Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Charles Ray
Courtesy Pinault Collection.  Photo Aurélien Mole

Les expositions les plus attendues à Paris en 2022

Charles Rey, Saint-Laurent et des pionnières… La sélection des meilleures expos de l'année 2022. Save the date !

Écrit par
La Rédaction
Publicité

Alors que le variant Omicron continue de semer la pagaille et que l’année 2022 sent déjà la gadoue, tout roule sur les cimaises des musées, qui peuvent encore et toujours nous régaler à coup de super programmations. Car autant le dire d’emblée, au rayon artistique, 2022 s’annonce déjà comme un bon cru. Un cru d’excellence même : Charles Ray, Pamela Tulizo, Alber Elbaz… Un nombre pantagruélique de chefs-d’œuvre à stabiloter dès maintenant dans son agenda. De quoi prendre un grand bol d’art frais !

Les expositions les plus attendues à Paris en 2022

  • Art
  • Odéon

Pour la nouvelle année, le musée du Luxembourg conjugue “artiste” au féminin. Elles s’appellent Suzanne Valadon, Gerda Wegener ou encore Tamara de Lempicka et témoignent d’une nouvelle modernité où les femmes peuvent enfin diriger un atelier, peindre des corps nus ou même… porter un pantalon. Issues de la première génération de femmes à pouvoir intégrer les écoles d’art, les artistes des Années folles sont de véritables modèles d’émancipation qui ont permis l’évolution de certains des plus grands courants d’avant-garde. Après Vivian Maier au Jeu de Paume ou Georgia O’Keeffe à Beaubourg, plus de doute, les meufs reprennent le contrôle des musées à Paname. “Who run the world ? GIRLS !”

  • Art
  • Les Halles

Attention, rencontre au sommet ! En février prochain, le géant Centre Pompidou s’acoquine à la Bourse de commerce, spot de la collection de François Pinault, pour exposer le sculpteur américain Charles Ray, l’un des chouchous du milliardaire breton. Figure incontournable de la sculpture contemporaine outre-Atlantique, l’artiste participe activement à la création des deux expos qui le consacrent pour la première fois en Europe. Si Beaubourg mise sur une rétrospective pour tenter de capter l’univers de l'insaisissable Charles Ray, Pinault propose une carte blanche à son pote qui présente une vingtaine d'œuvres, dont six inédites. De quoi profiter deux fois plus des sculptures ultra-réalistes en format XXL de l’artiste !

Publicité
  • Art
  • Photographie
  • Le Marais

Du haut de ses 27 ans, Pamela Tulizo n’en finit pas de secouer le monde de la photo ! Lauréate du prix Dior de la photographie et des arts visuels pour jeunes talents en 2020, la photographe congolaise s’expose aujourd’hui à la Maison européenne de la photographie (excusez du peu !). Si son palmarès est impressionnant, son expo délaisse strass et paillettes au profit d’un témoignage poignant sur le regard porté sur les femmes de son pays. Entre représentation victimaire véhiculée par la presse et quotidien de battantes, la double identité des femmes congolaises est saisissante. Utilisant les codes ultra-léchés de la mode, l’artiste cherche à révéler la beauté et la puissance intérieure de son unique modèle, tiraillé entre émancipation et tradition, entre représentation et présentation au monde.

  • Art
  • Art

Afin de célébrer les soixante ans de son défilé originel, la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent a dévoilé les contours d'un dantesque programme réunissant six expositions, organisées dans autant de musées parisiens du 29 janvier au 15 mai 2022. Dans les détails, on sait qu'une salle entière de Beaubourg sera réquisitionnée avec avec notamment la robe Mondrian, peut-être la plus mythique pièce Saint-Laurent. Et si côté Louvre, tout se passera dans la fastueuse galerie d'Apollon, avec expositions de tenues tout d'or vêtues, le MAM accueillera le défilé YSL dans sa collection permanente. Quelque chose nous dit que, l'an prochain, vos pérégrinations muséales seront à un moment ou un autre marquées du sceau YSL.

Quand ? Du 29 janvier au 16 mai 2022. Jusqu'au 18 septembre au musée Yves Saint Laurent.
Où ? Musée du Louvre, Rue de Rivoli, Paris 1e. Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, Paris 4e. Musée d'Art Moderne de Paris, 11, avenue du Président Wilson, Paris 16e. Musée d'Orsay, Esplanade Valéry Giscard d'Estaing, Paris 7e. Musée national Picasso-Paris, 5 rue de Thorigny, Paris 3e. Musée Yves Saint Laurent, 5, avenue Marceau, Paris 16e

Publicité
  • Art
  • Chaillot

Le plus fashion des musées parisiens honore Alber Elbaz, créateur franco-israélien décédé en avril dernier. Pour célébrer le fondateur de la griffe AZ Factory, le Palais Galliera propose un format inédit restituant le défilé hommage présenté le 5 octobre 2021 qui invitait 46 designers à créer une silhouette inspirée d’Elbaz et de son œuvre. A partir du 5 mars, le musée du 16e nous propose de revivre ce grand moment de mode à travers une scénographie immersive reproduisant ce défilé historique. L’occasion de découvrir des looks haute couture stylés mais aussi de réfléchir aux enjeux contemporains de la fashionsphère. Et à l’heure du post-confinement (quoique…), quoi de plus beau que d’assister à nouveau à ce moment de fraternité ? Car, comme le disait si bien Alber Elbaz, “Loves bring love”.

  • Art
  • Art

Avec cette expo, le musée d'Orsay présente la première rétrospective française d'envergure de l'architecte depuis celle que lui avait consacrée le musée des Arts Décoratifs en 1971. Au menu, il sera bien entendu question des élucubrations architecturales de la Sagrada Familia, cette cathédrale barcelonaise en éternelle construction. Et puis, sous les ors de l'horloge du musée d'Orsay, on se mettra aussi à l'heure de l'art de Gaudí avec certains de ses rares dessins parvenus, des maquettes, des films, des photos et une sacré collection de mobilier estampillé le bonhomme, dont une bonne partie n'a jamais été montré de ce côté-ci des Pyrénées. Gaudí pichichi !

Quand ? Du 12 avril au 17 juillet 2022
Où ? Musée d'Orsay, 1 Rue de la Légion d'Honneur, 7e

Publicité
  • Art
  • Louvre

Le plus célèbre des contes pour enfants a enfin sa place au musée ! Signé Saint-Exupéry et émerveillant les petits et grands depuis 1943, Le Petit Prince fait l’objet d’une maxi-expo au musée des Arts déco à partir du 17 février. Pour célébrer ce chef-d'œuvre intemporel de la littérature, le MAD rassemble plus de 600 pièces d’exception qui viendront dialoguer avec le manuscrit original, conservé à la Morgan Library & Museum de New York et présenté pour la première fois en France. Aquarelles, dessins, photographies mais également poèmes, correspondances ou coupures de presse nous invitent dans le monde merveilleux du jeune garçon au costume vert, en quête de réponses sur le monde. Un peu comme nous tous, finalement.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité