0 J'aime
Epingler

Nuit Blanche 2014 • Montparnasse - Brassens - Petite Ceinture

Ascensions magnétiques et descentes électriques

Notre sélection d'œuvres

Montparnasse : UVA - 'Volume, 2006'

Montparnasse : UVA - 'Volume, 2006'

Sculpture, installation, performance, architecture, ingénierie... UVA, par l'éclectisme de ses membres, définit à lui tout seul les nouveaux codes des grands collectifs contemporains. Pluridisciplinaires, ceux-ci pensent de plus en plus en dehors de leur bulle pour pouvoir proposer des performances et installations toujours plus marquantes, toujours plus spectaculaires, ou toujours plus communicatives, comme ce sera le cas pour ce 'Volume' planté au pied de la tour Montparnasse... La suite

De 19h à 7h / Accès par la place du 18 juin 1940, 6e 

Montparnasse : Vhils - 'Scratching the Surface'

Montparnasse : Vhils - 'Scratching the Surface'

Si le street art a toujours été une histoire de gratteur, il n'y a bien que depuis Borondo et Vhils que les artistes urbains ont incorporé cette pratique à leur art. Certains diront que le personnage de MBW, dans 'Exit Through the Gift Shop' fut précurseur, mais il semble également bien plus pertinent de reconnaître le talent du sculpteur lusitanien Alexandre Farto, ainsi que celui du Madrilène exposé pour sa part rue du Chevaleret... La suite

De 19h à 7h / Accès à proximité du 149 rue de Sèvres, 15e

Petite Ceinture : Chloé Moglia - 'Absences'

Petite Ceinture : Chloé Moglia - 'Absences'

Suspendue dans les airs et le temps, suspendue au bout de sa « courbe », Chloé Moglia n’en est pas pour autant une artiste hautement perchée. Dans son spectacle ‘Horizon’, devenu au fil de quelque 450 représentations sa signature, elle lévite à quelques centimètres à peine du sol, dans un genre unique qui unit, à la virtuosité de sa discipline d’origine le trapèze, les lents mouvements graciles et tout en contrôle des arts martiaux taoïstes... La suite

De 20h à 2h / Accès face au 99 rue Olivier de Serres ou place Balard, 15e.


Petite Ceinture : Jeff Mills - 'Together Is Better'

Petite Ceinture : Jeff Mills - 'Together Is Better'

Né à Détroit, Jeff Mills fait partie des pionniers de la techno aux côtés de Derrick May, Carl Craig, Kevin Saunderson ou encore Juan Atkins. Connu pour son jeu ultra-rapide sur trois platines différentes qu'il peaufina au début des années 1990 à la radio ainsi que via son label Underground Resistance, le DJ fait aujourd'hui parler de lui pour sa passion du cinéma qui l’oriente vers une house cinétique et hallucinatoire qui lui permet de monter des projets inspirés par les classiques de la science-fiction... La suite

De 20h à 2h / 6 rue de la Montagne de la Fage, 15e.

Les bars et food trucks ouverts toute la nuit

Mozza & Co

Certains food trucks, battant le pavé parisien depuis quelques mois, ont décidé de donner un coup de frein à main et de s’installer, à l’instar de Mozza & Co, sur les quais de Seine. Comme son nom l’indique, il est évidemment question ici de mozzarella...

En savoir plus

Bügelski Deli

Une fois n'est pas coutume. Exit les burgers, voici un food-truck specialisé dans la confection de bagels. 

En savoir plus
Nord de Paris

Clasico Argentino

Les amoureux de la Pampa ont peut-être trouvé leur repaire : le Clasico Argentino, un concept imaginé par un duo argentin – Enique Zanoni et Gaston Stivelmaher – et installé dans le quartier branché du Haut-Marais.

En savoir plus
3e arrondissement

Cantine California

Paris s’est piqué d’une nouvelle lubie. Il aura suffi qu’une Californienne prenne les commandes d’un Camion fumant, et voilà qu’une autre cantine volante arpente désormais les rues de la capitale hexagonale. 

En savoir plus
Paris
Camion Bol

Camion Bol

Dans la famille food-truck, je voudrais le petit frère vietnamien ! Bonne pioche avec le Camion Bol qui propose aux Parisiens affamés des bo-buns, des petits banh-mi, des carpaccio vietnamiens, des woks ou encore des nems (de 3 à 8 euros). Pour le trouver, il faut lui pister le train, mais sachez qu’il se pose régulièrement du côté du 104.

La Brigade

La Brigade

La gastronomie d’un petit bistrot de quartier version nomade, spécialisée dans la viande de boeuf « slicée » (coupée finement). Tout est maison y compris les frites avec des produits frais. Sauces originales à découvrir telles que la roquefort-miel ! Se déguste avec des pinces… La Brigade propose également des soupes et des salades. Menu à 10 €.

Breizh Truck

Breizh Truck

100 % bretons. Des crêpes faites à la demande, des pâtisseries maisons, des produits régionaux et autres caramels au beurre salé qui donnent goût au vent du large ! Créé par un originaire de la presqu’île de Crozon, le Breizh Truck donne des envies de crachin et de galettes à la saucisse de Molène. Direction le phare Ouest.

El Taco

El Taco

Un repas copieux, épicé, bio, sans OGM et sans gluten ? Viva El Taco ! Avec les célèbres burritos, galettes de maïs remplies de viande, riz, haricots noirs et avocat, ou encore les quesadillas farcies de fromage fondu… Tomates, cactus et piments verts viennent taquiner épaule de cochon au chorizo. Herbes et épices douces utilisées à bon escient ! 10 € le burrito.

Le Tricycle

Le Tricycle

Premier food bike végétarien, le Tricycle donne envie de faire du vélo le ventre plein ! Ce food bike écologique se revendique de la culture du « fast and good food ». De bons hot dogs à 5 €, pour quatre versions d’accompagnements au choix, si vous êtes plutôt confit d’oignon moutarde au miel, purées d’avocat et coriandre ou encore choux et carottes… Produits frais du jour garantis !

Fifi La Praline

Fifi La Praline

Des pralines bien tièdes à l’ancienne et petits choux sucrés caramélisés prêts à être dégustés. Sachets d’amandes, noix de pécan, noisettes grillées… Fifi La Praline est un food bike que l’on suit à l’odeur ! Une odeur de fête foraine dans les narines… Les marmites qui tiennent au chaud le délicieux enrobage, respectent un savoir-faire artisanal. Pour les petits et les grands !

+ de Street Food

Et même des fashion trucks

Caravan Shop

Fini le monopole des food trucks ! Désormais, il faudra compter sur les fashion trucks pour se refaire la garde-robe. C’est à partir d’une Peugeot J9 qu’Elisa Massardy a créé le premier specimen hexagonal. De la peinture dorée, un logo graphique et le tour était joué : le Caravan Shop était né. Une camionnette exiguë mais pleine de promesses. Ici point de cheeseburgers qui grillent dans le coffre mais des pièces de créateurs (Vanessa Bruno, The Kooples…) des accessoires vintage et quelques fripes chinés par la propriétaire de ce vestiaire d’un nouveau genre. Une mode pointue mais qui ne devrait pas coller des cheveux blancs à votre banquier : comptez 59 € pour une courte robe noire et or signée Carminn, 48 € les boucles d’oreilles en porcelaine émaillée de By Loumi ou encore 29 €, le sac à dos ethnique. Un concept qui devrait faire des émules chez les fashionistas pressées, les trucks addicts et les amateurs de nouveautés. Pour celles qui ne seraient pas sur son itinéraire ou qui n’auraient pas le temps de lui courir après, sachez qu’un e-shop est disponible sur le site. C’est moins fun, c’est vrai.  Pour connaître son itinéraire, c'est ici.

En savoir plus

T-Truck

Après le burger truck, le nem truck, voici le T-Truck. Un fourgon tout de noir vêtu dont le concept devrait en faire frétiller plus d’un. Chez T-Truck ce qu’on aime, c’est le t-shirt, de préférence stylé, qui rend cool sans effort. A l’origine de ce projet monomaniaque, il y a deux copains, Jérôme et Guirec, tous deux férus de t-shirts. Ensemble, ils décident de raccrocher leur costume-cravate et de se lancer dans l’aventure ambulante du fashion truck. « Le truck est indéniablement le point de vente idéal, toujours au bon endroit au bon moment, au contact de son public. » Une sélection pointue – entre 20 et 60 € le t-shirt – que l’on retrouve lors de festivals électro (Weather, Nuits Sonores), ou à deux pas de la REcyclerie, ou du Point Ephémère. Une clientèle branchée évidemment et des t-shirts signés par des jeunes griffes indépendantes telles que Sergeant Cotton, Bask in the Sun, Mamama, ou encore Qhuit. Cerise sur le gâteau, quand la camionnette ne roule pas, elle organise des ateliers de customisation à l’aide de pochoirs et de peinture textile. Il vous en coûtera la modique somme de 20 €. Pour suivre son itinéraire, c'est ici.

En savoir plus

Nail Truck by Gloss'up

Dans la famille Trucks, je demande le nail truck. Une camionnette qui comme son nom l’indique fait la peau à vos cuticules. Si aux Etats-Unis (où est né le phénomène), la manucure est un art de vivre, à Paris le vernis écaillé ne colle pas encore des infarctus. On voit pourtant fleurir ici et là de nombreuses tentatives pour nous rendre accro : distributeur de vernis Nailmatic et nail bar itinérant, entre autres. Pour celles qui seraient ainsi prises d’une irrépressible envie de se colorer les ongles pendant l’heure de déjeuner, le beauty bar Gloss’up a imaginé une caravane vintage en aluminium. Un cocon pour quatre personnes où l’on oublie le temps qui passe et les dossiers qui s’accumulent. Une pause bien-être au milieu de la journée à prix modique : comptez 9 € pour la pose de vernis ou 25 € pour une manucure flash. Pas exactement aussi efficace qu’un massage, mais on en est pas loin !

En savoir plus
Temple

Commentaires

0 comments