0 J'aime
Epingler

Rentrée des galeries : 10 vernissages à ne pas louper

Les 6 et 7 septembre

Et aussi

Passage pas sage / Galeries Christian Berst et Sator

Passage pas sage / Galeries Christian Berst et Sator

Performances, vernissages et petits fours. Les galeries Christian Berst et Sator unissent leurs forces au passage des Gravilliers pour fêter la rentrée.

Pour aller plus loin

La rentrée en 30 expos

Dring dring. Ca y est, c'est la rentrée des musées, et chacun y va de sa tête d'affiche, de Niki de Saint-Phalle (Grand Palais) à Jeff Koons (Centre Pompidou), sans oublier Masahisa Fukase (BAL) ou Sonia Delaunay (MAM). Eh oui, cet automne, le calendrier des expositions s'annonce particulièrement chargé, avec en ligne de mire un bon paquet de photographies (Mois de la Photo oblige), de l'art brut à la Maison Rouge, des impressionnistes (forcément) au Luxembourg et de beaux castings côté galeries (Laurent Grasso, Gilbert & George, Mickalene Thomas, Roland Topor...). On verra aussi l'inauguration de la Fondation LVMH, la réouverture du musée Picasso - il était temps - et de la Monnaie de Paris, et une foisonnante Biennale de Belleville. Bref, on ne va pas chômer. Ci-dessous, notre sélection des meilleurs espoirs de cette saison artistique. Niki de Saint Phalle Automates, sculptures monumentales, performances filmées... Une rétrospective qui s'annonce carabinée.En savoir + Grand Palais • Du 8 octobre au 18 janvier Garry Winogrand Hommage à la street photography de Garry Winogrand, grand chroniqueur des Etats-Unis de l'après-guerre.En savoir + Jeu de Paume • Du 14 octobre au 8 février Hokusai Le monde flottant du maître de l'ukiyo-e s'expose au Grand Palais. Avec des prêts très rares from Japan with love. En savoir + Grand Palais • Du 1er octobre au 18 janvier William Eggleston Eggleston se fait le témoin de la vie ordinaire américaine des années 1950 et 1960. En savoi

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Les galeries du Marais

Elles étincellent derrière de grandes vitrines ou roupillent dans de somptueux hôtels particuliers, nichés au fond de cours cachées. Depuis une dizaine d'années, les galeries d'art contemporain les plus prestigieuses de la capitale (à quelques exceptions près) ont élu domicile dans le quartier historique de Paris. Et on ne va pas s'en plaindre : c'est foisonnant, c'est gratuit et ça nous donne encore une bonne raison de sillonner l'étroit dédale des rues du Marais. Alors tant pis si papillonner à l'aveuglette et se perdre parmi les foules cousues d'or fait partie du jeu : la rédaction a quand même concocté un petit guide des galeries incontournables du quartier pour vous aider à vous y retrouver dans cette dense, très dense, fourmilière artistique. Les reines de la ruche Thaddaeus Ropac Si l’activité de Ropac est centrée sur sa galerie de Salzburg, son espace parisien (allié à une nouvelle galerie à Pantin) propose lui aussi une programmation grouillant de monstres de l'art contemporain comme Antony Gormley ou Anselm Kiefer. En savoir +Ils sont passés par là :• Gilbert & George• Robert Mapplethorpe• Daniel Richter Emmanuel Perrotin Elle a pignon sur rue (de Turenne) et existe aussi à Hong Kong. On ne présente plus la galerie Perrotin, installée dans un vaste hôtel particulier. Artistes stars, clients bling bling et choix audacieux en font LA référence du marché de l'art parisien. En savoir +Ils sont passés par là :• Sophie Calle• Gelitin• Maurizio Cattelan Marian Goodman La g

En savoir plus

Expositions gratuites

En ce moment Get Hold of This Space Cette seconde partie de l’exposition 'Get Hold of This Space', présentée au Centre Culturel Canadien, se concentre principalement sur le rapport des artistes contemporains à la géographie, aux hiatus entre la carte et le territoire. Courte, ramassée, l’expo présente ainsi par exemple des photographies, documents... La suite Sèvres Outdoors Xippas, Polaris, Loevenbruck, Cortex Athletico. Non, ce ne sont pas les noms des médocs anti-aoûtats listés sur votre dernière ordonnance, mais les blasons de quelques-unes des galeries parisiennes qui ont pris leurs quartiers d'été dans les Hauts-de-Seine. La Cité de la Céramique invite une trentaine d'artistes... La suite Common People « Bois de Vincennes : les deux troncs seraient en fait un seul et même tronc. » Pêché dans les eaux troubles de la presse régionale, voilà le genre de faits divers complètement surréalistes dont Anouk Ricard s’inspire pour ses croustillantes divagations sur le sujet (entre autres occupations graphiques). Dans le monde de l’artiste française... La suite Vivre(s) Chaque été (et chaque hiver aussi d’ailleurs – mais sans les pique-niques, les promenades en barque et la végétation bucolique qui font tout le charme des lieux), le Domaine de Chamarande invite de jeunes artistes à s’approprier son parc, son château et ses dépendances. Cette année, la question de l’alimentation se taille la part du lion... La suite Regards sur les ghettos Au début de la Seconde Guerre mondiale, l'

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Expos : prochainement

Une sélection d'événements à découvrir dans les semaines et mois à venir Laurent Grasso : Soleil double > Horaires : du mardi au samedi de 11h à 19h. ORLAN > Horaires : du mardi au samedi de 11h à 19h. Gilbert & George : Scapegoating Pictures Après y avoir présenté ses 'London Pictures' en 2012, le duo britannique revient à la galerie Thaddaeus Ropac (pour investir, cette fois, son vaste espace de Pantin) avec une toute nouvelle série, 'Scapegoating Pictures'. Encore des collages cinglants mêlant quelques restes de pop art à une critique sociale et politique grinçante. Décidément, avec l'âge, Gilbert voit rouge, George voit noir. Et vice versa. William Eggleston : From Black and White to Color Des charriots entassés sur des parkings de supermarchés. Des Cadillac buvant jusqu’à plus soif à la station service locale. Des briques de lait identiques, serrées les unes contre les autres dans des frigos interminables. Et surtout, des gens. Des gens qui achètent de quoi boire, de quoi manger, de quoi remplir leurs réservoirs d’essence, qui dépensent, qui consomment. Bref, des gens qui vivent le rêve américain. René Burri : Mouvement Grand témoin des mutations du XXe siècle, René Burri a saisi les voitures, les foules, les soldats, les usines ou les artistes qui ont traversé l’après-guerre dans le sillon galopant de la modernité. Longtemps affilié à l’agence Magnum, le photoreporter suisse expose une centaine de clichés à la MEP – une nuée d’images qui témoignent de sa fascination pou

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Commentaires

0 comments