Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Sinner
© Nicolas Receveur

5 bars chics pour pécho à Paris

Au menu, certains des bars d'hôtels les plus sélects de la ville...

Écrit par
Antoine Besse
Publicité

Pour impressionner son date, on a décidé de monter sérieusement en gamme. Et on ne vous parle pas de mettre des lasagnes surgelées dans un plat en forme de cœur devant Ninja Warrior, mais de vous prendre, le temps d’une soirée, pour deux millionnaires en allant vider des drinks dans les bars d’hôtel les plus sélects de Paris. Videz votre livret d’épargne, c’est parti.

Les meilleurs bars chics pour pécho à Paris

  • 4 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à cocktails
  • 16e arrondissement
  • prix 4 sur 4

Certes, le bar du Saint James et ses rayonnages de livres jusqu’au plafond n’invitent pas à la gaudriole ; ni ses fauteuils, plus profonds que hauts, au relâchement des lombaires. Mais heureusement, il y a le formidable jardin, encore largement désert à cette époque de l’année, pour se la jouer couple de châtelains se contant fleurette. A boire, optez pour l’arme de séduction massive : le gourmand Caprice à base de cognac, expresso et liqueur de café qui arrive en tandem avec une mousse choco réalisée par la cheffe pâtissière de l’hôtel. Son prix ? 46 €.

  • 3 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à cocktails
  • 4e arrondissement
  • prix 3 sur 4

On le sait : s’aimer, c’est regarder dans la même direction. Mais si, dans cette direction, il y a les lumières de la ville, le cours majestueux de la Seine et le génie de la Bastille qui joue à la marelle sur les zincs des toits, avouons que ça ne gâche rien. Outre sa vue carrément luxueuse depuis ses baies vitrées, le Bonnie, le bar de l’hôtel SO/Paris, offre un intérieur bouclette inox néon franchement classieux pour se lover à deux en sirotant des cocktails au cordeau.

Où ? 10 rue Agrippa d'Aubigné, Paris 4e.

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à cocktails
  • Le Marais
  • prix 3 sur 4

Du rouge émoustillant, des fumigènes sans gêne et des banquettes complices… Le Sinner et ses volumes de cathédrale jouent clairement la carte du bad boy défroqué dans le monde très col Claudine des cinq-étoiles. Mais il faut reconnaître que ça fonctionne bien. La bande-son assurée par un humain pousse la guinche et les cocktails maison (22 €) à l’aguiche. Le meilleur spot pour jouer à confesse ? À droite du bar dans un petit recoin, noyé sous la fumée.

Où ? 116 rue du Temple, Paris 3e.

  • 4 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à cocktails
  • Le Marais
  • prix 3 sur 4

Le bar décoré par Jacques Garcia remporte haut la pampille le prix de la bonbonnière Belle Epoque. Si vous êtes raide love du velours, voilà votre nouveau QG où enfiler les subordonnées relatives, les cocktails fruités et les roucoulades. La meilleure place pour tout ça ? Sans conteste la mini-rotonde cachée derrière les lourdes tentures au plafond doré à la feuille et aux murs chargés de volumes anciens.

Où ? 26 rue de Picardie, Paris 3e

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Bars
  • Bars à cocktails
  • Réaumur
  • prix 2 sur 4

Des banquettes basses, une ambiance crépusculaire et des alcôves discrètes, ce bar d’hôtel compense sa surface modeste par une ambiance plutôt délurée, propice aux rapprochements et autres frôlements. Les cocktails bien équilibrés vont vous aider à trouver les mots (doux) justes et la bande-son tonitrue juste assez pour que vos déclarations enflammées ne choquent pas vos voisins.

Où ? 18 rue Bachaumont, Paris 2e.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité