1 J'aime
Epingler

Les 20 meilleurs films de super-héros

De 1968 à aujourd'hui, notre top 20 des meilleurs films de super-héros (en collants moulants ou pas)

Incassable (2000)
1/20

Incassable (2000)

 

A l’époque où le réalisateur M. Night Shyamalan n’était connu que pour ‘Sixième sens’, ‘Incassable’, long métrage qui explore la psychologie via les notions d’alter ego et de vengeance, réussit à rendre les super-héros subtils et intenses. On vous laisse découvrir par vous-même le surprenant duo post-'Pulp Fiction' formé par Samuel L. Jackson et Bruce Willis…

Mystery Men (1999)
2/20

Mystery Men (1999)

 

Bien que cette comédie d'anti-héros réalisée avec les pieds fût un total échec commercial, elle reste l'un de ces nanars qu’on aime revoir, et qui a su montrer avec humour que l’on pouvait porter un regard subversif sur les super-héros à travers une équipe de bras cassés menée par Ben Stiller (excellent en Mr. Furious), spécialiste des rôles de losers magnifiques.

Blade 2 (2002)
3/20

Blade 2 (2002)

 

Voici donc l’une des rares suites réussies de l’histoire du cinéma. L’hybride mi-humain mi-vampire, Wesley Snipes, retourne en plein champ de bataille avec une interprétation sans pareille. Cependant, la véritable star de ce film n’est autre que son réalisateur : Guillermo Del Toro, connu pour ‘Le Labyrinthe de Pan’ ou encore la très récente série ‘The Strain’.

Danger : Diabolik (1968)
4/20

Danger : Diabolik (1968)

 

Ce sacré nanar inspiré de la BD italienne 'Diabolik', parue dans les années 1960, nous projette à l’écran un couple irrésistible : John Phillip Law (connu pour sa performance aux côtés de Jane Fonda dans 'Barbarella') et Marisa Mell. Les arrangements d’Ennio Morricone contribuent à l’univers ultra-psychédélique de cette œuvre méconnue et délirante.

Darkman (1990)
5/20

Darkman (1990)

 

Il n'est pas si surprenant de voir Liam Neeson, jadis interprète d'Oskar Schindler, devenir le nouvel action man de ces dernières années, quand on sait que l'un de ses premier rôles fut celui de 'Darkman' devant la caméra de Sam Raimi. Quelque peu oublié, 'Darkman' est un film de vengeance sombre destiné aux adultes et empruntant l’esthétique des grands films d'horreurs muets avec Lon Chaney (comme 'Le Fantôme de l’Opéra' de Rupert Julian en 1925, ou 'L'Inconnu' de Tod Browning en 1927).

Hellboy 2 (2008)
6/20

Hellboy 2 : Les Légions d'or maudites (2008)

 

Qui de mieux, pour incarner la Bête de l'apocalypse imaginée par Mike Mignola, que Ron Pearlman ? Celui qui joua l'homme de Cro-Magnon pour Jean-Jacques Annaud ('La Guerre du feu', 1981) et la bête dans la série 'La Belle et la Bête' (1987-1990), se glisse parfaitement dans la peau de ce personnage badass rougeot, devant la caméra de Guillermo del Toro ('Pacific Rim', 'Le Labyrinthe de Pan'). Plus abouti que le premier volet de la franchise, 'Hellboy 2' réconcilie avec brio l'univers du comics et celui, génialement dérangé, du réalisateur mexicain.

Superman II (1980)
7/20

Superman 2 (1980)

 

Oui, c’est sûr : on aurait pu citer le premier 'Superman' de 1978, déchirante histoire sur les origines du héros, servie par un casting parfait - Christopher Reeve en tête. Pourtant, tournée peu de temps après, cette suite lui est sensiblement supérieure, notamment grâce à un Terence Stamp parfait pour camper l’immortel Zod. Pour faire simple, 'Superman 2' parut inégalable, à l'époque, pour sa mise en scène moderne du super-héroïsme.

Wolverine (2013)
8/20

Wolverine (2013)

 

Le film de James Mangold apporte une intensité au personnage de Wolverine, mais aussi une précision relative à ses ennemis et leurs personnalités. Au cœur de cette adaptation, Hugh Jackman et ses rouflaquettes, probablement l’un des X-Men les plus attachants, mais aussi le plus torturé.

Captain America 2 (2014)
9/20

Captain America 2, le soldat de l'hiver (2014)

 

Le film de Joe Johnston se savoure de par sa représentation du personnage de Steve Roger (Chris Evans) comme un super-héros politisé et franc (un mélange original). Cette suite à gros budget a fait la popularité de Captain America, auquel Robert Redford, en super-vilain, ajoute une touche de piquant bienvenue.

Batman : Le Défi (1992)
10/20

Batman : Le Défi (1992)

 

Avec le premier 'Batman' en 1989, Tim Burton a révolutionné le monde du blockbuster en explosant les records au box-office. Deux ans plus tard, le réalisateur poursuit son exploration de l'univers sombre du chevalier noir dans un bijou de cinéma baroque, cynique et distancié, à l'opposé de la nouvelle trilogie de Christopher Nolan. S'y croisent Michelle Pfeiffer en Catwoman, toute de cuir et en ronronnements sensuels (fantasme de nombreux adolescents de l'époque) et un Pingouin/Danny de Vito au sommet de son art (fantasme de nombreux manchots de l’époque).

Spider-Man 2 (2004)
11/20

Spider-Man 2 (2004)

 

Avant d’être une nouvelle fois rebooté, l'homme a connu ses plus belles heures entre les mains du petit génie Sam Raimi. L'auteur du potache 'Evil Dead' s'approprie le mythe du tisseur en mêlant de grandes séquences d'humour (Peter Parker redécouvrant les joies du quotidien au son de "Raindrops Keep Fallin' On My Head" tiré du film 'Butch Cassidy et le Kid') et des bastons spectaculaires avec le Docteur Octopus brillamment incarné par Alfred Molina. 

Dredd (2012)
12/20

Dredd (2012)

 

Bien après le raté complet de ‘Judge Dredd’ avec Sylvester Stallone en 1995, le réalisateur Pete Travis donne une seconde chance à l’icône britannique du comic-book et relève le défi avec succès – particulièrement grâce au casting de Karl Urban qui accomplit une prestation parfaite. Un film désormais devenu culte dans le genre.

X-Men 2 (2003)
13/20

X-Men 2 (2003)

 

Un mélange incroyable d’assassins mutants, de références au mouvement politique et littéraire allemand ‘Tempête et passion’ donnent cette suite aussi impressionnante que sophistiquée, qui met en avant une communauté d’étrangers pourchassés. Leur ennemi : un colonel américain qui a sombré dans l’escroquerie (interprété par Brian Cox, visiblement né pour être dans le plus de films de super-héros possible).

Gardiens de la galaxie (2014)
14/20

Les Gardiens de la galaxie (2014)

 

Tous les films de super-héros devraient être drôles. Et preuve est que, lorsque c’est bien fait, le succès est au rendez-vous. Basé sur un spin-off de Marvel, datant de 1969, ‘Les Gardiens de la galaxie’ réussit le pari fou de faire d’un long métrage déjanté un succès dans un genre cinématographique testostéroné et souvent trop sérieux. Un arbre qui parle, un raton laveur sage à la Yoda qui vanne, une alien à la peau verte et Chris Pratt (ne le sous-estimez pas) forment ici une équipe de choc.

Iron Man (2008)
15/20

Iron Man (2008)

 

C’est avec ce film que l’empire cinématographique de Marvel s’est véritablement construit ; et soyons-lui reconnaissant car si la compagnie avait débuté par ‘Thor’ nous aurions probablement beaucoup moins de films dans cette liste. Robert Downey incarne ici le millionnaire Tony Stark, self made man qui se transforme en super-héros malgré lui, pour l’une des meilleures prestations du genre.  

Les Indestructibles (2004)
16/20

Les Indestructibles (2004)

 

Après 'Le Géant de fer' en 1999, dont une nouvelle sortie en version remasterisée est annoncée pour novembre 2015, Brad Bird imagine un monde où les super-héros font leur crise de la quarantaine et nous propulse dans un mélange d'action, d'humour et de séquences d'animations époustouflantes, pour ce qui reste aujourd'hui l'un des plus grands divertissements du cinéma américain de ce début de siècle.

Watchmen (2009)
17/20

Watchmen (2009)

 

Datant de 1986, le roman graphique éponyme d’Alan Moore fait maintenant partie des classiques du genre et son adaptation a suscité de hautes attentes auprès des fans. Zack Snyder ('300') signe un film aussi fidèle que possible pour un spectacle de 2h42 à couper le souffle, et nous en met plein les yeux avec ses super-héros subversifs et détonants.

V pour Vendetta (2006)
18/20

V pour Vendetta (2006)

 

Adaptation du comic éponyme furieusement politique de 1988 d’Alan Moore et David Lloyd, ce film mélangeant SF et action a transformé le masque effrayant de Guy Fawkes (membre d’un groupe provincial catholique anglais qui a planifié la Conspiration des poudres de 1605) en véritable icône contemporaine. Porté par "V" (Hugo Weaving), ce mystérieux révolutionnaire anarchique nous entraîne dans le sombre conte qu’est ‘V pour Vendetta’.

The Dark Knight (2008)
19/20

The Dark Knight (2008)

 

Deuxième volet de la trilogie Batman version Christopher Nolan. Heath Ledger campe ici un Joker bouillonnant et cabotin, qui restera comme l'un des plus grands méchants de l’histoire du cinéma avec sa cultissime réplique « Why so serious ? ». Sans conteste l'un des films de super-héros les plus marquants de ces dernières années.

Avengers (2012)
20/20

Avengers (2012)

 

Enfin, le moment est venu de réunir tous les symboles de Marvel autour d’un même objectif : sauver le monde, of course. Hulk, Thor, Iron Man, La Veuve Noire et Captain America font ainsi équipe pour la première fois dans ce blockbuster très réussi, qui aura le mérite de mettre à niveau d’un coup tous les néophytes du genre !

Lire aussi

Commentaires

0 comments