Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Nouveau Festival

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez bien les horaires avant de vous de déplacer.

Nouveau Festival 2014
Xavier Le Roy, 'Le Sacre du printemps', 2007 / Photo : © Vincent Cavaroc

Nouveau Festival

Du 19 février au 10 mars : c'est parti pour trois semaines d'arts plastiques, de spectacles, de musique et de cinéma au Centre Pompidou

Par Tania Brimson et Elsa Pereira
Advertising

Pour sa cinquième édition, le (pas tellement) Nouveau Festival du Centre Pompidou se penche sur l'oubli, l'amnésie, le souvenir. Un rendez-vous qui, encore une fois, donne un peu de mordant à ce mois de février tout gris, en réunissant une foule de propositions artistiques. Exposition, spectacles, projections de films : pas toujours cohérent, pas forcément aussi accessible qu'il n'y paraît, le Nouveau Festival a surtout le mérite d'être foisonnant et truffé de créativité. Le point sur un parcours d'art contemporain amnésique et de belles performances (de la danse essentiellement) à ne pas louper cette année.

Arts plastiques

L'oubli. C'est lui qui se doit de cimenter les œuvres réunies à l'occasion de ce cinquième (pas si) Nouveau Festival du Centre Pompidou. Une promesse difficile à tenir, même si dans l'ensemble, les propositions (photos, installations, vidéos, peinture, dessin...) que l'on côtoie dans l'étroit dédale de la Galerie Sud et de l'Espace 315 souffrent bien d'une forme d'amnésie, évoquant l'absence, le vide, l'effacement. Lire la critique

Spectacles vivants

Théâtre

Des artistes détonants, des performances exigeantes et des expériences tout aussi inoubliables. Pour cette nouvelle édition, la direction artistique du Centre Pompidou a choisi d'élaborer sa programmation autour de plusieurs thématiques – l'oubli, le souvenir et la réminiscence – découpées côté spectacles vivants en trois focus. Place donc à Xavier Le Roy, Miguel Gutierrez et Ivo Dimchev, au théâtre, à la danse et à la musique. Parcourir le dossier

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising