Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Après la Tour 13 : le nouveau visage du 13e
Après la Tour 13 : le nouveau visage du 13e
© Sergio Grazia

Après la Tour 13 : le nouveau visage du 13e

Advertising

Quatre ans après la fin de l'épopée Tour 13, un nouveau projet pharaonique a vu le jour sur cette zone emblématique du sud-est parisien. 

En octobre 2013, la Tour 13, plus grand espace d'exposition consacré au street art à Paris, avait fait sensation avec ses murs peints et repeints par de nombreux artistes, du sol au plafond. Durant un mois, cette immense toile urbaine a vu passer des amateurs venus du monde entier, attirant au total plus de 30 000 visiteurs. Un lieu vite devenu culte et qui aura fortement contribué à faire définitivement entrer le street art dans l'imaginaire culturel. Après les différentes étapes d'une démolition programmée, on attendait avec impatience les suites de cette délirante aventure.

 

Le 13e, arrondissement de l'avenir

Et comme beaucoup de constructions qui voient le jour ces dernières années à Paris (Fondation Louis Vuitton, Tribunal de Grande Instance, l'éco-quartier Clichy-Batignolles), l'édifice qui a remplacé la Tour 13 a tout de l'oeuvre d'art. Les premières images laissent en effet pantois. D'immenses découpes géométriques, une renversante faille centrale, des balcons à chaque logement et de grandes surfaces vitrées, en totale adéquation avec le style des constructions qui bordent l'avenue de France et les abords de l'Université Paris 7-Denis Diderot.

Pour la coordination de ce projet, c'est le cabinet d'architectes Brenac & Gonzalèz qui a remporté l'appel d'offres de la maîtrise d'ouvrage de l'îlot Fulton. Résultat : 87 logements sociaux de grande qualité pour le premier lot donnant sur la Seine et l'avenue de France, et confié au cabinet Bernard Bühler. Lorsque nous l'avons interrogé, l'architecte a insisté sur la compatibilité entre qualité de vie et logement social : « Je ne fais aucune différence entre des logements luxueux ou sociaux [...] Dans ma tête, c’est la même définition, je me projette comme si j’allais y vivre [...] On a voulu qu’ils [les logements] soient les plus gais et les plus agréables à vivre possible. Il faut qu'il y ait autant de qualité à vivre là au quotidien que dans un logement de luxe. » 

Cette réalisation trouvera parfaitement sa place dans l'un des arrondissements les plus dynamiques de Paris, que ce soit sur le plan culturel (BnF, Inalco, Cité de la mode et du design) ou architectural (tour Home, nouvelle gare d'Austerlitz, Cité de la mode). Un dynamisme que Bernard Fülher explique notamment par le goût prononcé du maire Jérôme Coumet pour l'architecture : « On a suivi des règles architecturales précises et je pense qu’on fait du contemporain dans le 13e parce que le maire Jérôme Coumet aime le contemporain. Son influence est très importante dans la définition et la réalisation du projet. »

Dans le 13e, le futur est déjà là.

 

Tour Home, 48 avenue de France, Paris 13
© Takuji Shimmura et Milène Servelle

 

 

Le nouveau projet de l'îlot Fulton
© Sergio Grazia

 

 

Share the story
À la une
    Advertising