• Actualités
  • Vivre en Ville
0 J'aime
Epingler

Les Parisiens sont les premiers mondiaux sur la fréquentation des bars !

Les Parisiens sont les premiers mondiaux sur la fréquentation des bars !

Bistrot du coin ou nouvelle buvette branchée, les bars font partie intégrante du charme de la capitale. Et ce ne sont pas ses habitants qui diront le contraire : selon le dernier sondage international mené par Time Out, les Parisiens vont en moyenne 43 fois par an au bar, ce qui les place devant les Londoniens et les habitants de Sydney (ou « Sydneysiders »).

Un joli chiffre qui surclasse les 17 autres villes dans le sondage Time Out effectué auprès de 20 000 lecteurs partout dans le monde. Les Parisiens ne sont peut-être pas les plus gros buveurs de la planète (Moscou n'était pas dans le sondage), mais quand il faut s'enfiler pinte sur pinte, c'est au bar que ça se passe. Et plus précisément dans le 10e arrondissement : dans ce quartier branché et rempli de troquets, 90 % des sondés sont allés dans un bar au cours de la semaine et 50 % d'entre eux ont pris une bonne cuite ! Dans le 13e arrondissement en revanche, seuls 27 % des gens ont eu mal aux cheveux dans les sept derniers jours. Et vous, c'est plus ou c'est moins ?

Les Parisiens bien classés aussi en matière de gueule de bois

On le sait, la bière a malheureusement quelques défauts, notamment l'excès de sucre. Alors comment fait-on pour brûler toutes ces calories ingurgitées et ne pas grossir ? Eh bien... pas grand-chose : les Parisiens sont en général bien moins sportifs que les habitants des autres villes. Classés à la 15e place du sondage, ils font de l'exercice seulement 16 fois par an en moyenne. Et en ce qui concerne la gueule de bois ? Les Parisiens sont troisièmes du classement, derrière Sydney et Londres (tiens, encore eux !). Pour y remédier, « vive le gras, tel qu'un burger-frites pour diluer l'alcool », nous répondent en majorité les Parisiens, les New-Yorkais et les Chicagoans. A noter que les Londoniens choisissent de rallumer la chaudière, une méthode dite du « hair of the dog » qui consiste à reboire le lendemain. Sydney et Lisbonne ont trouvé une solution plus sexy : faire un plouf dans l'océan pour se remettre le foie et les méninges d'équerre.

Quelques bizarreries se sont aussi glissées dans les réponses du sondage, à commencer par une drôle d'incohérence dans les réponses des Parisiens. On l'a vu, ce sont eux qui vont le plus dans les bars et pubs. Paradoxalement, ils sont aussi les moins satisfaits des établissements qu'ils fréquentent car ils sont seulement 43 % a dire que Paris est une ville qui a de « super bars ». De même, les Parisiens ne sont que 42 % à boire de l'alcool à midi contre 69 % à Barcelone ! Les Tokyoïtes sont plus mystérieux encore : ils sont les plus enclins à rester éveillés jusqu'au lever du soleil (38 % d'entre eux contre 13 % à Paris), pourtant ils sont bons derniers dans toutes les autres catégories : ils sortent moins dans les bars et font moins de sport que toutes les autres villes. Alors que font-ils chez eux toute la nuit ?

Dans notre sondage précédent : les Parisiens sont les plus actifs au lit. 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments