Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right L'Etrange Festival est de retour : courez-y !
Actualités / Cinéma

L'Etrange Festival est de retour : courez-y !

Poésie sans fin - Alejandro Jodorowsky
'Poésie sans fin' d'Alejandro Jodorowsky

Le meilleur du cinéma décalé se retrouve au Forum des Images du 7 au 18 septembre 2016

Est-il encore besoin de présenter L’Etrange Festival, rendez-vous annuel des cinémas mondiaux les plus délirants, détraqués, hypnotiques, bricolés, visionnaires ou pervers (faites vos jeux), toujours précieusement hébergé par le Forum de Images ? Vu que c’est sa vingt-deuxième édition, il y a de quoi en douter… Mais précisons tout de même, au cas où, qu’il s’agit clairement de l’un des temps forts de la rentrée en termes de cinéphilie, cinéphagie et synesthésie – et, en passant, l’un de nos festivals parisiens favoris. Bref, trêve d’assonances en « i ».

Quelques grands incontournables…

Que nous réserve donc cette nouvelle édition ? Du fantastique, du poétique, de l’horrifique, du sexuel déglingué et de l’humour qui démange, à travers de nombreuses sélections. En compétition internationale, on aura ainsi l’occasion de découvrir en première mondiale le long métrage d’animation du légendaire Bill Plympton (en sa présence) et de Jim Lujan, ‘La Vengeresse’. Mais aussi le nouvel opus de l’immense Alejandro Jodorowsky (en sa présence également), ‘Poésie sans fin’, suite de 'La Danza de la realidad' à ne manquer sous aucun prétexte.

Extrait de 'Poésie sans fin' d'Alejandro Jodorowsky 

Autre incontournable du festival – et l’un de ses chouchous, injustement méconnu en France : le prolifique cinéaste japonais et poète de l’excès Sono Sion, dont on a notamment pu adorer les excellents ‘Guilty of romance’ et ‘Why don’t You Play in Hell ?’. Cette année, Sono Sion sera même doublement mis en avant, d’une part avec son nouveau film, ‘Antiporno’, réalisé pour le mythique studio de la Nikkatsu, mais aussi avec le documentaire ‘The Sion Sono’, permettant aux néophytes de découvrir son univers baroque, violent et érotique, à mi-chemin entre Pasolini et Oshima.

 

 

'Antiporno' de Sono Sion

 

… et un torrent de découvertes

 

Mais derrière ces têtes d’affiche excitantes comme tout, L’Etrange Festival reste une véritable caverne d’Ali Baba de films délicieusement déviants, où l’on se réjouit de retrouver la comédie d’horreur de l’Autrichien Dominik Hartl, ‘Attack of the Lederhosenzombies’ (avec Margarete Tiesel, l’actrice audacieuse – et manifestement touche-à-tout – du ‘Paradis : amour’ de Ulrich Seidl). Mais aussi ’La Region salvaje’, nouveau long métrage d’Amat Escalante (le réalisateur mexicain de ‘Heli’), manifestement inspiré du ‘Théorème’ de Pasolini (tiens, encore lui), ‘The Lure’, film de sirènes-vampires de la Polonaise Agnieszka Smoczynska, le roman porno ‘Wet Woman in the Wind’ de Akihiko Shiota, ou encore le cannibalisme à la française de la jeune Julia Ducournau (‘Grave’) et le thriller fantastique ‘The Darkness’ du Mexicain Daniel Castro Zimbrón avec Brontis Jodorowsky (en leur présence), qui fera l’ouverture du festival. Ouf...

 

'The Lure' d'Agnieszka Smoczynska

 

 

 

Et comme si cela ne suffisait pas, L’Etrange Festival présentera aussi une belle sélection de documentaires, sur Frank Zappa (‘Eat that Question’ de Thorsten Schütte) ou le photographe Robert Mapplethorpe (‘Mapplethorpe – Look at the Pictures’ de Randy Barbato et Fenton Bailey), une compétition de courts métrages en pas moins de six programmes, des cartes blanches offertes à Jaz Coleman, leader du groupe Killing Joke (également présent pour une prometteuse performance en spoken word), et au dessinateur Stéphane Blanquet.

Enfin, notons des focus sur Shohei Imamura et Frank Henenlotter, un hommage en six films – parmi lesquels l’incroyable ‘Possession’ avec Isabelle Adjani – au regretté Andrzej Zulawski, des séances animées par Alejandro Jodorowsky et Serge Bromberg (« Retour de flamme »), et un partenariat avec le cinéma Les Fauvettes, qui permettra de revoir quelques grands classiques du cinéma comme ‘Week-end’, le plus corrosif des films de Jean-Luc Godard, ‘Le Feu follet’ de Louis Malle ou ‘Les Yeux sans visage’ de Georges Franju. En somme, quels que soient vos goûts, vous y trouverez votre bonheur…

Quoi ? • L’Etrange Festival, XXIIe édition.
Quand ? • Du 7 au 18 septembre 2016.
Où ? • Au Forum des Images. 

Plus d’infos, programme complet et détail des séances sur le site officiel de L’Etrange Festival.

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments