Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Plus que deux jours pour voir ce documentaire cinglé sur 'Shining' de Stanley Kubrick
Room 237 - Shining - Stanley Kubrick

Plus que deux jours pour voir ce documentaire cinglé sur 'Shining' de Stanley Kubrick

Advertising

Retrouvez sur Arte+7 le passionnant (et parfois hilarant) documentaire de Rodney Ascher, 'Room 237'.

On ne surprendra personne en rappelant ici que Stanley Kubrick fut probablement l'un des cinéastes les plus maniaques de toute l'histoire du septième art - aux côtés d'Alfred Hitchcock, Fritz Lang, Lars von Trier et quelques autres, certes... Pas étonnant, donc, que de nombreuses légendes aient gravité autour du cinéaste qui aurait filmé le « faux » premier pas de l'homme sur la Lune en 1969 (théorie du complot, quand tu nous tiens) !

Or, en 2012, le réalisateur Rodney Ascher a eu la bonne idée de compiler l'ensemble des interprétations, plus ou moins ésotériques, pouvant être faites sur 'Shining' (1980), pierre angulaire kubrickienne du cinéma d'horreur, dans le documentaire 'Room 237' (lire notre critique).

Discours sur le génocide des Indiens du Colorado ou sur celui des juifs par les nazis, trouble représentation de la sexualité, expression d’une numérologie intime, variation sur le mythe du Minotaure, aveu du trucage des images de l’homme sur la Lune (encore lui !) : parfois capillotractées et parfois brillantes, les exégèses de Kubrick partent dans tous les sens pour le plus grand bonheur des admirateurs du cinéaste comme des néophytes.

Surtout, 'Room 237' est une belle occasion de se replonger dans le travail du réalisateur, au gré de ses incroyables travellings, de sa conception picturale des plans ou de son hypnotique art du montage (en l'occurrence à travers la lenteur de ses fondus enchaînés). Jetez-y donc un œil au plus vite : il est disponible sur ce lien pour encore deux jours !

Et en guise de bonus, retrouvez ci-dessous le making of du long métrage le plus angoissant de Kubrick, réalisé par sa fille, Vivian, alors qu'elle n'avait que 17 ans. Un témoignage également éclairant et souvent jouissif sur le travail du cinéaste. « Allez, viens jouer avec nous, Danny... »

Bonus : 'Making The Shining' de Vivian Kubrick (vostfr)

 

 

   

Voir aussi notre dossier : les 60 meilleurs films d'horreur

Share the story
À la une
    Advertising