Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris cette semaine, du 4 au 10 juillet ?

Que faire à Paris cette semaine, du 4 au 10 juillet ?

Advertising

Pour beaucoup d'entre nous, les jours qui viennent ressembleront probablement à ça : désintox de 'Game of Thrones', pintes de bière devant les derniers matchs de l'Euro 2016, valse hésitation devant sa garde-robe (plutôt mode printemps ou automne ?), et préparation de vacances d'été déjà trop courtes. Oui, mais encore ? Ben encore plein de choses. A commencer par cette nouvelle formule pour vous présenter le meilleur de la semaine à Paris. Exit notre Top 10 du lundi, bienvenue à l'Agenda de la semaine, qui vous propose une sélection pour chaque jour d'une ou plusieurs activités. De quoi vous faciliter la vie au cas où vous n'auriez pas encore rempli toutes les cases de votre agenda. A vous de piocher et de découvrir ce qu'on a repéré ces jours-ci. Bonne semaine (sous le soleil, sous le soleil, sous le soleil) à tous, et à la prochaine.

Plonger son nez dans un bouillon japonais

Où ? 58 rue des Petits Champs, 1er
Quand ? Du lundi au dimanche de midi à 15h et de 18h à 22h
Combien ? Entre 10 et 15 €

Une petite salle rouge et noire, un fumet entêtant et une carte entièrement consacrée au tonkotsu ramen : vous êtes dans l'un des temples du ramen (soupe de nouilles japonaises) à Paris. Goûter ce plat typiquement japonais, c’est aussi découvrir toute l’histoire d’une tradition née en 1934 dans le sud du Japon. Le tonkotsu est un bouillon à base d’os de porc qu’on laisse mijoter 24h, ce qui lui donne ce goût relevé et brouillé. Ici, on le déguste dans une dizaine de variantes.
En savoir plus : notre critique du restaurant

Retourner à Avignon

Où ? Avignon
Quand ? Du 6 au 30 juillet
Combien ? De gratuit à 49 € 

Le mois du théâtre est de retour dans le Vaucluse. Après une édition In 2015 relativement décevante, Olivier Py, président du festival, est de retour avec une programmation qui fait la part belle aux artistes du Moyen-Orient. Du théâtre politique traversé par les conflits et le repli identitaire qui rongent la planète. Si le In s’achève le 24 juillet, le Off lui présentera ses 1 400 spectacles jusqu’à la fin du mois. Des œuvres intelligentes, divertissantes, dansées ou chantées qui font la richesse du paysage théâtral actuel.
En savoir plus : notre guide du Festival d'Avignon

 

 

 

 

 

 

 

Découvrir en exclusivité les meilleurs films de la fin d’année

Où ? Dans 29 cinémas indépendants parisiens
Quand ? Du 6 au 12 juillet
Combien ? 5 € la séance

Excellente initiative de la part des cinémas d'art et d'essai parisiens pour ce début d'été, avec le lancement du premier cycle "Avant-premières !", qui nous donnera à découvrir 29 des films les plus attendus en salles au cours des prochains mois. Les nouveaux films de Bertrand Bonello, Olivier Assayas ou des jeunes Rachid Djaïdani et Justine Triet vous attendront de pied ferme pour seulement 5 € la séance !
En savoir plus : Festival « Avant-premières ! »

Se mettre au sur mesure

Où ? 29 rue Lemercier, 17e
Quand ? Du mercredi au vendredi de 11h30 à 19h30 et le samedi de 11h à 19h
Combien ? Entre 240 et 330 €, la paire d’escarpins

Une boutique, trois créatrices. Installée fièrement au 29 de la rue Lemercier, 29 février propose depuis trois ans un véritable arsenal féminin (escarpins, boucles d’oreille, robes et hauts). En tête des étagères : les vêtements et robes de mariée signés Sangbarani, les souliers Alix de la Forest et les bijoux de tête Les Dormeuses de Madapolam. Il faut dire que le concept de 29 février a de quoi attirer l’œil, car ici outre certains bijoux et bagages, tout est personnalisable.
En savoir plus : notre critique de la boutique 

 

Siroter une pinte à prix (de très bon) ami

Où ? La Couronne de Belleville, 64 boulevard de Belleville, 20e
Quand ? Tous les jours de 8h à 2h
Combien ? 2,50 € la pinte, 6,50 € la pizza

Il y a des choses primordiales dans la vie : l’amitié, la loyauté, les soirées entre amis, les convictions politiques, les films culte que l’on peut voir 150 fois, les romans initiatiques. Et bien sûr : les rades de quartier. Ceux dans lesquels on sait qu’on sera toujours bien reçu, les bars où l’on peut arriver à 16h et repartir à 2, et donner aussi bien rendez-vous à son meilleur pote qu’à son nouveau rencard Tinder. Alors quand ces rades proposent des pintes à 2,50 € toute la nuit, ils deviennent carrément une seconde maison.
En savoir plus : notre critique du bar

Ecouter le meilleur de l'underground new-yorkais en live

Où ? Au Centquatre
Quand ? Samedi 9 juillet, à partir de 21h
Combien ? 25, 20 ou 15 €

Avec cette enthousiasmante sélection de concerts, performances et DJ sets, le Centquatre nous plonge dans la passionnante histoire de la musique made in NYC ! Du rock orienté noise (avec notamment Lee Ranaldo, guitariste de Sonic Youth), le hip-hop sombre et nerveux de Dälek, du contemporain touche-à-tout (Tyondai Braxton), le mythique Rhys Chatham, le génial bricoleur Pierre Bastien ou un hommage à Moondog… La soirée promet d’être splendide pour les mélomanes n’ayant pas froid aux oreilles !
En savoir plus : Nuit 104 – New York ! 

 

 

 

 

 

 

Dénicher un génie de la photographie
 
Où ? Au BAL, 6 impasse de la Défense, 18e
Quand ? Jusqu’au dimanche 28 août
Combien ? De 4 à 6 € l’entrée
 
Cette exposition de Gerard Petrus Fieret au BAL est la première monographie du photographe et poète néerlandais en France. Avec ses portraits, tels des patchworks chaotiques noirs et blancs, saturés à outrance – et même solarisés à la manière de Man Ray, Gerard Petrus Fieret joue le jeu de l’appropriation systématique pour mieux s’amuser de la postérité. L’ensemble présentant une obsession des jambes de femmes, une accumulation des visages et une fétichisation des gestes. A (re)découvrir sans plus attendre !
En savoir plus : notre critique de l'exposition

 

 

 

 

 

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising