Recevez Time Out dans votre boite mail

Que faire à Paris le week-end du 22, 23 et 24 avril ?

Par La Rédaction
Publicité

Chaque vendredi, vous n’attendez que ça : ce fameux moment où vous lâchez un « bon week-end » à vos collègues, avant de les quitter pour tremper vos lèvres d’alcoolo dans une bonne bière. Mais avant, affaissé derrière votre bureau, vous vous ennuyez cruellement. Vous jetez régulièrement un œil sur l’heure au coin de votre écran, et priez pour que le temps passe plus vite. Puis vous écoutez ‘Purple Rain’ de Prince en scrollant inlassablement votre fil d’actualité Facebook. Mais quitte à faire semblant de travailler, autant organiser votre week-end pour se mettre à rêver. Pour ça, Time Out vous a préparé une sélection (ICI) jour par jour. Et une autre (ci-dessous) plus condensée.

Prendre des cours de tango

User ses genoux tous les week-ends dans les meilleures soirées clubbing, c’est sympa. Mais bon, il n’y a pas que la techno et le Weather dans la vie. Parfois, il faut savoir casser ses habitudes et s’aventurer vers de nouveaux horizons. Pour ça, la péniche Antipode, amarrée sur le canal de l’Ourcq, vous fera naviguer vers la culture sud-américaine en vous initiant au tango. Et si vous êtes déjà un danseur émérite, vous pourrez vous déhancher dès 20h30 à la milonga (soirée tango).

Vivre comme un Sud-Américain

Après avoir testé le tango, on le sent, vous vous êtes mis à parler espagnol pour pousser le trip jusqu’au bout. Mais si cette langue n’est pas faite pour vous, vous pouvez faire plus simple : bouffer dans un très bon mexicain ou faire un tour à la Mezcaleria. Comme son nom l’indique, de nombreux cocktails à base de mezcal vous y attendent. Et puis, ne dit-on pas qu’on a l’impression d’être bilingue lorsqu’on est bourré ?

© ZT

Vivre son week-end en musique

Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu : samedi, c’est le dernier jour pour faire de bonnes affaires dans le disquaire Fargo. Au programme, des vinyles à gogo, spécialement en pop et en rock. Et si vous n’avez pas eu votre dose en galettes pour mélomanes, Auvers-sur-Oise fait sa convention du disque les 23 et 24 avril. A 2 € l’entrée, franchement, vous n’avez pas d’excuses.

© Emmanuel Chirache

À la une

    Publicité