Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Remise des prix Bar Awards 2016 : on vous dit tout.

Remise des prix Bar Awards 2016 : on vous dit tout.

Advertising

C'est les yeux encore tout englués, et le corps endolori, que nous vous écrivons de l’au-delà, des bureaux de Time Out Paris. Hier se tenait en effet la grosse soirée de remise des prix des Bar Awards, dans la magnifique chapelle du Café A.
Pour la deuxième fois, Time Out organisait ses Bar Awards, soit un grand concours pour élire les meilleurs bars de la capitale : 6 catégories, 30 nominés. Tous présents pour recevoir (ou non) le graal.

 

Le cocktail Time Out

 

 

 

19h, ouverture des portes : les mixologues du Maze font chauffer leurs shakers et convient les premiers invités à confectionner eux-mêmes le « Time Out Stormy », Dark & Stormy revisité à la sauce Time Out, soit du rhum, du sirop de thé, de la ginger beer, des pépins de grenade. Pendant que les gens débarquent et shakent, l'ambiance monte dans l’ancien couvent créé par Henri IV, jusqu’au moment que tout le monde attend : la remise des résultats sur le son de Prince.

 

Cocktail Time Out Stormy ©Anthony Micallef

 

On commence par le bar à miam, dont le prix revient à l’Avant Comptoir de la Mer et ses excellents vins natures, les excellents plats marins de l’excellent chef Yves Camdeborde (vous l’avez compris, on est complètement accro).

Passons à la cave la plus cool, catégorie remportée par La Cave du Septime que Gauthier, notre membre du jury spécialisé en vin, décrit ainsi : « Sélection exigeante de vignerons, artisans proposant des vins natures sans que cela soit un argument, mais une réelle volonté de faire découvrir des hommes et des femmes passionnés par la notion de terroir et de production identitaire, le tout accompagné de plats (forcément) délicieux et abordables. »

 

 

Remise des prix ©Anthony Micallef

 

 


On passe ensuite aux catégories cocktails, communes à Time Out Londres, Los Angeles, New York et Chicago. Avec d’abord la meilleure équipe de barmen. On peut le dire, ce sont un peu les nominés les plus chanceux car les gagnants remporteront un séjour pour Austin au Texas où ils iront remuer leurs « bar spoons » avec les autres gagnants internationaux des Bar Awards. Et c’est Pedro du Moonshiner qui monte sur scène récupérer le trophée : « Merci à toute l’équipe et surtout merci à nos clients grâce à qui nous sommes là. » Ca commence limite à virer festival de Cannes et on aime ça.

Pedro du Moonshiner ©Anthony Micallef

 

« Le prix du meilleur nouveau bar de l’année revient à un bar qui respecte les produits, qui propose aussi une offre de bières et une cuisine, bref qui a su innover : je parle évidemment du Gravity Bar », annonce Laurent Cicurel jury gérant de La Fine Mousse qui sait faire monter la tension.

Plus que deux prix dont celui du meilleur bar à cocktails-la valeur sûre, prix remis par les deux éminents spécialistes des cocktails, membres du jury Time Out, Forest Collins du site 52 martinis et Thierry Daniel, créateur de la Paris Cocktail Week. C’est toute l’équipe du Castor Club (ils sont quatre), visiblement très émue, qui débarque sur scène pour recevoir son prix.

Dernier trophée, pas des moindres : le coup de cœur de Time Out, soit le bar que l’équipe au complet a le plus kiffé cette année. Le choix a été ultra difficile et c’est au Tony, bar du 10e avec ses cocktails pas chers, ses bières et son baby foot gratuit, que revient la Palme. Beaucoup d’émotion aussi pour Yvé et David, du Tony, alors que l’équipe de Time Out entonne son cri de guerre inventé un soir d’ivresse : « Je suis content d’être au Tony, je suis content d’être au Tony. »

 

Le Tony ©Anthony Micallef

 

 

Fin des prix, relâchement de la pression, début de la grosse teuf : comme on peut l’imaginer, de la joie, des étreintes, des pas de danse sur la musique des DJ du Mellotron, pas mal de litres de bière, de rhum et de vins absorbés. Tout le monde rivalise de pauses sexy devant l’objectif du photographe, pauses qu’ils regretteront peut-être le lendemain mais peu importe, ce soir l’ambiance est bon enfant.
Les équipes de bars se félicitent entre elles comme Hamza et Gildas, gérants de La Méduse, en lice pour le coup de cœur de Time Out : « Franchement, on passe nos soirées au Tony, on s’était dit que si on ne gagnait pas, on voulait que ce soit eux. »
Alors que David Rougier de l’Etna nous confie : « On est hyper heureux qu’il existe des événements comme ça pour les bars. » Nous aussi, pour sûr qu’on reviendra célébrer le bon goût, la convivialité et le plaisir de boire ensemble l’année prochaine.

 

 

 

L'équipe de Time Out Paris ©Anthony Micallef

 

 

 

Bar Awards 2016 ©Anthony Micallef

 

 

 

Bar Awards 2016 ©Anthony Micallef

 

 

 

 

 

 

Bar Awards 2016 ©Anthony Micallef

 

 

Tous les résultats, les critiques des bars, les nominés et le jury c'est par ici.

 

 

 

 

 

Share the story
À la une
    Advertising