Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Cabaret Sauvage

  • Musique
  • La Villette
  • prix 2 sur 4
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé
Cabaret sauvage
© Cabaret Sauvage
Publicité

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Ce chapiteau géant posé sur la pelouse du Parc de la Villette est un lieu magique, avec sa toile de velours rouge tendu sous le mat, sa charpente en bois ciselé et ses miroirs biseautés, son parquet de salle de bal, il est un cadre rêvé pour les dompteur de puces et les funambules trapézistes du XXIe siècle. Ici on joue des spectacles métissés et on improvise des fêtes multicolores jusqu’au bout de la nuit. Le Cabaret sauvage est le « bébé » de Méziane Azaïche un Algérien rêveur fou qui vouait une passion pour le cabaret sous toutes ses formes artistiques et qui a a réussi à créer un lieu alternatif à paris, chapiteau bas ! Danse, musiques, théâtre, ou vrai cabaret concerts, soirées… la programmation est éclectique. Des groupes Gnawa marocains viennent y faire claquer leur cymbales, les gitans pleurer leur violon, les kabyle chanter sur des mandoles et faire claquer leur derbouka, la fête est toujours intense, moite, on siffle on chante, et on reviens prendre un bain de bohème sauvage quand ça nous chante. L’ambiance est plus jazz groovy pendant le Festival de la Villette en Septembre. Certains week-ends, des soirées électro pointues sont programmées, dont les mémorables soirées Jungle Juice qui depuis 5 ans nous font sautiller sur des beats jungle, drum’n’bass et dub jusqu’au petit matin. L’entrée est toujours abordable.

Écrit par C.G.

Infos

Adresse
59 boulevard Macdonald
Paris
75019
Transport
Métro : Porte de La Villette
Prix
Entrée entre 10 et 20 euros
Heures d'ouverture
De 21h à l'aube, les jours d'ouverture varient
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Boy Harsher

  • Rock et rock indé

Si vous cherchiez un petit groupe frais et fleuri pour finir l’été, passez votre chemin. Parce qu’avec Boy Harsher, l’ambiance se conjugue entre boîtes à rythme 80’s bonnes à fracturer le col du fémur et voix tout droit sorties des ténèbres. Et à force de dire que la musique du duo américain sonnait comme une BO, ils ont fini par en sortir une, avec l’album The Runner. Le 29 août, après une projection du film à la Péniche Cinéma (c’est complet), Boy Harsher en jouera la musique au Cabaret sauvage. Ambiance automnale pesante (et excitante) à prévoir.

Publicité
Vous aimerez aussi