Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleures salles de concerts à Paris

Les meilleures salles de concerts à Paris

Salles de concerts mythiques, caves moites ou références dans tous les styles, retrouvez la sélection Time Out des meilleures salles de concerts de la capitale.

Par La Rédaction |
Advertising
La Cigale
© DR

C'est un art des plus délicats que de sélectionner les meilleures salles de concerts à Paris, une galaxie diverse et complexe, entre manque d'équipements criant par rapport à une ville comme Londres et une réglementation de plus en plus stricte, entraînant la fermeture momentanée d'emblématiques salles indépendantes comme la Mécanique ondulatoire ou le Pop In.

En termes de critères de sélection, si certains privilégient la configuration des salles ou leurs seules caractéristiques audiophiles, Time Out Paris préfère mettre en avant l'expérience globale qui s'y déroule, en rappelant qu'un bon concert est aussi une alchimie entre l'artiste et le public. C'est pour cela que, dans cette liste, vous ne croiserez pas les impersonnels mastodontes que sont le Zénith, l'AccorHotels Arena ou le Stade de France.

Dans ce dossier, on retrouvera des salles de toutes les tailles et toutes les chapelles musicales, avec notamment des lieux mythiques aux programmations multigenres comme l'Olympia, le Trianon, la Cigale ou le Bataclan, le nouveau fief du classique parisien de la Philharmonie ainsi que le New Morning, le temple parisien de la black music. Enfin, on a souhaité mettre un coup de projecteur sur des lieux à la capacité certes plus restreinte – et où la sueur coule souvent à flots – mais dont les programmations réunissent les groupes émergents les plus excitants du moment. Avec, au choix, la Station, l'Espace B, la Maroquinerie, le Point Ephémère ou la Boule Noire. Alors, on se retrouve dans la fosse ?

Les meilleures salles de concerts à Paris

© DR
Musique, Salle de concert

La Maroquinerie

Ménilmontant
5 sur 5 étoiles

La Maroquinerie est-elle la meilleure salle de concerts de Paris ? La question mérite d'être posée tant la salle planquée sur les hauteurs de Ménilmuche possède des atouts à faire pleurer un joueur de belote. Avec son acoustique de qualité et sa configuration en amphithéâtre pouvant accueillir jusqu'à 500 personnes, les concerts ici ont ce petit truc en plus, à mi-chemin entre l'intime et le rapport physique. Qu'est-ce qu'on en a laissé des litres de sueur dans la fosse de la Maroq’ ! Car si la salle est belle, la prog l'est tout autant. Vous y verrez aussi bien des groupes confirmés que les stars de la scène internationale de demain, un vrai privilège. La programmation est avant-gardiste, éclectique, plutôt pop et rock indé, mais aussi funk, folk, hip-hop, soul, jazz, et même hardcore, metal et punk ; toujours de qualité, vu le prix des places (entre 15 et 25 euros).

Musique, Salle de concert

New Morning

Strasbourg-Saint-Denis
5 sur 5 étoiles

La liste des légendes qui sont venues jouer au New Morning est interminable.  Du haut de ses presque 40 berges, avec son histoire et son acoustique inégalables, le lieu attire de nouvelles têtes, réussissant sa mue avec de nouveaux styles comme le hip-hop ou les musiques électroniques. Le New Morning est un temple musical comme il en existe peu à Paris, alors les réguliers pèlerinages y sont hautement recommandés.

Advertising
Clubbing, House, disco and techno

La Station - Gare des Mines

18e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Après avoir investi pendant deux étés les espaces extérieurs, les hôtes ont ouvert l’intérieur de l’ancienne gare avec deux scènes tendance Berlin underground. Côté programmation, c’est grand écart façon Nadia Comaneci entre ce qui se fait de mieux, du punk hardcore jusqu’à la plus pure techno. Soyez-en sûr, vous ne serez plus la même personne après un passage du côté de la porte d’Aubervilliers.

© Teddy Morellec
Musique, Salle de concert

La Gaîté Lyrique

Arts et Métiers
4 sur 5 étoiles

Lieu culturel à la frontière de la galerie et de la salle de concerts à la programmation éclectique mais pointue, ses sept étages pluridisciplinaires propulsent les visiteurs au plus profond de l’empire numérique : arts plastiques, musique, graphisme, cinéma, mode, design et jeux vidéo « digitalisés » règnent despotiquement sur les lieux.

 

 

Advertising
Espace B
© Raw Journey
Musique, Salle de concert

L'Espace B

La Villette
5 sur 5 étoiles

Après sept mois de fermeture administrative, le spot calé du côté de la station Corentin Cariou a rallumé les amplis à fond les ballons en ce mois de mars 2019 avec une toute nouvelle équipe artistique à sa tête. Du garage au synthpunk en passant par la pop-folk, toutes les chapelles rock se régaleront. Mais aussi avec des idées plein la tête.

© Thierry Guillaume
Musique, Salle de concert

Petit Bain

13e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Construite au printemps 2011 par un collectif d’architectes, Petit Bain se la joue hybride, entre resto, rooftop avec vue sur la Seine – forcément – et salle de concerts de 450 places. Et pour cette dernière, allez-y les yeux fermés, la prog est parmi les plus qualitatives sur la place de Paris en ce moment. Pas de jaloux, tous les goûts sont contentés avec une programmation qui s’intéresse autant à la fine fleur des scènes garage, post-punk ou expérimentale qu’aux musiques du monde et autres groupes iconiques du metal. Pour les oiseaux de nuit, Petit Bain propose de très régulières soirées clubbing aux line-up pointus.

Advertising
Boule Noire
© Ella Hermë
Musique, Salle de concert

Boule Noire

Abbesses
5 sur 5 étoiles

Si les aficionados de Motus en ont une peur bleue, les mélomanes parisiens y ont leur rond de serviette.  Avec l'arrivée au début de l'année 2019 d'une nouvelle équipe de programmation composée de l'ancien programmateur de l'Espace B et d'une des patronnes du collectif Fils de Vénus, la salle vient sans doute de trouver la trace de la fontaine de jouvence. Au programme : les meilleurs groupes de rock indé internationaux, toutes factions stylistiques confondues, des soirées hip-hop plus que bien senties et des touches électroniques. Autant dire que même Thierry Beccaro risque de ramener son boule.

© DR
Musique

L'International

Folie-Méricourt
5 sur 5 étoiles

Plus d'une décennie après son ouverture, l'Inter est encore là, proposant toujours sa formule bar au rez-de-chaussée et concerts à petits prix (à partir de 5 €) tous les soirs, dans la salle de 250 places située au sous-sol. Stylistiquement parlant, si l'Inter continue à promouvoir les différentes scènes rock et assimilées émergentes – du folk au post punk – tous les soirs, les nuit du week-end sont l'occasion de découvrir les derniers collectifs et artistes de la scène électronique locale – encore une fois toutes chapelles confondues. Les anciens le savent déjà, mais pour les autres, n’hésitez pas à venir, l’Inter saura vous combler.

Advertising
© DR
Musique, Salle de concert

Cigale

Abbesses
5 sur 5 étoiles

Avec sa forme de fer à cheval, la Cigale est une des plus belles et réputées salles de la capitale. Aujourd'hui, la salle propose une programmation variée, entre têtes d'affiche internationales de la scène rock indépendante, concerts de jazz, de hip-hop ou encore d'artistes de chanson française. Enfin, la Cigale accueille également de nombreux humoristes (pour le meilleur et pour le pire) tout au long de l'année.

© Nicolas Dorval-Bory
Clubbing

Badaboum

Roquette
4 sur 5 étoiles

C'est sur les ruines de la Scène Bastille que les origines du Badaboum sont à trouver. Ouvert depuis 2013, le lieu a vite su devenir un incontournable des nuits parisiennes avec sa programmation entre concerts de groupes de la scène indé et soirées clubbing. Question cadre, le dancefloor de 400 places en met plein les mirettes avec ce plafond tout en néon, ce nouveau DJ booth au sol et un système-son de très haute qualité. Pour ce qui est de la programmation musicale, on retrouve tout d'abord des concerts en première partie de soirée avec des artistes rock, électro ou pop chinés par Anne-Ying Braconnier. 

Advertising
© Philharmonie de Paris
Musique, Salle de concert

Philharmonie de Paris

La Villette
5 sur 5 étoiles

La Philharmonie, avec sa salle de 2 400 places, associée à la déjà très attirante Cité de la Musique (qui a pris le nom de Philharmonie 2), propose une programmation faste et foisonnante. En plus de son impressionnante salle de concert, et afin de proposer une offre variée et attractive, le lieu déploie 1 100 mètres carrés d'espace d'exposition et un pôle éducatif de 1 750 mètres carrés.

© Raw Journey
Bars

La Pointe Lafayette

Canal Saint-Martin
5 sur 5 étoiles

Ouverte depuis une vingtaine d'années à l'angle du quai de Valmy et de la rue Lafayette, la Pointe est de ces troquets où l'on vient écluser des pintes à des prix plus que raisonnables dans une ambiance que notre Gégé national qualifierait d'« à la fraîche ». Et surtout, on y retrouve une cave aussi exiguë – 70 personnes à tout casser – que remplie de groupes bons à faire monter Philippe Manœuvre dans les aigus. Depuis le début de l'année 2019, c'est le collectif Silence Kills, mené par l'Anglais Nick Wheldon, qui s'occupe de la programmation des concerts, ramenant dans la cave tout ce que les scènes rock locales, nationales et mondiales ont de groupes excitants. Vous risquez sans doute de transpirer mais aussi de passer un bon moment.   

Advertising
Bars, Cafés-concerts

La Gare

19e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Décidément, on n'aura jamais été aussi heureux d'être en affaires avec la SNCF. Ouverte sous le patronage d'anciens de la Fontaine, lieu phare de la scène jazz, la Gare propose tous les jours, dans ce qui fut le hall de la gare, des concerts à prix libre. Les 4 mètres sous plafond sont le lit idéal pour accueillir la chaleur des saxophones et autres trompettes. Qu'il s'agisse d'élèves du conservatoire, d'artistes émergents ou confirmés en résidence, la Gare apparaît comme l'endroit où il faut se rendre pour être à la pointe du genre.

Le Zorba
© Raw Journey
Bars, Bars de nuit

Le Zorba

10e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Le Zorba fait partie des mythes de la capitale. S'il ressemble à première vue à un classique troquet, il suffit d'un petit tour dans cette institution bellevilloise pour plonger façon saut de l'ange dans une faille spatio-temporelle, à base d'ambiance parisienne comme on n'en fait plus, de soirées qui n'en finissent pas et certains des meilleurs concerts du moment. Le Zorba est aussi devenu le fief des chineurs d'afters, qui profitent de son ouverture plus que matinale pour repousser toujours plus loin l'heure du coucher. Mais la guinche au Zorba n'est pas seulement rythmée par ses excès, puisqu'on retrouve également dans la cave une magnifique programmation de concerts imaginée par Michèle Santoyo Albertini du collectif Doxa Esta, entre fine fleur du rock indé et expérimentations électroniques toujours bien senties. 

Advertising
© DR
Musique, Salle de concert

Le Trabendo

La Villette
5 sur 5 étoiles

Situé à la Villette, à côté d’un Zénith dévolu aux artistes mainstream, le Trabendo a su se faire un nom au fil des années 2000. Sa capacité de 700 places en fait le lieu idéal pour des affiches modestes mais attractives. La salle peut s’enorgueillir d’une programmation éclectique et de qualité, mêlant rock, électro, metal, indie ou clubbing. 

© DR / E. Mauger
Bars

Supersonic

Bastille
4 sur 5 étoiles

Si son allure de loft new-yorkais – coucou la mezzanine, le comptoir sauce food truck et la grande baie vitrée – ne bouleversera pas les codes de l’architecture moderne, le Supersonic nous régale avec une programmation réunissant la fine fleur de la scène indé rock – et assimilés – du moment, tant locale que de l’autre bout du monde. Et là où les tauliers font fort, c’est que le spot est ouvert 7 jours sur 7, avec des concerts programmés quasiment tous les soirs. Avec un petit détail qui fait toute la diff : une entrée gratuite.

Advertising
Musique, Salle de concert

Point Ephémère

Canal Saint-Martin
4 sur 5 étoiles

Question programmation, si l'on zieute avec plaisir les expos temporaires, on vient surtout au Point F pour sa salle de concerts. Ici sont passés et passent les meilleurs groupes de rock indé du moment. Des groupes californiens qui broient aujourd'hui les plus grandes fosses aux plus belles créations de la pop anglaise jusqu'aux têtes d'affiche de l'indé français, ils ont tous fait un petit tour ici avant de se retrouver en haut de l'affiche. A noter que la prog est complétée par des concerts hip-hop toujours bien senties. 

© DR / La Machine du Moulin Rouge
Clubbing

La Machine du Moulin Rouge

Abbesses
4 sur 5 étoiles

Avant la Machine, il y avait la Loco, un des phares de la nuit de Pigalle durant presque cinquante ans. Pis, la Loco a laissé sa place en 2010 à la Machine du Moulin Rouge. Dans ses deux salles (le Central et la Chaufferie), la salle accueille une programmation plus éclectique que jamais. Du groupe de metal qui fête ses 40 ans de carrière aux nostalgiques soirées We Are The 90’s jusqu’aux collectifs de Parisiens du moment (coucou la Mamie’s), il y en a pour tous les goûts. Note : ramener son éventail, la chaleur y est étouffante.  

Advertising
© DR / Bataclan
Soirées

Bataclan

Saint-Ambroise
5 sur 5 étoiles

A jamais, le Bataclan tiendra une place à part dans notre mémoire collective. Endeuillée par les attentats du 13 novembre 2015, la salle de spectacles du boulevard Richard Lenoir a rouvert ses portes un an après, quasiment jour pour jour. Depuis sa réouverture fin 2016, la magnifique salle décorée de rouge est toujours accueillante pour les plus grands noms du rock, de la pop, du hip-hop et des musiques du monde grâce à son acoustique impeccable et à sa capacité intermédiaire (1 500 places), aux côtés de nombreux spectacles comiques. Fluctuat nec mergitur.

© DR
Musique, Salle de concert

La Bellevilloise

Ménilmontant
4 sur 5 étoiles

Le spot se veut toujours pluridisciplinaire, à la sauce XXIe siècle. La Bellevilloise sait combler ses visiteurs avec une tripotée de concerts et de soirées jusqu’à 6h du matin. Côté club, les fadas de hip-hop, soul et funk se régaleront avec les soirées Free Your Funk, tout simplement ce qui se fait de mieux dans le style dans la capitale à l’heure actuelle. Et si votre playlist s’est arrêtée en 2000, c’est aux Classics Only que tout se passera.

Advertising
© DR
Musique, Salle de concert

Salle Pleyel

8e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Depuis l’inauguration de la nouvelle Philharmonie en janvier 2015, le propriétaire de la Cité de la Musique (comprendre l’Etat) a quelque peu modifié l’orientation de la salle Pleyel – dont il est également propriétaire – afin d’éviter de faire doublon. Et c’est ainsi que musiques actuelles et amplifiées font désormais résonner les murs de la salle située rue du Faubourg-Saint-Honoré. 

© Antoine Delaporte
Musique, Salle de concert

Café de la Danse

Roquette

Il a beau être situé à deux pas de la rue de Lappe, le Café de la Danse est son exact contraire. Car ici, point de troquets de mauvais goût mais une salle de concert de 500 places proposant depuis quasiment trente ans une programmation de concerts et – un peu – de théâtre de haut vol. Chanson française, folk, indie, rock, musiques du monde, de nombreux styles sont représentés. Ici, on peut voir Brigitte Fontaine un soir, le lendemain l'ancien leader de Sonic Youth Thurston Moore et la semaine d'après prendre part à un concert sous hypnose.

Advertising
Trianon
Franck Bohbot
Musique, Salle de concert

Trianon

Pigalle
5 sur 5 étoiles

Entièrement rénové en 2009, le Trianon émerveille avec sa hauteur sous plafond, sa somptueuse salle de bal, ses velours rouges, boiseries de la salle de théâtre et l’immense charpente métallique du jardin d’hiver. Quant à la programmation, disons qu'à l'instar de l'Olympia, elle ratisse large, très large. Outre de nombreux spectacles d'humoristes et quelques événements exceptionnels, on y vient surtout dans cette salle pour les concerts proposés, touchant tous les genres musicaux. Du metal, du R&B, du rock indé, de la chanson française, de la musique électronique, vous entendrez tout au Trianon.  

© Philippe Levy
Musique, Salle de concert

La Marbrerie

Paris et sa banlieue
4 sur 5 étoiles

Situé à deux pas de la mairie de Montreuil, cet ancien local industriel de 1 500 mètres carrés, entièrement remis en beauté en 2016 par deux jeunes architectes, accueille depuis concerts, spectacles vivants, expositions et un espace restaurant. Parmi les nombreux événements, on trouve des ateliers en tout genre, des concerts acoustiques, de cumbia ou de classique, des teufs électro ainsi que des festivals comme le Looping et le Sonic Protest. 

Advertising
Musique, Salle de concert

Olympia

Chaussée-d'Antin
4 sur 5 étoiles

C'est sans doute la salle parisienne la plus connue et la plus prestigieuse. Aujourd'hui, la salle et ses plus de 2 000 places accueillent à longueur d'année des concerts tous genres confondus ainsi que des spectacles grand public. En vrac, on y a vu des icônes internationales (Patti Smith, George Benson), le nectar du rap français (13 Block, Alpha Wann), les valeurs sûres du rock d'hier et d'aujourd'hui (The Libertines, Jack White, King Gizzard & The Lizard Wizard) et aussi le tout-venant musical (Lara Fabian, Zazie…). 

© DR
Musique, Salle de concert

Le Pop-Up du Label

12e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Planqué depuis 2014 sous les impressionnantes arcades de l’avenue Daumesnil, le Pop-Up du Label, (ex-les Combustibles) combine énergiquement musique et cuisine. Pour la première, il y en a pour tous les goûts : la salle de concerts accueille aussi bien des soirées jazz, le mardi, que rock, hip-hop ou électro le reste de la semaine avec des DJ pointus qui font transpirer les corps. 

Advertising
Musique, Salle de concert

Le Chinois

Paris et sa banlieue
4 sur 5 étoiles

C’est de l’autre côté du périph qu’il vous faudra aller pour découvrir le Chinois. A Montreuil et à Croix-de-Chavaux plus précisément. Cet ancien restaurant chinois – d’où le nom – abrite désormais une salle d’environ 400 places. Stylistiquement parlant, le Chinois brasse extrêmement large en proposant de nombreuses soirées mettant à l’honneur les musiques du monde (tzigane, cumbia, cubaine, afrobeat…). Et pour les autres, il n’est pas rare de tomber sur des soirées clubbing à la programmation pointue, tout autant que des concerts de la crème de la scène indé rock locale.  

© DR / Instants Chavirés
Musique, Salle de concert

Instant Chavirés

Paris et sa banlieue
4 sur 5 étoiles

Les Instants Chavirés à Montreuil accueillent les amoureux de musiques improvisées, expérimentales et bruitistes depuis 1991. Dans ce laboratoire où l’on aime se prendre les pieds dans les câbles entrecroisés, il s’organise des soirées où les arts visuels sont plus à l’aise que dans bien des salles de ce format. Expérience garantie.  

Advertising
© DR
Musique, Salle de concert

Elysée Montmartre

Pigalle

Après avoir péri dans les flammes, elle renaît de ses cendres. Après cinq années de silence, l'Elysée Montmartre a rouvert ses portes le 15 septembre 2016. Côté musique, un certain éclectisme est toujours prôné avec des artistes pour tous les âges, entre nouveaux hérauts – tous genres confondus – de la scène indé mondiale, avec notamment les géniaux Fat White Family ou le prince américain Blood Orange. Egalement au programme, des groupes de metal, de nombreux artistes de la scène hip-hop mais aussi des artistes plus grand public comme Sinsemillia, Ben l'Oncle Soul ou Skip The Use.

En Savoir plus

© DR
Musique

Les meilleurs concerts du moment à Paris

De la grosse soirée passée à l'AccorHotels Arena jusqu'à l'intimiste date à la Station, il ne fait aucun doute que vous trouverez votre bonheur dans cette sélection. D'autant plus que dans certaines fiches-événement, se cachent de nombreuses places à gagner. Que demande le peuple ?

Advertising
die nacht
Die Nacht à la piscine Molitor (2011) © Bazabuque
Clubbing

Les meilleurs collectifs et soirées à Paris

Atmosphères particulières, lieux improbables et line-up chiadées. De la cave moite au hangar underground en passant par la friche berlinesque, petite plongée dans la galaxie des meilleurs collectifs et soirées parisiens.

You may also like

    Advertising