0 J'aime
Epingler

Les concerts de l'hiver

L'hibernation, c'est bon pour les ours.

Il est grand temps de sortir de sa tanière : l'hiver est là, et il n'est pas près de s'en aller. Profitons donc de la scène musicale parisienne pour se réchauffer les petons et les oreilles, en slamant au son de nos rockeurs préférés, en dansant lors d'un concert hip-hop, ou en frissonnant devant un live de techno expérimentale au sein d'une église. Voici notre sélection de concerts qui ont lieu pendant la période froide !

Notre sélection

Cabaret Contemporain : Kraftwerk, l'Homme-Machine
Musique

Cabaret Contemporain : Kraftwerk, l'Homme-Machine

Le quintet français Cabaret Contemporain, groupe indépendant qui lève les barrières entre acoustique et électronique, jouera sur la scène de la Philharmonie le 10 janvier prochain. Contrebasses, piano, guitares, mais aussi fouets de cuisine, pelles à tarte et moules à quiche prendront le temps d’une soirée des airs de machines électroniques, pendant cet hommage live à Kraftwerk. Des ustensiles et instruments qui prendront pour l'occasion des allures robotiques, dans leurs sonorités comme dans leur manière de fonctionner. Le groupe s'orchestrera autour de la chanteuse suédoise Linda Olah, qui posera sa douce voix sur leurs improvisations et compositions démentielles.

Jeru the Damaja + XYWHY
Musique

Jeru the Damaja + XYWHY

L'Américain Kendrick Jeru Davis aka Jeru The Damaja va tâter le micro du Divan du Monde en janvier prochain ! Considéré par tous comme un pilier du hip-hop underground new-yorkais, il a démarré sa carrière en 1992 dans le collectif mythique Gang Starr Foundation, deux ans avant la sortie de son premier et emblématique album 'The Sun Rises In The East' produit par DJ premier. Un joyau qui ne sera pas son unique fierté, puisqu'il sortira en 1996 l'excellent 'Wrath of the Math', véritable mine d'or regorgeant de titres devenus aujourd'hui de grands classiques. Il revient en 2014 avec un EP, 'The Hammer', qu'il nous présentera en ce début d'année. En première partie, on retrouvera les quatre Français de XYWHY, accompagnés du MC américain Theorhetoric pour un live hip-hop jazzy qui devrait mettre tout le monde d'accord.

Georgio
Musique

Georgio

Tous ceux qui suivent Fauve ont déjà entendu Georgio : la partie rappée de "Voyou(s)", c'est lui. Flow saccadé, puissant, rimes acérées et textes travaillés enrichissent une panoplie musicale qui en fait frissonner plus d'un. Après quelques EP, ce jeune Parisien d'à peine 20 ans décide de se lancer sans maison de disque pour son premier album, en le finançant par un site de crowfunding. Intitulé 'Bleu Noir', ce dernier reflète l'image du chanteur : tranchant, rêveur et poétique. La Cigale est déjà conquise.

Spero Lucem (Mondkopf, Saåad, Somaticae) + Thisquietarmy
Musique

Spero Lucem (Mondkopf, Saåad, Somaticae) + Thisquietarmy

Le 28 janvier prochain, plusieurs artistes seront réunis à l'Église Saint-Merry pour une soirée entre techno brutale et explorations sonores. À l'initiative du label parisien In Paradisum, Mondkopf, Saaad et Somaticae présenteront 'Spero Lucem', un live où ils alterneront entre improvisation collective et performances solitaires, jouant tour à tour les uns avec les autres autour d’un drone diffusé à 360°. À leurs côtés, le Québequois Thisquietarmy, qui nous révelera son projet sombre et mélodique, pour un concert expérimental entre post-punk, black metal et krautrock.

Suede

Suede

Formé en 1989 à Londres, Suede est l'un des grands noms de la Brit-pop des années 90, au côté de Blur, Oasis et Elastica. Après s'être séparé en 2003, le groupe de Brett Anderson se reforme en 2010. Trois ans après "Bloodsports", Suede revient avec un nouvel album "Night Thoughts", accompagné d'un long-métrage réalisé par le photographe Roger Sargent.

Feu! Chatterton
Musique

Feu! Chatterton

Vous allez avoir du mal à passer à côté du phénomène Feu! Chatterton. Véritable trublion de la scène indépendante française, le groupe distille d'élégantes chansons dont le corps, définitivement rock, s'accorde parfaitement aux textes poétiques et mystérieux, quelque part entre Gainsbourg et Bashung. Excellents sur scène, les garçons viendront présenter leur premier album, 'Ici le jour (a tout enseveli)' au Trianon et en quatre dates.

The Maccabees
Musique

The Maccabees

Pas encore très connus sous nos latitudes, les Maccabees ont déjà conquis l’Angleterre. Il faut reconnaître que leur pop a bien mûri depuis leur premier album 'Colour It In', qui n’était que prometteur. Entre-temps, le groupe londonien a pris du relief et appris à composer des morceaux autrement plus complexes et savoureux. Les mélodies, pleines d’emphase, faites de montée en puissance autour d’un motif entêtant, peuvent rappeler les Shins ou Arcade Fire pour ceux qui aiment les références. Mais le principal reste cette petite flamme que les Maccabees sont parvenus à allumer dans leurs chansons et qui les rend si particuliers, ne manquant pas de charmer une bonne partie du public de Rock en Seine l'été dernier. A Paris, ils éliront domicile à la Cigale le 29 janvier pour présenter leur nouveau disque 'Marks To Prove It'. C'est le moment de les découvrir !

The Shoes
Musique

The Shoes

En 2012, The Shoes retournaient la France et l'Europe avec le génial et tubesque "Time To Dance". Trois ans plus tard et après de nombreuses collaborations (Julien Doré, Cœur de Pirate et même Shakira), Guillaume Brière et Benjamin Lebeau seront de retour à l'Olympia pour présenter leur nouvelle galette 'Chemicals' qui sortira en octobre prochain.

Stereophonics
Musique

Stereophonics

On ne présente plus les Stereophonics. Formé dans les années 1990, ce quatuor gallois a su développer un style mêlant mélodies pop et titres fougueux, tout cela avec une classe folle et une élégance « so british ». Passés par le festival Rock en Seine en août dernier, Kelly Jones et ses sbires présenteront plus en détail et dans la belle salle de l'Olympia le riche et inventif 'Keep The Village Alive', dixième album du groupe. Un lieu à la hauteur de leur charme.

Tame Impala
Musique

Tame Impala

Parfait chaînon manquant entre Cream, Led Zeppelin, les Beatles et Black Sabbath, ce groupe australien originaire de Perth a bien digéré ses classiques et repris la formule du power trio avec un succès indéniable : Kevin Parker (guitare, chant), Dominic Simper (basse) et Jay Watson (batterie) ne sont jamais meilleurs que lorsqu’ils sont heavy et puissants. Les passages aériens de leur premier 'Innerspeaker' et du 'Lonerisms' paru fin 2012 sont un peu moins inspirés que leurs cavalcades de saturation. Depuis la sortie de ce dernier, le groupe de rock psychédélique a gagné en popularité et pris une dimension scénique digne de ses modèles. Il défendra son dernier album 'Currents' sorti en 2015 sur la scène du Zénith le 31 janvier prochain.

Foals
Musique

Foals

Voilà cinq Anglais qui pourraient bien retourner le Cabaret Sauvage. En activité depuis 2008, Foals concentre tous les ingrédients faisant une musique explosive : riffs acérés, claviers vrombissants et batterie lourde, distillant un rock puissant teinté de new-wave sans pour autant laisser de côté les mélodies. Après un troisième essai acclamé par la critique, l’excellent ‘Holy Fire’, Yannis Philippakis (chant, guitare) et ses sbires reviennent fin août avec un nouvel album, ‘What Went Down’, dont les extraits parus sur la toile ont ravi les oreilles de tout amateur de rock qui se respecte. Viva England.

Little Simz
Musique

Little Simz

À tout juste 21 ans, la jeune Londonienne Little Simz sort son premier album, ‘A Curious Tale of Trials + Persons’. Avec ses paroles raisonnées, son flow à faire pâlir les plus grands et sa multitude d’influences, la rappeuse de talent n’a plus à faire ses preuves. Amateurs de hip-hop post-moderne à la Kendrick Lamar (qui a d’ailleurs co-signé un des morceaux de son album), rendez-vous à la Maroquinerie le 3 février prochain.

Hugh Coltman
Musique

Hugh Coltman

Voilà un terrain sur lequel on n'attendait pas Hugh Coltman. On pensait pourtant tout savoir de ce talentueux musicien et chanteur, Anglais d'origine mais Parisien d'adoption, de ses penchants blues qu'il exprime depuis plus de vingt ans avec son groupe The Hoax à ses péchés mignons pop même plus cachés depuis la parution de ses deux albums solo chez Mercury. Avec sa voix rocailleuse, son charme so british et une classe folle, Hugh Coltman parvient donc à titiller notre curiosité d'une façon totalement inédite en s'attaquant au répertoire de Nat King Cole, jazzman crooner des années cinquante qu'on ne présente même plus. Accompagné de l'excellent guitariste Misja Fitzgerald Michel, il revisite avec brio ces classiques sans rien perdre de son élégance originelle. Les spectateurs du Trianon s'en délecteront sans modération.

Bachar Mar-Khalifé
Musique

Bachar Mar-Khalifé

On n'arrête plus Bachar Mar-Khalifé : ce chanteur et musicien franco-libanais vient de sortir 'Ya Balad', un disque somptueux qui confirme toutes les promesses de son album précédent, le très beau 'Who's Gonna Get The Ball From Behind' (2013). Dynamitant la musique orientale à l'aide du jazz, du contemporain, du classique ou même de la chanson française (on pense à la berceuse de Théodore Botrel "Dors mon gâs[E]"), Bachar Mar-Khalifé joue une musique tout autant cérébrale qu'émotionnelle. Un disque également en forme de prière pour son pays le Liban, qui a tant souffert et continue de souffrir. Le titre 'Ya Balad' signifie ainsi « Ô pays » et le disque s'ouvre sur un poignant "Kyrie Eleison", parole empruntée à un célèbre chant chrétien qui se traduit par « seigneur, prends pitié ». Cette dimension liturgique et spirituelle transparaît à chaque instant dans 'Ya Balad', où le profane vient toujours alimenter le sacré. En arabe, le chant touche l'auditeur bien au-delà des mots, et le piano résonne ici avec des instruments comme le ney (une flûte perse), les percussions, le clavecin ou le mélodica, qui font tous des merveilles dans le final du virevoltant "Layla". Le concert de la Maroquinerie ne se rate, évidemment, sous aucun prétexte.

Ambrose Akinmusire New Trio
Blues, Folk & Country

Ambrose Akinmusire New Trio

Le dernier album d’Ambrose Akinmusire, The Imagined Savior is Far Easier to Print, est très certainement l’un des plus beaux enregistrements de 2014. Sa musique, rigoureuse, souvent tendue, complexe, harmoniquement et rythmiquement virtuose a par ailleurs séduit toute la presse musicale — et plus encore. Si les thèmes parfois anguleux, inchantables, peuvent déconcerter quelques auditeurs, la mélodie et le lyrisme n’ont certainement pas été délaissés au cœur de ce disque au nom pompeux. Aujourd'hui, le trompettiste afro-américain revient sur la scène du New Morning avec Thomas Pridgen (Batterie) et Mike Aaberg (Claviers et Orgue Hammond).

MNDSGN + Ivan Ave
Musique

MNDSGN + Ivan Ave

Ringgo Ancheta aka MNDSGN (à prononcer Mind Design) a grandi dans la campagne du New Jersey, sans accès à l'électricité, avec ses parents philippins exilés aux US à la fin des années 1980. Ce n’est qu’à l’adolescence qu’il découvre les technologies en débarquant à Philadelphie, ville où il rencontre un beatmaker qui lui donne le goût du hip-hop et des instruments électroniques. A l'aise dans son époque et dans cet environnement, il enregistre quelques cassettes audio (tout de même un peu vintage, le mec), et déménage à Los Angeles où il signe en 2014 avec l’excellente maison de disques Stones Throw (qui a notamment produit J Dilla, Madlib ou plus récemment Silk Rhodes). La même année, il sort son premier album sur le label, intitulé ‘Yawn Zen’, petit bijou lo-fi entre trip-hop planant et hip-hop abstrait. Sons de vibraphone aériens, voix trafiquées et lointaines, basses downtempo : l’univers de MNDSGN est apaisant, presque aquatique. À ses côtés, le rappeur Ivan Ave du crew Mutual Intentions, originiaire d'Oslo en Norvège. Après avoir majoritairement travaillé en duo avec Fredfades l'an dernier, il sortira en 2016 son premier album solo entièrement produit par MNDSGN, chez Jakarta Records. La présence des deux artistes promet de belles étincelles, et comme ce sont les gars de Verveine Production aka La Mamie's qui nous les rassemblent une nouvelle fois sur scène, ils feront leur première partie avec un DJ set hip-hop. Rendez-vous à la Machine du Moulin Rouge le 18 février pr

Hinds
Musique

Hinds

Un vent de fraîcheur souffle sur la scène indie, avec l'arrivée de quatre nanas pleines d'humour et de talent : il s'agit de Hinds (anciennement Deers). Originaires de Madrid et signées sur l'excellent label californien Burger Records, elles chantent en anglais sur un garage - surf acidulé et jovial. On adore, et on a hâte de les voir sur la scène du Badaboum le 29 février pochain, dans le cadre du festival À Nous Paris Fireworks!.

Savages
Musique

Savages

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Savages ne ménagent pas leur peine sur scène. Fougueuses, intenses et sauvages (!), leurs prestations se révèlent un tourbillon d'émotions caractérisé par un post-punk foutrement bien ficelé. Révélées par le producteur Johnny Hostile sur son label Pop Noire, les Anglaises ont écumé les scènes mondiales en passant notamment par la France, au Printemps de Bourges et au festival Rock en Seine. Nul doute que leur nouvel album 'Adore Life' saura se montrer à la hauteur. Le public de la Cigale s'en réjouit déjà !

King Gizzard & The Lizard Wizard
Musique

King Gizzard & The Lizard Wizard

Attention, ce groupe au nom imprononçable est tout simplement le plus excitant de ces dernières années. Plus qu'un groupe, une véritable bande d'Australiens fous et baba cool, passant sans sourciller du punk garage au psychédélique jazzy. Chez eux, chaque disque est une expérience nouvelle et déjantée, un voyage intersidéral qui fascine les tympans de ceux qui l'écoutent. Il y a un peu plus d'un an, ils nous avaient retourné le cerveau avec l'album 'I'm In Your Mind', du fuzz tous azimuts à se damner, puis ils nous avaient surpris avec un 'Quarters!' tout en nuances, progressif, intello et léché. Aujourd'hui, leur 'Paper Mâché Dream Balloon' change encore d'orientation et nous ravit d'aise. Bienvenue en Californie en 1967, où le folk le plus acide se marie au psychédélisme le plus sucré. Guitares acoustiques et flûtes ont remplacé l'électricité et l'harmonica (toujours dans un coin quand même), les voix sont nettes, l'écho a disparu. C'est une merveille de production et d'écriture, un bijou d'intelligence et de mélodie, un chef-d'œuvre de plus. Vu en concert à la Machine du Moulin Rouge l'été 2015, le groupe nous a mis une claque dans la gueule comme jamais : déjà dantesques en studio, les morceaux deviennent des rouleaux compresseurs sur scène, des jams hallucinatoires qui fondent l'auditeur dans la transpiration, le bonheur et l'infini des possibles.

Abd Al Malik : Scarifications
Musique

Abd Al Malik : Scarifications

Après les textes d'Albert Camus, Abd Al Malik s'attaque, avec son cinquième album solo baptisé "Scarifications", à l'univers de la techno en s'associant avec l'un des maîtres du genre, Laurent Garnier. Résultat : 13 titres où Abd Al Malik renoue avec le rap mordant de ses débuts.

Flavien Berger
Musique

Flavien Berger

En mars, la Gaîté Lyrique accueille Flavien Berger, recrue du label Pan European Recording (Koudlam, Aqua Nebula Oscillator, Judah Warsky…). Si 2014 aura été fructueuse pour le jeune artiste qui a composé deux EP à quelques mois d’intervalle ('Glitter Gaze' et 'Mars balnéaire'), 2015 n'aura pas non plus été de tout repos. Sortie d'un excellent album ('Leviathan', en avril), tournée des festivals, écumage des salles de concerts... Berger fascine par sa capacité à moderniser le kitsch. A mi-chemin entre le new-wave, le krautrock et la pop française, sa musique provoque autant de comparaisons à Kraftwerk qu’à Daho. Autre facette de son originalité, les morceaux de Berger durent parfois près de 20 minutes, de quoi nous transcender dans son univers paranormal, univers que l'on retrouve dans ses clips toujours très esthétiques.

Kurt Vile & the Violators
Musique

Kurt Vile & the Violators

Il arrivera sans doute aussi discrètement que s'il entrait dans son salon pour s'installer dans son rocking-chair : Kurt Vile (& The Violator), ses cheveux longs et sa guitare portée par Dylan, Neil Young et Nick Drake (« portée » au sens figuré, hein). En quelques arpèges, il déversera alors ses délicates mélodies folk. Si 'B'lieve I'm Goin Down', son nouvel album, est moins enlevé que le précédent ('Wakin on a Pretty Daze'), il n'en reste pas moins un merveilleux opus intimiste et inspiré, à la manière de 'Smoke Ring for My Halo' (2011). De quoi vous imaginer assis en tailleur dans les grandes plaines ricaines, à côté d'un feu de camp, emmitouflé dans un plaid bien chaud...

Half Moon Run
Musique

Half Moon Run

Lorsqu'on pense au Canada, on se retrouve vite plongé dans un univers bien particulier fait de grands espaces, de lacs à n'en plus finir et de plaines majestueuses. Et quand on écoute les chansons de Half Moon Run, on se dit qu'elles collent extrêmement bien à cet imaginaire. A la fois folk, aériennes, mélodieuses et subtiles, elles tempèrent les plaies et invitent à un lumineux voyage. Etablis à Montréal mais Canadiens de souche, ces multi-instrumentistes ont conquis beaucoup de cœurs avec leur premier album 'Dark Eyes' sorti en 2012, puis en donnant près de trois cents concerts à travers le monde. Rincés, les garçons se sont offert une escapade californienne qui a fini par déboucher sur 'Sun Leads Me On', une nouvelle galette tout aussi réjouissante où l'harmonica se mêle aux douces guitares et à la belle voix de Devon Portielje. Ca s'appelle Half Moon Run et c'est à découvrir à La Cigale.

The Internet
Musique

The Internet

Syd the Kyd et Matt Martians, deux membres de l'équipe d'Odd Future, ont commencé à combiner leurs talents en 2011 sur un premier album intitulé ‘Purple Naked Ladies'. Résultat : une néo-soul - R&B sensuelle et authentique. "Dontcha", extrait de leur deuxième album 'Feel Good' sorti en 2013, en est l’illustration parfaite. Et c’est en mars au Cabaret Sauvage que vous pourrez écouter en live la musique euphorisante du groupe, qui, après une nomination aux Grammy Awards, défendra son troisième album, 'Ego Death', sorti le 30 juin dernier avec la participation de Janelle Monae, Tyler the Creator, Vic Mensa et Kaytranada.

Grand Blanc
Musique

Grand Blanc

Le quatuor Grand Blanc rafraîchit la scène française bien à sa manière. Voix rauques, sonorités synthétisantes et textes percutants donnent un caractère bien trempé à la nouvelle signature du label Entreprise (Moodoïd, Superets, Lafayette). Le groupe, qui s'est notamment fait remarquer en première partie de Fauve, se produira à la Maroquinerie à l'occasion de la sortie de leur premier album. Amateurs de cold wave, notez cette date d'une pierre grand blanc.

La Femme
Musique

La Femme

Certains trouvent La Femme déjà trop mainstream, un brin « vendus ». Parce qu’ils sont passés au "Grand Journal" de Canal +, parce que leur disque marche bien, parce qu’ils ont signé sur la major Barclay. Mais on oublie de dire l’essentiel, c’est que leur magnifique vinyle, 'Psycho Tropical Berlin' est quant à lui publié chez l’indépendant Born Bad. Surtout, c'est une tuerie du début à la fin. Les chansons ont beau s’inspirer beaucoup des années 1980, d’une certaine esthétique surf, new wave, garage et pop, elles ne ressemblent à rien qu’on puisse entendre aujourd’hui. Légères et sombres à la fois, incroyablement dansantes, intelligentes, les chansons emmènent l'auditeur dans un monde à part, où les voix masculine et féminine s'accordent parfaitement. La Femme est bel et bien l'une des meilleures choses qui soit arrivées au rock français ces dernières années.Ils nous présenteront leur second album à l'Olympia en mars prochain.

Et aussi...

Les festivals de l'hiver
Musique

Les festivals de l'hiver

Qui a dit que l'été était la saison des festivals ? 

Des morceaux qui clochent pour Noël
Musique

Des morceaux qui clochent pour Noël

Soul, gospel et cloches à gogo, c'est parti pour une heure et quart de pur bonheur.

Commentaires

0 comments