Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Pitchfork Festival 2022

  • Musique, Festival de musique
Pitchfork
© Alban Gendrot
Publicité

Time Out dit

Grand ordonnateur de l’indé musical avec ses redoutées notes décimales, le mag américain Pitchfork décline son festival à Paris depuis 2011. Annoncée du 14 au 21 novembre, l’édition 2022 copie-collera le format nomade – et sans vraies têtes d’affiche – éprouvé l’an dernier, avec une dizaine de lieux réquisitionnés dans tout Paris. 

Au fil des nombreuses salves d'annonces, une affiche à fort accent britannique s’est constituée. On pense à Tirzah, qui va amadouer le Trianon avec sa douillette pop, à l'attelage arty post-punk Black Country, New Road, ou leurs voisins londoniens The Comet Is Coming et leurs compos frénétiques teintées de jazz, d’électronique et de rock. La Place fera quant à elle honneur à la scène hip-hop de Londres avec les concerts de Dréya Mac et Knucks, et de France avec 8ruki (Paris) et thaHomey (Reims). Dans le reste de la prog principale, on est aussi curieux de voir ce que donneront les concerts de la Pakistanaise Arooj Aftab ainsi que le groupe Nation Of Language et son entêtante synthpop.

A côté de l’affiche principale, on retrouvera le Pitchfork Avant-Garde et ses 35 artistes jouant dans les salles de Bastille. C’est là où il faudra être pour découvrir les stars de demain dans des petites salles (et pouvoir se la péter dans dix ans), à l'image des déroutants They Hate Change, le R&B 2.0 de la violoniste Sudan Archives, le post-punk des Ecossais de Vlure ou la soul de Pip Millett.

Après avoir observé les différentes annonces, on se pose encore la même question : comment est-il possible qu’il y ait si peu d’artistes français – trois entre les deux rappeurs cités plus haut et la chanteuse Astrønne – sur cette affiche ? On n’est pas chauvins, mais objectivement, qu’il s’agisse du hip-hop, du milieu électronique ou du rock, les scènes françaises bouillonnent actuellement comme rarement. Pourquoi ne pas les mettre en avant ? D’autant qu’un pan entier de la prog joue le côté avant-garde et investit les petites salles parisiennes, là même où ces groupes régalent tous les soirs de l’année… Assurément des points en moins sur la note finale. 

7,1

Écrit par
Rémi Morvan

Infos

Adresse
Prix
De 23 à 84,15 €
Heures d'ouverture
Dans dix salles à Paris.
Publicité
Vous aimerez aussi