0 J'aime
Epingler

Le calendrier de vos sorties • Décembre

Les événements les plus attendus

Théâtre • American Tabloïd

Les méfaits de Nicolas Bigards à la MC93 ne datent pas d’hier. En 1995 déjà ce metteur en scène à la curiosité scientifique démarrait ce qui allait devenir une longue et fructueuse collaboration entre un artiste et un lieu. C’est qu’il en a fait voir des vertes et des pas mûres à ce théâtre. Et si les comédiens jouaient dans les dessous ? Et si on emmenait le public dans la salle de répétition pour une fois ? On pourrait installer une DS dans le couloir ! Mais non, enlevez les sièges, on va se balader pendant tout le spectacle… Modifier le rapport entre la scène et la salle, réinventer une nouvelle manière de s’approprier une œuvre, chercher à casser nos vieilles habitudes de spectateur passif et somnolent, voilà les défis que se lance Mister Bigards à chaque nouvelle production. C’est au cœur du mois de décembre que nous pourrons embarquer pour 'American Tabloïd', un voyage historique et mouvementé vers le pays de la liberté (ou presque). James Ellroy dresse un tableau cru et violent des Etats-Unis et d’une dynastie Kennedy comme vous ne l’avez encore jamais vue, avec son lot de corruption et de complots en tous genres. Dépoussiérez vos dictionnaires d’anglais et rendez-vous à Bobigny pour rencontrer les grands mythes de l’Amérique éternelle.

En savoir plus
Du lundi 9 décembre au dimanche 22 décembre

Concert • Kurt Vile

Avec le magnifique ‘Smoke Ring For My Halo’, Kurt Vile a enfin pu s’affirmer comme l’un des dignes représentants du folk-rock nouvelle génération. Un son ample et vaporeux, des mélodies simples, entêtantes et une voix inoubliable : voilà la recette d’un des plus beaux succès de 2011, tant public que critique. En 2013, le guitariste-chanteur de Philadelphie continue de tracer son itinéraire musical avec ‘Wakin On A Pretty Daze’, peut-être moins marquant que ‘Smoke Ring’ mais tout aussi agréable à écouter. L’occasion pour lui de repasser entre autres par la France pour défendre ce dernier album. Ceux qui l’ont raté ces dernières années (notamment à la Maroquinerie et au Nouveau Casino) pourront se rattraper le 19 décembre à la Gaîté Lyrique, avant la sortie probable d’un nouveau LP sur son label Matador.

En savoir plus
Le 19 décembre

Théâtre • Plateau Effect

Envie de danse grandiose ? D’une chorégraphie unique ? D’un spectacle d’art total ? ‘Plateau Effect’, la nouvelle création de Jefta Van Dinther devrait répondre à votre noble quête. Décidé à désorienter et à défier son public, le chorégraphe né à Stockholm a imaginé un spectacle de danse très plastique pour neuf danseurs du ballet Cullberg (très réputé en Scandinavie) où musique (David Kiers), lumière (Minna Tiikkainen) et scénographie (SIMKA) interagissent. Soixante minutes sur des planches à bascules pour mesurer l’instabilité des tissus sociaux. Sur scène, les corps en mouvement transportent les matériaux, s’entraident, et communiquent unis par le même effort. De la danse comme on en voit rarement.

En savoir plus
Du jeudi 5 décembre et le samedi 7 décembre

Concert • Ty Segall

Depuis la mort du surdoué Jay Reatard, le punk garage américain et l’éthique Do It Yourself se sont trouvés un nouveau porte-parole en la personne de Ty Segall. Il faut dire qu’on trouve chez lui la même spontanéité, le même retour aux sources du rock pur et dur, et la même prolixité que chez son aîné. Oui, Ty Segall produit des disques à la pelle en faisant presque tout lui-même, s’acoquinant au besoin avec des camarades de jeu comme Mikal Cronin ou White Fence. En revanche, il est moins punk et new wave que Reatard, préférant évoluer dans des climats garage plus éthérés avec de l’écho sur les guitares et un son cradingue. Quand on compose des chansons tous les matins au petit-déjeuner, forcément tout n’est pas mémorable et il arrive à Ty de s’égarer, avouons-le. Mais il faut savoir fouiller dans sa pléthorique discographie pour trouver ici ou là des merveilles, et les récents 'Slaughterhouse', 'Twins', l'album réalisé avec son groupe Fuzz ou le nouveau 'Sleeper', plus folk et acoustique, montrent un artiste qui ne cesse de progresser et d'explorer de nouvelles voies, sans jamais se départir d'un certain sens du Do It Yourself. Avec autant de talent dans ses valises, Segall voit désormais la pression s'accumuler sur ses épaules, si bien que Rock & Folk a fait de lui l'une de ses meilleures couvertures (un endroit généralement dévoué aux gloires vieillissantes du rock) en titrant : "le dernier rocker?" Une chose est certaine, il joue sur scène comme si c'était son dernier jou

En savoir plus
Le 3 décembre

Les événements du mois

Film • ‘Le Hobbit : la désolation de Smaug’ de Peter Jackson

Film • ‘Le Hobbit : la désolation de Smaug’ de Peter Jackson

La suite des aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et unecompagnie de Nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l'anneau de pouvoir que possédait Gollum...

Théâtre • Plateau Effect

Envie de danse grandiose ? D’une chorégraphie unique ? D’un spectacle d’art total ? ‘Plateau Effect’, la nouvelle création de Jefta Van Dinther devrait répondre à votre noble quête. Décidé à désorienter et à défier son public, le chorégraphe né à Stockholm a imaginé un spectacle de danse très plastique pour neuf danseurs du ballet Cullberg (très réputé en Scandinavie) où musique (David Kiers), lumière (Minna Tiikkainen) et scénographie (SIMKA) interagissent. Soixante minutes sur des planches à bascules pour mesurer l’instabilité des tissus sociaux. Sur scène, les corps en mouvement transportent les matériaux, s’entraident, et communiquent unis par le même effort. De la danse comme on en voit rarement.

En savoir plus
Du jeudi 5 décembre au samedi 7 décembre
Film • ‘Henri’ de Yolande Moreau

Film • ‘Henri’ de Yolande Moreau

Henri (Pippo Delbono), la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, "La Cantina". Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un "papillon blanc", comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de "La Cantina". Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu "décalée". Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise.

Concert • Ty Segall

Depuis la mort du surdoué Jay Reatard, le punk garage américain et l’éthique Do It Yourself se sont trouvés un nouveau porte-parole en la personne de Ty Segall. Il faut dire qu’on trouve chez lui la même spontanéité, le même retour aux sources du rock pur et dur, et la même prolixité que chez son aîné. Oui, Ty Segall produit des disques à la pelle en faisant presque tout lui-même, s’acoquinant au besoin avec des camarades de jeu comme Mikal Cronin ou White Fence. En revanche, il est moins punk et new wave que Reatard, préférant évoluer dans des climats garage plus éthérés avec de l’écho sur les guitares et un son cradingue. Quand on compose des chansons tous les matins au petit-déjeuner, forcément tout n’est pas mémorable et il arrive à Ty de s’égarer, avouons-le. Mais il faut savoir fouiller dans sa pléthorique discographie pour trouver ici ou là des merveilles, et les récents 'Slaughterhouse', 'Twins', l'album réalisé avec son groupe Fuzz ou le nouveau 'Sleeper', plus folk et acoustique, montrent un artiste qui ne cesse de progresser et d'explorer de nouvelles voies, sans jamais se départir d'un certain sens du Do It Yourself. Avec autant de talent dans ses valises, Segall voit désormais la pression s'accumuler sur ses épaules, si bien que Rock & Folk a fait de lui l'une de ses meilleures couvertures (un endroit généralement dévoué aux gloires vieillissantes du rock) en titrant : "le dernier rocker?" Une chose est certaine, il joue sur scène comme si c'était son dernier jou

En savoir plus
Le 3 décembre 2013
Film • ‘Le Loup de Wall Street’ de Martin Scorsese

Film • ‘Le Loup de Wall Street’ de Martin Scorsese

Jordan Belfort (Leonardo DiCaprio), un courtier en bourse de Long Island, refuse de collaborer avec les autorités dans le cadre d’une vaste affaire de corruption à Wall Street. Avec Jonah Hill et Matthew McConaughey.

Théâtre • American Tabloïd

Les méfaits de Nicolas Bigards à la MC93 ne datent pas d’hier. En 1995 déjà ce metteur en scène à la curiosité scientifique démarrait ce qui allait devenir une longue et fructueuse collaboration entre un artiste et un lieu. C’est qu’il en a fait voir des vertes et des pas mûres à ce théâtre. Et si les comédiens jouaient dans les dessous ? Et si on emmenait le public dans la salle de répétition pour une fois ? On pourrait installer une DS dans le couloir ! Mais non, enlevez les sièges, on va se balader pendant tout le spectacle… Modifier le rapport entre la scène et la salle, réinventer une nouvelle manière de s’approprier une œuvre, chercher à casser nos vieilles habitudes de spectateur passif et somnolent, voilà les défis que se lance Mister Bigards à chaque nouvelle production. C’est au cœur du mois de décembre que nous pourrons embarquer pour 'American Tabloïd', un voyage historique et mouvementé vers le pays de la liberté (ou presque). James Ellroy dresse un tableau cru et violent des Etats-Unis et d’une dynastie Kennedy comme vous ne l’avez encore jamais vue, avec son lot de corruption et de complots en tous genres. Dépoussiérez vos dictionnaires d’anglais et rendez-vous à Bobigny pour rencontrer les grands mythes de l’Amérique éternelle.

En savoir plus
Du lundi 9 décembre au dimanche 22 décembre
Film • ‘100% Cachemire’ de Valérie Lemercier

Film • ‘100% Cachemire’ de Valérie Lemercier

Aleksandra (Valérie Lemercier) et Cyrille (Gilles Lellouche) forment un couple de Parisiens très chanceux, très en vue, et très tendance. Dans ce foyer 100% cachemire et sans enfant, va faire irruption Alekseï, un petit garçon russe de sept ans...

Film • ‘Tel père, tel fils’ de Hirokazu Kore-eda

Film • ‘Tel père, tel fils’ de Hirokazu Kore-eda

Voici un film d'une délicatesse telle qu'elle confine à l'évanescence. Ryoata, riche trentenaire, architecte obsédé par la réussite sociale et père de famille assez vieux jeu, et sa femme Midori apprennent que leur fils de 6 ans a, en réalité, été échangé à la naissance contre cet autre enfant qu'ils croient être le leur. Contactés par la maternité, ils rencontrent les parents d'en face et, tandis que chacun des couples envisage de récupérer sa progéniture biologique, se rendent compte que les deux gamins n'ont absolument pas reçu la même éducation.

Bref, c'est effectivement le pitch de 'La vie est un long fleuve tranquille' d'Etienne Chatiliez, mais assorti d'un humour évidemment moins gaulois. Ici, la tonalité, typiquement nipponne (d'Ozu à Kawase), est plutôt celle d'un conte plein de pudeur et de bienveillance, sur la filiation, le doute, la transmission. Voire d'un haïku, tant le film joue sur la fugacité, le détail, la légèreté, au risque de paraître un tantinet lénifiant dans son propos (être bon père, c'est s'intéresser à son enfant : super nouvelle) et prévisible dans son déroulement narratif. Heureusement, le long métrage de Kore-eda parvient à faire preuve de suffisamment de grâce pour ne pas tomber dans la platitude. Même s'il reste majoritairement aussi relevé que du tofu. Et qu'on peut aimer plus épicé.

Théâtre • Cineastas

Le théâtre aime faire l’amour à la caméra. La preuve avec le sublime projet de Mariano Pensotti sagement intitulé ‘Cineastas’. Un spectacle de théâtre qui raconte le quotidien de quatre cinéastes argentins et les films qu’ils tournent à Buenos Aires. Sur le plateau de la MAC, dans un décor à étages, cinq comédiens interprètent à travers une multitude de personnages cette année de tournage, les histoires qui en découlent, les destins qui se croisent, le réel et l’imaginaire. Autrefois réalisateur et scénariste, Mariano Pensotti n’a rien oublié de ses années de cinéma. Aujourd’hui homme de théâtre, il s’amuse sur scène à transposer différents procédés narratifs, créant ainsi des passerelles entre le spectacle vivant et le septième art. Comment le travail de réalisation influencera-t-il la vie des réalisateurs, et réciproquement ? Et leurs projets cinématographiques ? Réponse en décembre.

En savoir plus
Du mercredi 11 décembre au samedi 14 décembre

Concert • Kurt Vile

Avec le magnifique ‘Smoke Ring For My Halo’, Kurt Vile a enfin pu s’affirmer comme l’un des dignes représentants du folk-rock nouvelle génération. Un son ample et vaporeux, des mélodies simples, entêtantes et une voix inoubliable : voilà la recette d’un des plus beaux succès de 2011, tant public que critique. En 2013, le guitariste-chanteur de Philadelphie continue de tracer son itinéraire musical avec ‘Wakin On A Pretty Daze’, peut-être moins marquant que ‘Smoke Ring’ mais tout aussi agréable à écouter. L’occasion pour lui de repasser entre autres par la France pour défendre ce dernier album. Ceux qui l’ont raté ces dernières années (notamment à la Maroquinerie et au Nouveau Casino) pourront se rattraper le 19 décembre à la Gaîté Lyrique, avant la sortie probable d’un nouveau LP sur son label Matador.

En savoir plus
Le 19 décembre 2013
Afficher plus

Commentaires

0 comments