Huabu

Restaurants, Chinois Faubourg Montmartre
  • 4 sur 5 étoiles
  • 4 sur 5 étoiles
(5Appréciations)
24 J'aime
Epingler
Huabu
© CV

Depuis son ouverture en mars 2015, Huabu ne désemplit pas. Et pour cause : cette cantine chinoise, installée au cœur du vivier de restos branchés qu'est le quartier Cadet/Poissonnière, est le dernier bébé de Kristin Frederick. Depuis son arrivée dans l'Hexagone, la chef californienne a fait le pari de réconcilier les Français et la cuisine de rue. Après les burgers de l'incontournable Camion qui fume et les sandwichs de Freddie's Deli, elle nous propose une cuisine fusion sino-américaine, telle qu'on la déguste à Chinatown, New York. Oubliez les raviolis mollassons et les sauces visqueuses du traiteur chinois, Huabu réveillera vos palais avec des recettes savoureuses.

Avec ses longues tablées en bois, sa porte ouverte sur la rue (et le bruit qui va avec...), ses plateaux et sa vaisselle jetable, Huabu fonctionne comme un fast-food. L'endroit se prête donc davantage à un dîner entre amis qu'à un tête-à-tête amoureux.

Ici, le repas se décline autour d'un menu principal à 9,80 € : un grand bol composé de riz blanc, riz ou nouilles sautées, et d'une préparation à choisir parmi les plats cuisinés devant vous dans de grands woks crépitants. Notre préférence va sans hésiter au « poulet du général Tso » caramélisé à la perfection et moelleux à souhait, et au tofu mariné aux haricots verts. Autres coups de cœur : le bœuf aux brocolis et chou chinois, et les travers de porcs. Huabu propose également un poulet particulièrement épicé. Concernant les bases, préférez un riz blanc, les plats étant déjà très travaillés.

En accompagnement (et si votre appétit le permet) vous pouvez opter pour des nems. C'est une spécialité vietnamienne, direz-vous, mais Huabu assume ses recettes fusion. Plus intéressant, goûtez les savoureux baozi, ces petites brioches blanches fourrées à la viande confite. Délicieuses, quoiqu'un peu chères (3,40 € l'unité). La chef propose aussi des wontons, sortes de raviolis au fromage et à la ciboulette.

L'unique bémol de cette aventure culinaire est le dessert. Puisque la cuisine asiatique n'est pas réputée pour ses spécialités sucrées, on se dit que Huabu aurait pu faire l'impasse sur cette partie du repas. Evitez donc les choux farcis, à la crème de sésame et au thé vert ; le résultat est trop sucré et l'aspect visuel de ces deux crèmes (l'une verdâtre et l'autre grise) peu ragoûtant. Côté boissons, vous aurez le choix entre la classique Tsing-Tao ou une belle sélection de thés à 2,60 € (une mention spéciale pour le Pu'er, thé du Yunnan surprenant). Un seul vrai regret en partant : ne pas habiter plus près de Huabu, qui propose aussi tous ses plats à emporter.  

Par Charlie Vandekerkhove

Publié :

Nom du lieu Huabu
Contact
Adresse 67 rue du Faubourg Poissonnière
9e
Paris

Heures d'ouverture Du lundi au samedi de 11h45 à 14h30 et de 19h à 22h
Transport Métro : Poissonnière
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

Average User Rating

4.4 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:2
  • 4 star:3
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|5
1 person listening
Avatar for Samuel C

Baozis, plats chauds copieux et délicieux comme le poulet caramélisé aux graines de sésame... Tout est bon, exactement comme sur les photos, avec des herbes fraîches et cuits devant vous!

Avatar for Elsa Pereira

Autour de 9 euros le bol mais promis vous n'aurez plus faim après, tellement il est copieux. Assurément une de mes cantines préférées dans le coin. Et je ne suis pas la seule vu la queue qui se dessine chaque midi devant ! Je fonds littéralement pour leur riz sauté accompagné de poulet caramélisé mais surtout de leurs aubergines, fondantes et relevées. Le tout baigne un peu dans l'huile et c'est très très salé mais une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal !

Avatar for Emmanuel Chirache

Pas donné mais très copieux, Huabu est une cantine de qualité pour travailleurs du 9e arrondissement. Dans le quartier où la concurrence est rude, il tire son épingle du lot grâce à de bons plats cuisinés dans de grands woks sous le regard du client : poulet cacahuètes, boeuf brocolis, riz sauté, aubergines sautées... C'est plutôt savoureux même si ça pèse un peu sur l'estomac à la fin. Le service est agréable, les places assises plutôt rares.

Avatar for Ninanouna

Une valeur sûre du quartier dont on ne se lasse presque pas ! Ici on mange copieusement des nouilles ou du riz et on choisit son agrément viandeet/ou légumes trés goûtu : Poulet Général TSO ou poulet tendre aux cacahuètes, boeuf , porc ou veggie tout le monde y trouve son compte et en redemande.

Le plus : vous pouvez mixer les saveurs pour tout goûter ! Le bémol: les plats à emporter pour 9.50 euros peuvent paraitre un peu cher (aprés les portions sont copieuses).

Avatar for Chloé L

C'est devenu notre cantine du 9ème ! Une belle cuisine fusion qui mélange saveurs asiatiques et américaines. On craque pour le Poulet Général Tso croustillant à souhait sur sa base de nouilles sautées.  On complète la formule avec des whotons ( petit chausson frit fourré au fromage frais et fines herbes). La note reste un peu élevée lorsque l'on prend le menu complet (14,90€) mais on est sure de ne pas avoir faim avant le repas du soir.