Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Capitaine

Capitaine

Restaurants, Cuisine contemporaine Le Marais
4 sur 5 étoiles
1/5
© Frédéric Quidet
2/5
© Frédéric Quidet
3/5
© Frédéric Quidet
4/5
© Florian Villain
5/5
© Florian Villain

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Généreux repaire, entre table de quartier et semi-gastronomique

Pour qui ? Ceux qui ont les envies aussi larges que l’estomac
Plat culte ? Les petites entrées surprises à partager au menu du midi

Le nom de l’impasse dans laquelle se situe cette nouvelle table d’obédience bistronomique laisse augurer du meilleur : Guémené, petite commune du Morbihan, est célèbre pour sa délicieuse andouille*. Baptiste Day, lui, est loin d’en être une. En témoigne son prestigieux CV. Le « capitaine » des lieux, ancien second du fameux Servan (11e également), est ainsi passé par les cuisines de restaurants triplement étoilés (L’Ambroisie, L’Arpège et L’Astrance). On souhaite pareil destin à cette jeune toque dont le talent n’a d’égal que la générosité.

Le menu déjeuner (29 €) dévoile d’abord un bataillon d’entrées « surprises » à partager : vénérable salade de carottes escortée de lamelles de seiche, cacahuètes, gingembre ; très désirable ceviche de bar rehaussé d’une sauce au citron ; adorables minicroque-monsieur imbibés d’une sauce aux huîtres ; imparable salade de crudités ultracroquantes à base de radis verts et noirs et de chou-rave. De quoi rassasier ou presque une armée de gros mangeurs !

Une fois zyeutée la grande salle aux tons crème et taupe un peu terne, il faudra ensuite se frotter à l’échine de cochon croustifondante comme on l’aime et ses topinambours savamment boostées par un condiment au citron confit et piment. On ne s’avouera pas encore vaincu, heureux de terrasser la tarte aux pommes caramel cuite façon Tatin. Avant, enfin, de battre en retraite et de quitter ce QG dont l’atmosphère a le bon goût de ne pas choisir entre table de quartier et repaire semi-gastronomique.



* Minute culture : ne pas confondre l'andouille de Guéméné avec l'impasse de Guéménée... qui comporte bien, elle, un "e". C'était l'orthographe ancienne du nom, en usage lorsque fut construit l'Hôtel de Rohan-Guéménée. (Info à glisser entre l'entrée et le plat principal, sur un ton badin). Pas la peine de saisir la Milice des fautes d'orthographe

Par Frédéric Quidet

Publié :

Infos

Adresse 4, impasse Guéménée
Paris
11e
Transport Métro : Saint-Paul ou Bastille
Prix Menus déjeuner à 29 €. A la carte le soir, comptez environ 50 € par personne.
Contact
Heures d'ouverture Ouvert le mardi de 19h30 à 22h30, du mercredi au samedi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening