Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Frenchie Pigalle

Frenchie Pigalle

Restaurants, Cuisine contemporaine Saint-Georges
Recommandé
5 sur 5 étoiles
1/3
© Geraldine Martens / Frenchie Pigalle
2/3
©Geraldine Martens
3/3
© Geraldine Martens

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

En s’installant à Pigalle, Grégory Marchand continue façon Midas de transformer tout ce qu’il touche en or…gasme culinaire !

Pour qui ? Le fan-club de Grégory Marchand, prêt à s’exiler dans le sud de Pigalle
Plat culte ? La queue de lotte grillée au binchotan (charbon japonais), à la cuisson parfaitement maîtrisée, épaulée d’un tempura de fleur de courgette, poivre vert frais et combawa… 

Après avoir frenchisé la rue du Nil et une partie de Londres (Covent Garden), Grégory Marchand pose ses cliques et sa toque du côté de SoPi, bien décidé à coloniser le quartier avec « une version plus sexy-trash de sa cuisine ». Planqué au cœur du Grand Pigalle Hôtel, le resto régale la plèbe branchic bon genre dans une déco dress-codée par l’indéboulonnable Dorothée Meilichzon, la décoratrice d'intérieur de l'Experimental Group, qui aligne ici comptoir en marbre vert, chêne brut et fresque en céramique… Où, lors de notre passage (une semaine après l’ouverture), Greg était présent en personne avec une formule rodée comme un torero. 

Au menu, ce soir-là ? Une foultitude de plats à tapasser en bande (entre 7 et 27 €) dans des assiettes signées Marion Graux. A l’image de ces crunchy et génialissimes nuggets de ris de veau et sa revisite iodée au caviar (qu’on avait déjà croisée chez Frenchie - Bar à Vins), dont on va chercher les derniers bouts de panure dans une crème crue (allez-y avec les doigts). Un vivifiant et ultra-estival thon rouge de Saint-Jean-de-Luz, twisté de menthe, framboise et granité de concombre. Ou encore, et parce que le bonhomme bosse les pastas à la perfection, des redoutables taglionis à l’encre de seiche, moules, chorizo et paprika fumé, qu’on finit de saucer avec l’excellent pain de Monsieur Thierry Breton. Le Graal ? Cette très esthétique et japonisante queue de lotte grillée au binchotan (charbon japonais), à la cuisson parfaitement maîtrisée, épaulée d’un tempura de fleur de courgette, poivre vert frais et combawa… Boum ! 

Pour un finish coquin, va pour la tarte aux fraises crème d’amande, confiture de fraise et son sorbet au thym. Et pour faire passer le tout ? Des vins tendance nature/biodynamie, à l’image de notre saumur blanc Poil de Lièvre de Sébastien Bobinet, ou ce blanc ligérien d'Alexandre Bain (cuvée 68)… Bref, un sans-faute : vive Frenchie Pigalle !

Infos

Adresse 29 Rue Victor Massé
Paris
75009
Transport Métro : Pigalle
Contact
Heures d'ouverture Tous les jours, de 18h30 à 23h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une