Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Huabu

Huabu (FERMÉ)

Restaurants, Chinois Faubourg Montmartre
4 sur 5 étoiles

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Depuis son ouverture en mars 2015, Huabu ne désemplit pas. Et pour cause : cette cantine chinoise, installée au cœur du vivier de restos branchés qu'est le quartier Cadet/Poissonnière, est le dernier bébé de Kristin Frederick. Depuis son arrivée dans l'Hexagone, la chef californienne a fait le pari de réconcilier les Français et la cuisine de rue. Après les burgers de l'incontournable Camion qui fume et les sandwichs de Freddie's Deli, elle nous propose une cuisine fusion sino-américaine, telle qu'on la déguste à Chinatown, New York. Oubliez les raviolis mollassons et les sauces visqueuses du traiteur chinois, Huabu réveillera vos palais avec des recettes savoureuses.

Avec ses longues tablées en bois, sa porte ouverte sur la rue (et le bruit qui va avec...), ses plateaux et sa vaisselle jetable, Huabu fonctionne comme un fast-food. L'endroit se prête donc davantage à un dîner entre amis qu'à un tête-à-tête amoureux.

Ici, le repas se décline autour d'un menu principal à 9,80 € : un grand bol composé de riz blanc, riz ou nouilles sautées, et d'une préparation à choisir parmi les plats cuisinés devant vous dans de grands woks crépitants. Notre préférence va sans hésiter au « poulet du général Tso » caramélisé à la perfection et moelleux à souhait, et au tofu mariné aux haricots verts. Autres coups de cœur : le bœuf aux brocolis et chou chinois, et les travers de porcs. Huabu propose également un poulet particulièrement épicé. Concernant les bases, préférez un riz blanc, les plats étant déjà très travaillés.

En accompagnement (et si votre appétit le permet) vous pouvez opter pour des nems. C'est une spécialité vietnamienne, direz-vous, mais Huabu assume ses recettes fusion. Plus intéressant, goûtez les savoureux baozi, ces petites brioches blanches fourrées à la viande confite. Délicieuses, quoiqu'un peu chères (3,40 € l'unité). La chef propose aussi des wontons, sortes de raviolis au fromage et à la ciboulette.

L'unique bémol de cette aventure culinaire est le dessert. Puisque la cuisine asiatique n'est pas réputée pour ses spécialités sucrées, on se dit que Huabu aurait pu faire l'impasse sur cette partie du repas. Evitez donc les choux farcis, à la crème de sésame et au thé vert ; le résultat est trop sucré et l'aspect visuel de ces deux crèmes (l'une verdâtre et l'autre grise) peu ragoûtant. Côté boissons, vous aurez le choix entre la classique Tsing-Tao ou une belle sélection de thés à 2,60 € (une mention spéciale pour le Pu'er, thé du Yunnan surprenant). Un seul vrai regret en partant : ne pas habiter plus près de Huabu, qui propose aussi tous ses plats à emporter.  

Par Charlie Vandekerkhove

Publié :

Infos

Adresse 67 rue du Faubourg Poissonnière
9e
Paris

Transport Métro : Poissonnière
Contact
Heures d'ouverture Du lundi au samedi de 11h45 à 14h30 et de 19h à 22h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une