Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La Rotonde

La Rotonde

Restaurants, Italien 10e arrondissement
Recommandé
4 sur 5 étoiles
3 sur 5 étoiles
(6Appréciations)
1/3
© Fiona Richard-Berland
2/3
© La Rotonde
3/3
© La Rotonde

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Minute culture-confiture !
Transformé en resto-bar, le magnifique bâtiment historique de la Rotonde place Stalingrad est devenu au fil des ans un nouveau lieu branché de la vie parisienne, pour faire la fête ou simplement boire un verre. Vestige du mur des Fermiers Généraux qui délimitait les frontières de Paris, la Rotonde a été construite un an avant la Révolution française par Claude Nicolas Ledoux, l’un des fondateurs du mouvement néoclassique. Cette Rotonde, c'est en fait un survivor : sauvée de justesse des griffes du baron Haussmann qui voulait la rayer de la carte, elle renaît de ses cendres après l’incendie de la Commune en 1871, échappe à sa destruction pour la construction de la ligne 2 du métro en 1903... 

Resto-bar corse, FAT terrasse mixant cabanes de street food et activités...
A l'intérieur, cap sur l'île de Beauté ! Avec un nouveau resto central, la Trattoria — enclave corse sous verrière ultra-lumineuse, doté d'un bar annexe, le bien-nommé Refuge (vins bio et binouzes de l'Île de Beauté).  A l'extérieur, aux beaux jours, la Rotonde transforme le pavé en jardin urbain, en déployant sa maousse terrasse sur la place de Stalingrad. Délimitée par des arbustes, à l’abri du trafic des voitures derrière le bâtiment, c'est le pied pour s'évader !

Cette année, un Food Court fait son apparition, conçu autour de 2 espaces. Côté "MIAM", des cabanes gourmandes où grailler une offre street food de qualité : pizze au feu de bois, bentos voyageurs d’Aux Frères Toqués ou cuisine végétarienne d’Elsa et Justin, mettant en valeur les légumes et céréales bio de petits producteurs. Et puis surtout : chez Magda, talentueuse cheffe géorgienne lancée sur orbite par nos copains du Refugee Food Festival. Côté "MAGICLAND", de quoi canaliser l'énergie débordante de vos mioches (jeux géants ou château gonflable pour les petits). Mais aussi de quoi vous détendre, avec ateliers de massages, cours de yoga, ping-pong, ventes de plantes ou vinyles ! Et aussi : expositions, projections, ou encore pop-up store, avec une Galerie qui présente aussi bien de jeunes artistes émergents que des entités reconnues dans le monde de l’art et du design.  

Clubbing
La nuit, des platines et des clubbeurs envahissent le lieu, des soirées sont organisées tous les week-ends. Certains soirs, les salles à l’étage sont investies par des sound-systems, c’est alors une énorme teuf où le public déambule de salle en salle, d’étage en étage, jusqu'à investir la coursive circulaire au deuxième étage pour embrasser la vue sur le canal de l’Ourcq.

Par Tina Meyer

Publié :

Infos

Adresse Place de la Bataille de Stalingrad
Paris
75019
Transport Métro : Stalingrad ou Jaurès ; Bus : 38, 47, 67 ou 96
Contact
Heures d'ouverture Espace MIAM ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 18h à 22h. Trattoria : tous les jours de 9h à 1h. Refuge bar : du mercredi au samedi de 18h à 2h. Miniclub le vendredi et le samedi de 0h à 6h.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis (6)

3 sur 5 étoiles

Average User Rating

3 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:4
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:2
LiveReviews|6
1 person listening
tastemaker

La terrasse est à truster dès que les rayons du soleil arrivent. C'est bobo et décontracté et c'est à deux pas du canal de l'Ourcq !!! La carte du restau est sympa mais c'est la salle qui vaut vraiment le détour ! C'est un top lieux ! 

tastemaker

Le bar extérieur est sympathique mais c'est surtout pour la boîte qu'on revient à la Rotonde : faite comme un petit appartement de deux pièces avec une grande terrasse chauffée, la programmation est toujours bonne et l'ambiance "comme à la maison"


Le soir, le menu est un désert. Dim Sun industriels mal réchauffés, collés entre eux et au fond en papier... Tout cela au prix d'un vrai repas. C'est n'importe quoi.

tastemaker

La terrasse est ensoleillée une bonne partie de la journée et le jardin aménagé agréable. Je recommande vivement cet endroit surtout quand les beaux jours reviennent !


Mauvaise expérience. Malgré un contexte très agréable, un service correct (souriant à défaut d'être prévenant [pas d'eau ni de pain sans réclamer]), la nourriture fut exécrable. A part les bol de 6 frites "maison", rien ne semblait frais. Pour ma part, je suis malade depuis que j'en suis sorti hier soir. Mes amis ont plus de chance, ils ont juste trouvé ça pas très bon, malgré un prix moyen. La planche de charcuterie fut une blague (3 tranche de rosette de super marché + un demi tranche de jambon chiffonnée pour la présentation = 7€...), le houmous ne fut pas apprécié du tout par mes amis des Balkans (Ok ils sont peut-être exigeants). Mais si on en était resté là, ça irait, mais NON! Les filets de rougets étaient passablement bien décongelés, sans gouts et pas assez cuits, on aurait dit du tartare (les deux plats). Pour ce qui est du tartare justement, il était marron genre viande un peu passée (au lieu de rosé, mais surtout pas très bon, et moi, la cocote de joue de veau était trompeuse au gout (bonne), j'ai voulu la finir malgré les conseils de mes amis (j'adore les giroles). Résultats: Je suis malade depuis, un gout persistant de saumure (salaison de conservation) me reste dans la bouche... Heureusement qu'il y avait un burger, qui était correct mais qui fut englouti en trois fourchettes et nécessita une commande de frites supplémentaires pour caler le convive. Bref, nous étions curieux de connaitre ce restaurant dont le cadre est si agréable et ce fut une déception totale!!! (sans compter l'intoxication alimentaire, j'ai surement du ne pas avoir de chance , mais cela faisait 7ans que ça ne m'était pas arrivé). Pour y boire un coup, c'est bien, pour y manger, vous devez avoir le gout du risque... A éviter!!