Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Le Grand Bain

  • Restaurants
  • Belleville
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
© Charlie Wheeler
© Charlie Wheeler
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Un bistrot monde survolté qui régale à tous les coups !

Pour qui ? Des potes pas allergiques aux décibels ni à la béchamel.
Plat culte ? Les panisses et leur mayo car on ne vit qu’une fois: MAYOLO !

On ne vient pas déguster un velouté de silence derrière la façade brutaliste de ce bistrot souvent blindé. Non : la faune mondialisée qui peuple ses banquettes est plutôt du genre expansive quand elle commande les plats écrits au feutre sur les carreaux de la cuisine vitrée. Ici, béchamel et décibel font bon ménage, c’est d’ailleurs pour ça qu’on aime ce Grand Bain à l’énergie communicative, bistrot parigot dans l’allure mais très anglo-saxon dans ses manières de table. Enfin, pas que, car on tombe aussi sur des plats d’ailleurs et sur d’autres sans passeport, à l’identité liquide : de la “confusing cuisine” d’après le bon mot de sa talentueuse cheffe canadienne Emily Chia. Une bienheureuse confusion ! 

A notre énième venue, on se partagea des gougères au lardo di colonnata (7 € les deux) et de grosses panisses à tremper dans une mayo vénielle (7 €), deux gimmicks de la maison, avant d’enchaîner sur une langue de bœuf tonnato qui jouait au vitello dans sa version tripière (8,50 €), puis des coques qui dansaient la salsa verde (8,50 €), de dandy haricots verts au yaourt fumé et citron salé (8,50 €), avant un ébouriffant mafé de pleurotes qui n’a rien à envier à celui au poulet (9 €) et une poitrine de cochon, blette et kimchi tout en tonus (15 €). En dessert, la pavlova café nectarine huile de feuille de figuier finit de nous emporter dans la belle dynamique des lieux (7,50 €). 

Pour répondre à la soif, Edouard Lax, le taulier, est ultra-flexible du goulot, alors parlez-lui : pour nous ce soir-là, il déboucha un fusant chignin-bergeron blanc de Savoie par Adrien Berlioz (37 €), parmi une palanquée de références toutes plus “nature” les unes que les autres – dont de beaux magnums du Jura pour les soifs mutualistes. 

A noter que l’addition ne s’envole jamais au-dessus des toits de Paris, alors grand bain vous fasse ! 

Écrit par
Edgar Montès

Infos

Adresse
14 rue Denoyez
Paris
75020
Prix
Assiettes à partager entre 5 et 15 €
Heures d'ouverture
Du mercredi au dimanche de 17h à 23h.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi