Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Virtus

Virtus

Restaurants, Gastronomique 12e arrondissement
Recommandé
5 sur 5 étoiles
1/5
© Philippe Vaurès Santamaria
2/5
© Philippe Vaurès Santamaria
3/5
© Philippe Vaurès Santamaria
4/5
© Thomas Duval
5/5
© Thomas Duval

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Gros coup de cœur pour cette table étoilée unique en son genre

Pour qui ? Un homme/une femme de goût !
Plat culte ? Ce jour-là, la lotte de ligne, émulsion de coquillages, délicatement parfumée à l’aneth et aux shiitakés. 

Aux antipodes des étoilés froids et consensuels, la déco chinée par l’architecte Marcelo Joulia (qui a aussi pimpé le viandard Unico) vous explose la rétine à peine la porte franchie. Tout est dans le détail : ces céramiques vintage aux formes pleines, ces luminaires éclatants 60-70’s, cette vaisselle sensuelle aux courbes ovoïdes… Rarement une déco d’intérieur aura été aussi assortie à un lieu et une cuisine. Aucune vulgarité ni facilité, ça enrobe et caresse en toute harmonie, à l’image de la cuisine à quatre mains de la Japonaise Chiho Kanzaki et de l'Argentin Marcelo di Giacomo. Deux pointures, anciens du triple étoilé Mirazur à Menton, également passés par La Ferme Saint-Simon dans le 7e arrondissement.

Le menu dégustation ? A l’origine à 64 € (époque bénie), il est passé à 85 € depuis notre dernier passage mais avec toujours la même générosité : une mise en bouche, deux entrées, deux plats et deux desserts ! A retenir cette fois-là ? Une réjouissante lotte de ligne faisant la planche dans une émulsion de coquillages, délicatement parfumée à l’aneth et aux shiitakés… Ou un délicat ceviche de Saint-Jacques au chou-fleur et pomme granny smith crus, sorte de perce-neige culinaire qui annonce déjà le printemps… C’est d’une justesse !

Le meilleur pour la fin : les desserts, peu sucrés, explosant en goût, en créativité, en tout ! A l’instar de ce panais, légume racine ici génialement maqué avec une boule de glace caramel/beurre salé, confiture de lait, et quelques pistaches émiettées – prouesse d’équilibre, saveurs, textures… Citons aussi le Ricardito, sorte de trou normand en plus classe : une dentelle de cristalline à briser, sous laquelle planque une mousse de céleri, avec en son cœur un chocolat blanc garni d’une brunoise de pomme verte… Le tout vaporisé au dernier moment de Ricard ! Céleste, comme tout le reste.

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Par Tina Meyer

Publié :

Infos

Adresse 29 Rue de Cotte
Paris
75012
Prix 50 €
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening
Vous aimerez aussi
    À la une