Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les 3 tendances de 2017 auxquelles vous n'échapperez pas
hygge

Les 3 tendances de 2017 auxquelles vous n'échapperez pas

Où l'on apprend que la laine mèche est à la mode

Par Elsa Pereira
Advertising

Si le mot « tendance » a tendance (ha ha) à vous transformer en troll déchaîné, passez votre chemin. Il sera question en quelques milliers de signes de se pencher sur trois tendances lifestyle incontournables (ou presque) en 2017 : bien-être à la danoise, outil d'organisation positif et fait main. Rien de révolutionnaire, mais dans l'air du temps. 

1. Le hygge

Shopping
Tendance cocooning.
S’enrouler dans une épaisse couverture, enfiler de grosses chaussettes en laine ou encore observer la fumée qui s’échappe d’une tasse de thé : au Danemark, le bonheur est à la portée de tous. Pour comprendre le phénomène hygge, on a passé le mois de novembre les yeux rivés sur 'Le Livre du Hygge' de Meik Wiking. Un ouvrage d’une centaine de pages qui explique très pédagogiquement pourquoi et comment les Danois vivent heureux dans un pays à la météo si peu clémente. La réponse est simple : d'après Meik tout réside dans le hygge. 

Pour vivre heureux, vivons emmitouflé
Les préceptes n’ont, figurez-vous, rien de révolutionnaires et pourtant d’après de nombreuses études, ils semblent fonctionner. Le Danemark, numéro 1 du « World Happiness Report », caracole en tête des pays où l’on est le plus heureux. Et devinez quoi ? La France est bien plus bas dans le classement. Faut-il allumer des bougies pour voir la vie en rose ? En bon Parisien ronchon, on approuve sans y croire vraiment. Pourtant, le hygge prône a priori des idées plutôt inoffensives si on ne tombe pas dans le repli sur soi : des amis, de la bonne bouffe et une ambiance cosy. 
« Le hygge est une ambiance, une véritable atmosphère. C'est profiter de ceux que l'on aime en passant du temps auprès d'eux, avec ce sentiment de se sentir chez soi, en sécurité », explique Meik Wiking dans son ouvrage quasi encyclopédique.
BULLET JOURNAL
BULLET JOURNAL

2. Le bullet journal

Tendance organisation.
Maintenant que vous savez plier vos t-shirts comme Marie Kondo, la prêtresse du rangement, vous êtes prêt pour la seconde étape : le bullet journal. Le « bujo » comme l'appellent ses adeptes. Un cahier qui réunit toutes vos listes. L'ère où vous colliez des post-it sur votre écran est révolue.
Imaginé par le designer Ryder Carroll (et très bien expliqué dans cette vidéo), le bullet journal réhabilite le cahier de textes à l'âge adulte. Rien de révolutionnaire, juste des listes et des calendriers organisés. Le but ? Centraliser ses listes (livres à lire, séries à regarder, expos à ne pas manquer), prévoir sa semaine, organiser son mois. Ses détracteurs l'ont dans le pif : le bullet journal n'est guère qu'un agenda en papier personnalisé. Certes, sauf que l'idée de tout réunir dans un seul et même carnet et d'en faire un outil de psychologie positive à l'aide notamment de listes « le meilleur de mars », « les voyages à faire » est plutôt intéressant. 
De nombreux modèles existent, des plus minimalistes comme celui de Solange aux plus artistiques comme celui de Pauline. 
Certaines marques comme Wear Lemonade ou les Editions du Chêne ont sorti leur « agenda créatif à personnaliser », à vous de voir quel format est le plus adapté ou si vous préférez rester au post-it jaune d'œuf.
Advertising
© Totem by Poppy

3. Le DIY

Tendance fait main.
Ok, c'est vrai, on triche un peu. Le DIY (pour Do It Yourself) est une nouvelle tendance depuis un moment déjà. Mais puisque le mouvement ne s'essouffle pas et que de nouveaux lieux dédiés au fait main ouvrent encore aujourd'hui, on ne pouvait décemment faire l'impasse sur la chose.

Outre les géniales boutiques Seize et Klin d'œil, où l'on peut à la faveur d'un atelier apprendre à confectionner un terrarium ou à cuisiner cru, de nombreux lieux se sont mis au workshop : le BHV, Fleux', L’Habibliothèque... Le DIY, tendance en lui-même, est lui aussi soumis aux modes : si en 2015 on cousait des snoods, et qu'en 2016 on apprenait à broder, en 2017 il est temps de tricoter avec de la laine XXL ou de s'initier au tissage mural ou circulaire. 


© Totem by Poppy
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising