Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Tequila, mezcal, raicilla… Viva Agave, le premier festival français dédié à l’agave revient à Paris !
Actualités / Dans nos Verres

Tequila, mezcal, raicilla… Viva Agave, le premier festival français dédié à l’agave revient à Paris !

© Ronan Le May
© Ronan Le May

Fan de tequila et de mezcal ? Après une première édition remarquée en 2017, Viva Agave, premier festival français à mettre à l’honneur les spiritueux et produits mexicains issus de l’agave, redéboule à Paris du 20 au 25 mars prochains. Au programme, une foultitude d’évènements coolosses dans des bars qu’on aime comme La Candelaria, Botanero… Mais aussi (dimanche 24 et lundi 25 mars) un salon au sein de l’hôtel 1K réunissant 60 marques et plus de 150 références. Dégustation de cocktails et tacos, conférences et masterclass avec des pro venus du Mexique, musique, expo d’artistes mexicains… On vous dit ce qu’il ne faut surtout pas rater.

Round 1 : du 20 au 25 mars, 6 évènements dans Paris

Ce mercredi 20 mars de 18h à minuit, cap sur La Candelaria. La tequila Calle 23 s’associe au mythique bar à cocktail pour une initiation à la dégust’ de tequila, pure et en cocktail. En présence de la fondatrice de marque, Sophie Decobecq. Jeudi 21, même heure, Casamigos, la tequila du légendaire George Clooney débarque à la Mezcaleria, en cocktails démoniaques shakés par le maître des lieux, Ben Tyler. Vendredi 22, rebelote sur la même tranche horaire. Cette fois ce sont les trop bons mezcals Del Maguey Single Village Mezcal qui s’incrustent au Botanero. Leur ambassadeur Romain Llobet vous les fera goûter puros ou dans des cocktails spécialement créés pour l’occasion.

Samedi le Café Chilango propose un cours de cuisine (17-19h) sur résa. Martha Murguia-Fur vous apprendra à réaliser un ceviche à la tequila Orgullo Latino ainsi qu’un pain au pulque, cet alcool lui aussi issu de cette plante grasse aux longues feuilles charnues, et qui gagne à être connu. C’est le seul événement payant (20 €) et attention, il est limité à 20 personnes max… Dimanche, de 18h à minuit sortez de votre lose dominicale : le bar mexicain La Perla vous fera découvrir la tequila Jose sous ses différentes expressions. Ça risque de taper lundi… Conseil : gardez des forces pour la closing party à la Mezcaleria, de 19h30 à 1h. Roberto Artusio et Cristian Bugiada, fondateurs des bars Jerry’s Thomas Project et La Punta à Rome (et tous deux ambassadeurs du mezcal en Europe) passeront derrière le bar pour créer des cocktails avec Mezcal Koch !

© Viva Agave !

 

Round 2 : les 24 et 25 mars, au salon de l’Hôtel 1K (12-19h)

Oaxaca en plein cœur du Marais ! Ambiancé par le peintre mexicain Ivan Torres et le photographe Daniel Robles, l’hôtel 1K, accueille sur deux jours un salon de la picole réunissant une vingtaine d’exposants, et 150 boutanche. A ne pas rater ? Les divins tacos de Luis, le chef du Food Truck Maria (8 € les 2). Les six masterclass quotidiennes de 40 min chaque, avec des pro venus du Mexique, et des conf’ animées par une pointure : Domingo Garcia, Docteur en sociologie et auteur de Mezcal, l’enfant terrible du Mexique (PU François Rabelais, 2018). La revisite bien vue d’un cocktail classique mexicain (La Paloma) ici twisté à base de Three Cents Grapefuit (soda grec à base de pamplemousse) et de tequila 100% agave Casamigos (6 €le verre).

Mais aussi et surtout l’Agavothèque : un génial bar pour découvrir les marques non distribuées en France, pour la plupart issues de petites distilleries artisanales. Parmi la vingtaine de marques : les tequilas Ambar, Supremacia ou Campéon, le mezcal Pensador , Tio Pesca, Sacrum, ou Madre Mezcal… La suite Tequila Patrón, squattant une suite de l’hôtel, vaut aussi le détour : une plongée dans l’univers de la Hacienda Patrón au Mexique. Enfin, si vous êtes du genre chanceux : un visiteur sera tiré au sort et remportera un voyage A/R pour 2 personnes vers la ville de Jalisco ou de Oaxaca.

Billetterie salon : Pass 1 jour : 9 €, Pass 2 jours : 14 €. Un verre de dégustation sera offert aux visiteurs ainsi qu’un programme papier pour prendre des notes de dégustation.

 

 

 

 

 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments