Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme. © Giovanni Ricci-Novara

La Nuit européenne des musées est de retour en Ile-de-France et on vous dit tout !

Aussi attendue qu’une finale de Top Chef, la Nuit européenne des musées revient pour une nouvelle saison, toujours aussi complète et – surtout – toujours aussi gratos !

Ecrit par Time Out Paris. En partenariat avec la DRAC.
Publicité

Ça a beau être sa 18e édition, la Nuit européenne des musées n’a pas pris une ride ! Depuis 2005, le ministère de la Culture (Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France) nous fait vivre une nuit de folie. Le temps d’un samedi soir, on met de côté ses folles soirées en club et on se dirige vers les musées franciliens pour enchaîner les visites culturelles insolites. Et pour kiffer, il y a le choix : rendez-vous le 14 mai prochain pour découvrir pas moins de 300 animations proposées dans quelque 115 musées, Maisons des Illustres, lieux d’expo et centres culturels étrangers à Paris, mais aussi en petite et grande couronne.

La Nuit européenne des musées, c’est l'occasion de découvrir des établissements sous un nouveau jour, comme le musée Albert-Kahn de Boulogne-Billancourt (92), qui vient d’inaugurer un nouvel édifice construit par l’architecte japonais Kengo Kuma. La manifestation compte également parmi sa maxi-sélection de spots culturels des primo-participants d’exception tels que la Bourse de Commerce ou la Tour aux figures de Dubuffet à Issy les Moulineaux (92). Et comme chez Time Out, on est super sympa, on vous fait un p’tit tour d’horizon afin de vous préparer à cette saturday night fever.

MUSEE ALBERT KAHN
Musee Albert Kahn. © Julia Brechler

Avec les beaux jours qui arrivent, on zappe les Buttes Chaumont (toujours blindées) et on franchit le périph direction la banlieue pour se mettre au vert. Certains des espaces se visitent en musique comme la maison du couple Léon et Jeanne Blum (et leur graaand jardin) située dans la ville de Jouy-en-Josas (78), la maison-atelier de Foujita de Villiers-le-Bâcle (91) qui propose une initiation au shamisen, un luth japonais, ou le musée Stéphane-Mallarmé de Vulaines-sur-Seine (77) qui nous invite à vivre une expérience de danse interactive sous la houlette de la Compagnie Divague. 

En petite couronne, on se rend  au musée d’Art et d’Histoire Paul-Eluard de Saint-Denis (93) que l’on pourra (re)découvrir au fil d’un parcours de lecture et de chants, accompagné du piano historique de la manufacture Pleyel. Au Kremlin-Bicêtre (94), le musée de l’Assistance publique, actuellement fermé au public, propose quant à lui une balade musicale pour s’immerger dans ses réserves. 

Si votre ticket de métro s’arrête en zone 1, pas de panique : Paname ouvre les portes de ses meilleurs spots en proposant des visites inédites, toujours sans claquer un centime. L’occasion de découvrir en nocturne la nouvelle galerie Dior, le musée Curie (qui propose également un spectacle contant la vie de la scientifique) ou encore le musée de la Vie romantique, au sein duquel est organisé le concert lecture Désir et mythologie féminine. Et si vous êtes avec des gosses ou que vous en êtes vous-même un, on ne peut que vous conseiller de foncer au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme pour participer à un immense jeu de piste dans la collection “Les Papillons brodeurs”. 

Car justement, la Nuit européenne des musées, c’est l’occasion de mêler fun et culture grâce à un paquet d’animations insolites. Alors que le musée de la Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines nous invite à une teuf déguisée sur le thème des 70’s, celui de l’Hôtel-Dieu de Mantes-la-Jolie organise quant à lui une partie géante de Super Cluedo (avec lot surprise à la clé pour le gagnant). Et si le sandwich entre deux expos ne vous chauffe pas trop, le MAC VAL imagine une visite gustative ponctuée d’une performance théâtrale et d’un massage des mains. On vous laisse imaginer le kiff ! Le 14 mai prochain, c’est décidé : on se fait une nuit au musée.

Musée de la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines
Musée de la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines © Jardins de Brocéliande

 

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité