Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La rentrée en 15 expos
Jean-Pierre Laffont
© Jean-Pierre Laffont / MEP

La rentrée en 15 expos

Soyez libre comme l'art

Par Tania Brimson, Alexandre Prouvèze, Louise Pierga et Matthieu Petit
Advertising

Vous qui avez encore le teint hâlé des plages de Saint-Tropez, qui abordez la rentrée avec la même angoisse qu'une mariée la veille de la cérémonie, et craignez déjà de voir vos minces activités rangées dans le grenier de vos souvenirs, cette sélection est faite pour vous. De Picasso à Warhol, du Grand Palais au Louvre en passant par Laffont et le musée Marmottan, Time Out vous a listé avec amour les expositions à ne surtout pas manquer en cette rentrée. Souriez, et vive les musées.

Sans titre, 2015, huile sur toile, diptyque 162 x 228 cm
©Marc Desgrandchamps - Galerie Zürcher

1. Marc Desgrandchamps : Ombres blanches

Art

Figuratif sous influence (Malevitch, Beckmann...), le peintre français Marc Desgrandchamps compose des scènes autour de personnages isolés, souvent en situation de crise, aux couleurs fluides et aux contours estompés. Ces corps sans visage, souvent tronqués, hantent des paysages où les signes s'amoncellent : les fresques et les reliefs antiques de Pompéi, le plan séquence d'un film d'Antonioni ou de Chris Marker, une page de magazine ou une simple photo prise par l'artiste lui-même. Ses nouveaux tableaux rassemblent des détails de la vie ordinaire et font de Desgrandchamps un peintre classique d'aujourd'hui.

Tente de campagne de Napoléon Ier avec son mobilier, Paris.
© Mobilier National et manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie

2. Le Bivouac de Napoléon

Art

Après avoir consulté tout l'été avec une assiduité inégalable les articles à thèse de Closer, Oups! et People, poursuivez sur cette lancée spirituelle en découvrant dès la rentrée l'intimité mobilière de notre bon vieux Napoléon à la Galerie des Gobelins. L'empereur qui se déplaçait souvent en campagne avait pris la modeste habitude de garder à disposition tout le confort de son palais. L'exposition nous permet ainsi de nous plonger dans le bon goût de Bonaparte à travers la recomposition originale d'un garde-meuble impérial assez somptueux pour accompagner le quotidien du petit caporal. Attention, bien que ce soit très tentant, vous n'aurez pas le droit de vous glisser dans les draps.

Advertising
© Jean-Pierre Laffont

3. Jean-Pierre Laffont, Tumultueuse Amérique

Art

La Maison Européenne de la Photographie propose une rétrospective sur le photojournaliste Jean-Pierre Laffont. Rien à voir avec Patrice Laffont et 'Des chiffres et des lettres' même si on l'aime bien aussi. Jean-Pierre Laffont a suivi pendant trente ans l'évolution du landscape américain. Avec un regard affiné par l'appareil argentique, il livre ici un témoignage tout en délicatesse sur une Amérique dont les contradictions en font la richesse.  Du mercredi au dimanche de 11h à 19h45. Entrée libre les mercredis à partir de 17h.

© Henri Maguin, La sieste

4. Villa Flora, les temps enchantés au musée Marmottan

Art

La Villa Flora est une maison située à Winterthur où les époux suisses Arthur Hahnloser et Hedy Bühler ont acquis au fils des ans pas moins de soixante-quinze tableaux des plus grands maîtres du pinceau. Si ce duo d'admirateurs nous a quittés il y a belle lurette, leurs petits-enfants ont choisi de nous faire profiter de ces œuvres qui reflètent l'engagement passionné d'un couple pour l'art, les peintres et les sculpteurs du siècle dernier. La collection sera ainsi exposée pour la première fois au musée Marmottan-Monet à la rentrée.

Advertising
Ibn al-Muqaffa’, Kalila wa Dimna, Égypte ou Syrie, XIVe siècle : Les chacals Kalila et Dimna en train de converser © BNF

5. Paroles de bêtes (à l’usage des princes)

Art

De nombreuses œuvres animalières ont imprégné notre culture occidentale. Des fables de La Fontaine à 'La Ferme des animaux' d'Orwell, il semble parfois utile de passer par le truchement des groins et des museaux pour articuler un discours didactique mais aussi satirique sur la question politique. En septembre, ce sont cette fois-ci les fables de Kalila et Dimna qui seront à l'honneur à l'Institut du Monde Arabe. Ce recueil nous provenant de l'Inde quatre siècles après la naissance du p'tit Jésus est destiné à l'éducation des p'tits princes (les vrais, pas les gâteaux attention).

Mise en page 1
Carmelia © Christopher Conn Askew

6. Hey ! Modern Art and Pop Culture/Act III

Art

Pour sa troisième édition, la revue Hey ! fondée en 2010 par Anne & Julien revient en septembre pour exposer soixante-deux artistes à la Halle Saint-Pierre. On poursuit bien entendu notre route sur la voie underground de la contre-culture entre street-art, graffiti, bandes dessinées et trucs bizarres (on se souvient des petites comtesses de porcelaine qui perdaient leurs intestins en dansant, un combo de délicatesse et de « What the fuck? »). Les artistes à l'honneur prennent encore une fois le contre-pied de l'art contemporain pour nous offrir un ensemble d'œuvres diverses et variées aussi drôles que perturbantes.

Advertising
Elisabeth Louise Vigée-Le Brun (1755-1842), Yolande-Gabrielle-Martine de Polastron, duchesse de Polignac (1749-1793), 1782, huile sur toile, 92,2 x 73,3 cm
© Rmn-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot

7. Elisabeth Louise Vigée Le Brun

Musées

Peintre officiel de Marie-Antoinette, Elisabeth Louise Vigée Le Brun est l'une des grandes portraitistes du XVIIIe siècle au même titre que Quentin de La Tour et Jean-Baptiste Greuze. Cette exposition découle du partenariat du Grand Palais, du Metropolitan Museum of Art de New York et du Musée des Beaux-Arts du Canada à Ottawa.

Henri de Toulouse-Lautrec Au Moulin Rouge
Robert Hashimoto

8. Splendeurs et misères : La Prostitution en France

Art

De tout temps, les artistes ont été fascinés par le milieu de la prostitution, aussi bien par les filles de joie elles-mêmes que par les liens sociaux qu'elles pouvaient tisser. Pour la première fois, une exposition retrace la façon dont les peintres ont représenté leurs fantasmes dans ce qui est considéré comme l'un des thèmes centraux de la peinture moderne. De Manet à Degas en passant par Munch ou Picasso, il flottera comme un parfum de scandale au Musée d'Orsay. Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h ; le jeudi de 9h30 à 21h.

Advertising

9. Une brève histoire de l’avenir

Art

Jacques Attali inspire le Louvre. Reprenant le titre d'un de ses livres, cette grande exposition montrera des œuvres représentant d'importantes périodes historiques (les grands empires, l’élargissement du monde, etc.), qui ont eu une influence sur le cours de l'Histoire. L'occasion de se replonger dans le travail de Mark Manders, Tomás Saraceno, Wael Shawky, Camille Henrot ou encore Isabelle Cornaro. Lundi, jeudi, samedi et dimanche de 9h à 18h ; mercredi et vendredi de 9h à 21h45.

Picasso.mania
© Affiche Rmn-Grand Palais, Paris 2015/ Gjon Mili/The LIFE Premium Collection/Getty Images Succession Picasso 2015

10. Picasso.mania

Art

Plus de quarante ans après sa mort, Pablo Picasso continue d'alimenter débats et fantasmes sur son impressionnante œuvre, qu'elle soit adorée ou décriée. Dans cette optique, le Grand Palais lui consacre une exposition chronologique ayant pour thème central les critiques et les productions de ses contemporains, de Hockney à Basquiat en passant par Lichtenstein. Le lundi, jeudi et dimanche de 10h à 20H ; le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22h.

Advertising

11. Expo Martin Scorsese à la Cinémathèque

Cinéma

Sans doute Martin Scorsese représente-t-il, au cœur du cinéma américain, ce qu'un Neil Young aura été pour la musique folk : la quintessence d’un renouveau, d’une réappropriation d’un médium codifié pour accompagner l’émergence, au tournant des années 1960-70, d’une contre-culture post-hippie plus âpre que celle qui la précédait. De l’élan du « Flower Power » restent alors surtout les massacres de Charles Manson, l’embourbement américain au Vietnam ou des cinglés hystériques tout droit sortis d’une planche de Robert Crumb en plein bad trip. 

12. Philippe Halsman : Etonnez-moi !

Art

Cette interminable moustache, grimpant à la verticale jusqu'aux sourcils de Salvador Dalí : c'est lui. Marilyn Monroe sautant dans les airs, échevelée et guillerette : lui aussi. Alfred Hitchcock, fumant un cigare sur lequel s'est posé un oiseau : lui encore. La théorie de la relativité : ah non, ça c'est pas lui, bien qu'Albert Einstein soit passé, comme tant d'autres, devant son objectif. Philippe Halsman est l'auteur d'un paquet de photographies qui ont marqué la culture visuelle du XXe siècle. En plus de ses portraits de célébrités et de sa longue collaboration avec Dalí, l'Américain d'origine lettonne aura laissé une empreinte durable sur la photo de mode, le reportage et l'image expérimentale au sens large. 

Advertising
Lucien Clergue, Picasso à Mougins, 1969
©2015 Atelier Lucien Clergue

13. Lucien Clergue

Musées

Ami de Pablo Picasso et Michel Tournier, Lucien Clergue (1934-2014) a appris la photographie en autodidacte. En 1968, il créé le Festival International de Photographies des Rencontres d'Arles où sont invités les photographes les plus célèbres.

14. Anselm Kiefer au Centre Pompidou

Art Installation

Un événement de la fin 2015 que l'on attend avec impatience : le Centre Pompidou, rhabillé par les toiles monumentales d'Anselm Kiefer (né en 1945). Après la grande rétrospective de Gerhard Richter en 2012, c'est un tout autre pan de « l'école allemande » qui s'exprime dans cette œuvre sombre et vertigineuse, taraudée par l'Histoire. Empâtements houleux, paysages carbonisés, inscriptions, objets rouillés accrochés à la toile, références à la Seconde Guerre mondiale, à Wagner, aux Romains, aux légendes nordiques... 

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising