Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Frida Kahlo
© Frida Kahlo

Les 11 expositions incontournables de la rentrée

Frida Kahlo, Gérard Garouste, Andy Warhol... La sélection des meilleures expos de la rentrée à Paris.

Écrit par
La Rédaction
,
Houssine Bouchama
,
Rémi Morvan
et
Zoé Kennedy
Publicité

Si l'automne approche, trimballant dans sa besace son lot de stress, de spleen et de mauvaise humeur, le remède est tout trouvé pour voir la vie en rose : une bonne dose d'art. Et de l'art, il va en pleuvoir dans les galeries et musées parisiens : pas une semaine sans qu'un établissement ne vienne draper ses murs d’une nouvelle exposition cinq étoiles. Peinture ou photo, art contemporain ou classique, sculpture… Voici notre sélection des expos immanquables dans la capitale à la rentrée. De quoi se sentir comme un gosse en manque de sucre devant un rouleau de chewing-gum Hubba Bubba : complètement ravi !

Les expositions incontournables de la rentrée

  • Art
  • 4e arrondissement

Enfin ! Démiurge vivant de la peinture contemporaine, Gérard Garouste s’apprête à être célébré à la mesure de son influence (et de sa cote sur le marché de l’art). A partir du 7 septembre, Garouste déballe à Beaubourg plus de 120 tableaux – dont des très grands formats – mais aussi des installations, des sculptures et des œuvres graphiques. Préparez-vous à entrer dans son univers mythologique, fantasmagorique, peuplés de personnages hallucinés dont certains sont issus de ses propres accès de folie. Bref, gare à la rouste Garouste !

  • 5 sur 5 étoiles
  • Art
  • Chaillot

Sapologue, féministe et communiste assumée, la célèbre artiste Frida Kahlo squatte le plus modeux des musées parisiens en plein fashion month. A travers un parcours thématique et quelque 200 objets provenant de la Casa Azul (la baraque de Frida à Mexico), on (re)découvre une artiste qui a fait de son corps sa plus grande œuvre d’art. L’expo commence dans un sous-sol aussi sombre qu’un couplet de Damso, où lettres, bijoux et photos nous mettent dans la confidence. Blessée, trompée, amputée mais jamais découragée, elle portait ses corsets par obligation mais les peignait par conviction. Passé la galerie, le reste de l’expo nous plonge dans un univers bien plus lumineux : les tenues colorées de l’artiste nous pètent la rétine, contrastant avec l’intimité de la première partie. Cette section « fringues », c’est le visage que présente Frida Kahlo au monde, entre vêtements aux accents régionalistes, monosourcil iconique et identité de genre floue. 

Publicité
  • Musique
  • La Villette

Après avoir célébré le hip-hop, la Philharmonie s’attaque dans la foulée à l’artiste nigérian Fela Kuti, le divin créateur de l’afrobeat, ce genre musical mêlant musiques traditionnelles d’Afrique, funk et jazz. Vingt-cinq ans après sa mort, cette rétrospective retrace la manière avec laquelle Fela a construit l’afrobeat, son identité musicale, visuelle, vestimentaire et son influence globale sur le monde entier. Sur place : des costumes jamais montrés, des archives inédites, un concert… Une autre facette de l’expo touchera à l’importance des femmes dans la vie, la carrière et la pensée de Fela. Dernier jalon : son engagement politique.

  • Art
  • 4e arrondissement

Un an après Georgia O’Keeffe, le Centre Pompidou s’apprête à célébrer une autre artiste majeure de la peinture américaine du XXe siècle : Alice Neel. Du 5 octobre 2022 au 16 janvier 2023, environ 75 tableaux et dessins de la New-Yorkaise prendront place sur les cimaises de Beaubourg. Découpée en deux sections (« Lutte de classes/Lutte de sexes »), cette rétrospective mettra en exergue l’engagement sans faille d’Alice Neel via ses représentations sans fard de toutes les minorités et laissés-pour-compte de la société américaine. Make America Neel Again.

Publicité
  • Art
  • 7e arrondissement

Du 18 octobre 2022 au 15 janvier 2023, le musée d’Orsay célèbre en grand format les 200 ans de la naissance de Rosa Bonheur, peintre animalière née à Bordeaux et devenue figure féministe. L’œuvre de Rosa Bonheur, sorte de bestiaire naturaliste assez bluffant, sera retracée à travers 200 créations - majoritairement des peintures mais aussi des sculptures ou des photos. De quoi dépeindre sa conscience aiguë du monde vivant, des animaux et de la nature et ce talent fou pour les figurer. Regardez son tableau Labourage nivernais, les détails des bœufs et de la terre au premier plan… On se croirait devant une photo. Bien entendu, après l’expo, c’est rendez-vous au Rosa pour fêter ça.

  • Art
  • 12e arrondissement

Le Grand Palais et l'Opéra national de Paris ont décidé de se maquer pour donner naissance à un petit bébé qu’on a hâte de voir grandir : le Grand Palais Immersif, un nouvel espace d’expo 2.0 installé dans une partie de la salle modulable de l'Opéra BastilleIntitulée Venise révélée, sa première expo – dont les portes ouvriront le 21 septembre – sera réalisée en coproduction avec le Musei Civici de Venise et la start-up Iconem et plongera le visiteur au cœur de la Cité des Doges. Grâce à la numérisation et à la modélisation 3D de Venise – réalisée par Iconem avec la collaboration de la Fondazione Musei Civici di Venezia –, on découvre cette ville unique au monde, au décor dramatique et théâtral, à travers ses palais, son grand canal et sa basilique Saint-Marc. Une mise en scène immersive ultra-réaliste qui permet de voyager en Italie sans mettre un pied dans l’avion.

Publicité
  • Art
  • Le Marais

Illustre figure des clichés venus de l’Est, le photographe ukrainien Boris Mikhaïlov s’apprête à être célébré en grande pompe. Pendant quatre mois, ce sont près de 800 photos shootées depuis cinquante ans qui vont prendre place sur les cimaises de la MEP. Teintées d’humour, et d’absurde, aux esthétiques très éclectiques, les photos de Mikhaïlov documentent les soubresauts de la société ukrainienne, de la période soviétique à aujourd’hui en passant par l’indépendance. Dans le contexte actuel, une expo qui en dit long.

  • Art
  • 7e arrondissement

Du 20 septembre 2022 au 22 janvier 2023, ce sont près de 150 œuvres d'Edvard Munch qui grimperont sur les cimaises du musée, retraçant près de soixante ans de carrière. Avec cette expo intitulée “Un poème d’amour, de vie et de mort", Orsay abordera l'œuvre de Munch sans parcours chronologique, mais en tentant de mettre en lumière le fil rouge qui existe entre les différentes périodes créatrices de l'artiste. D'un point de vue des thématiques abordées, la rétrospective traitera notamment de son obsession pour la mort, les motifs et pour Nietzsche - en somme, la fameuse feel good expo du dimanche aprem' (on rigole). Enfin, côté médium, on y trouvera des peintures, des dessins et des blocs gravés - de quoi admirer ses auto-portraits ou bien la Frise de la Vie notamment.

Publicité
  • Art
  • 16e arrondissement

Alors que l’année 2022 est irradiée d’événements en lien avec les 150 ans du tableau Impression, soleil levant de Claude Monet, le musée Marmottan a de son côté décidé de mettre en lumière le soleil qui pointe dans le ciel. Du 21 septembre au 29 janvier 2023, les visiteurs pourront zieuter certaines des plus belles représentations artistiques de l'astre. Et attention, la liste des artistes exposés est aveuglante avec, au choix, Pablo Picasso, Sonia Delaunay, Gérard Fromanger, Otto Dix, Pierre Paul Rubens, William Turner, Gustave Courbet ou Paul Signac. Ecran total et lunettes de rigueur.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité