Le Syndicat

Bars, Bars à cocktails Château d'Eau
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
  • 4 sur 5 étoiles
(11Appréciations)
20 J'aime
Epingler
Le Syndicat (@ Megan Carnegie)
1/9
@ Megan Carnegie
2/9

Outcider ©LeSyndicat

Le Syndicat (© DR)
3/9
© DR
Le Syndicat (© DR)
4/9
© DR
Le Syndicat (© DR)
5/9
© DR
Le Syndicat (© DR)
6/9
© DR
Le Syndicat (© DR)
7/9
© DR
Le Syndicat (@ Megan Carnegie)
8/9
@ Megan Carnegie
Le Syndicat (© DR)
9/9
© DR

« Rendez-vous au 51 rue du Faubourg Saint-Denis. Demandez le Syndicat. » Dans un souffle, nous avions l’adresse. Nous savions qu’il y avait là un bastion de la résistance. Une organisation très secrète qui luttait contre l’oubli. Des éléments ? Nous n’en avions pas plus. C’est donc le pas pressé et le col de notre imper remonté jusqu’au menton que nous nous sommes hâtés dans ce quartier désormais très prisé du 10e arrondissement. Une façade décrépite, des affiches placardées sur une épaisseur de 5 centimètres… Mais où est ce bar ? Un homme devant une porte à la mine patibulaire (allez, pas tant que ça, en vrai)… On s’attendrait presque à devoir chuchoter un mot de passe : « L’Organisation de défense des spiritueux français, s’il vous plaît. » Allez, on range son Beretta, c’est bien là !

C’est sur un concept très rafraîchissant que Sullivan Doh et Romain Le Mouellic ont décidé de fonder un rade aux allures de bar clandestin, qui contraste nettement avec un intérieur clinquant aux tonalités mordorées. Une façon de se réapproprier des alcools oubliés de nos contemporains et de leur redonner toutes leurs lettres de noblesse. Cognacs, armagnacs, eaux de vie… L’occasion de (re)découvrir la prune de pépé, dans un style bien plus recherché. De la dégustation de crus millésimés, aux classiques revisités en passant par des créations singulières et osées (cocktails autour de 10 euros, dégustation de cognacs autour de 20 euros), c’est à une véritable ode aux alcools français bien souvent négligés que se livrent les deux charmants jeunes hommes.

Parmi les cocktails goutés lors de notre dernière visite (à la carte de cet hiver 2017) un Picon Biere revisité, mélange velouté et acidulé de cognac, Picon, biére et compote de coing maison, un negroni framboise accompagné de sa sucette alcolisée maison, à tremper dedans ou encore un "outcider" cocktail à base deCalvados, vin d’Artois, Noilly Prat, scrub de poire et…bitter au Roquefort !

Du vrai « made in France » décalé que l’on sirote sur fond de hip-hop, histoire de remettre les pendules à l’heure et de se réapproprier les codes de réussites des rappeurs américains. Car, il faut bien se rappeler que pendant que nous autres, petits Français, étanchons notre soif à grands coups de whisky-coca, Busta Rhymes, P. Diddy et autres Pharrell Williams, eux, ne jurent que par notre Cognac national. Quitte à en devenir les fiers représentants outre-Atlantique (voir le clip "Pass the Courvoisier" et cet article du magazine Slate). Alors on ne peut que vous conseiller d’enfiler votre tenue de gangster (du Ministère Amer ?) et de vous hâter, car le secret ne sera pas bien longtemps gardé.

Par Jenny Stampa

Publié :

Nom du lieu Le Syndicat
Contact
Adresse 51 rue Faubourg St Denis
10e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de 18h à 2h.
Transport Métro : Bonne Nouvelle, Strasbourg - Saint-Denis ou Château d'Eau
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Average User Rating

4.2 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:7
  • 4 star:1
  • 3 star:2
  • 2 star:0
  • 1 star:1
LiveReviews|11
1 person listening
grognonmanon

Un bar "semi caché" dans la très animée Rue du Faubourg St Denis avec une carte des cocktails très originale et alléchante. Les serveurs sont sympathiques, à l'écoute et de bon conseil. Seul petit bémol, les prix un peu élevés (environ 12€ pour un cocktail)... à savourer donc !

EmixamTobas

Un bar surprenant où l'on passe devant sans l'apercevoir. A l'intérieur un joli endroit avec des serveurs aux petits oignons qui nous détaillent chacun des cocktails. A consommer pour déguster et pas pour se pinter la gueule en revanche.

Alizée
tastemaker

On avait entendu parler d’un mur tout blanc et d’un mot de passe pour y entrer, du coup c’est un peu surprenant de voir les portes grandes ouvertes en arrivant… Ce n’est pas très grand mais l’ambiance est plutôt sympa. On prend le temps de nous expliquer le concept du bar, qui souhaite valoriser les alcools peu connus ou désuets de France. La carte est très créative, avec des mélanges assez audacieux. D’ailleurs on nous a servi le premier cocktail dans une fiole fumante accompagnée d’une branche de thym embrasée. C’est étonnant et vraiment bon, l’alcool n’est pas trop prégnant. Le seul regret c’est que les verres servis soient plutôt petits.

Sylvia MR
tastemaker

Pour moi, le Syndicat est ce qui se fait de mieux dans les bars à cocktails de cette gamme à Paris. Pourquoi? 


Pour l'utilisation d'alcools venu des quatres coins de la France, pour des barmans très cools et de bon conseil, pour l'ambiance hip-hop et pas prise de tête, pour la déco qui en jette à l'intérieur mais qui met à l'aise, et pour le côté bar caché avec la devanture recouverte d'affiche. Et surtout pour la terrasse l'été, avec des voisins toujours sympathiques et de la place, contrairement à chez Jeanette à deux pas.


Bref, j'en ai fait mon QG de l'été (et en plus c'est bien plus calme en ce moment). Côté cocktail, après avoir essayé une grande partie de la carte, mon coup de coeur va au Modern Thyme (une petite fiole ultra parfumée) et au Sudiste (pour les agrumes et l'anis qui sentent bon les vacances dans les calanques).

Anti-Frime *

Oh oh, les bobos s'encanaillent ! Le décor est bien étudié pour faire pauvre, et la façade carrément misérable. Donc les prix sont bien étudiés pour faire fuir les pauvres. Logique bobo. Les cocktails ne sont pas mauvais mais pas rares et pas exceptionnellement exquis. Pour ceux qui aiment la frime - comme la critique qui voit des gangsters derrière de vieux journaux et des affiches déchirées. Pas de carte des prix à l'extérieur, évidemment. Il faut payer pour voir. Oh oh, le frisson du grand jeu !

Guillaume D
tastemaker

Il est facile de passer devant, sans l’apercevoir et de repasser devant, sans le voir, avec votre fer et votre chemise des grands soirs, car il se cache derrière une façade recouverte d'affiches, Une fois entré, le rideau se lève sur l’ambiance mi brute mi cosy de ce bar aux allures plutôt branchées. A la carte, une dizaine de mixtures plutôt élaborées. Mentions spéciales au Smoking Car, fumé et servi dans une fiole et à la possibilité de socialiser des cuvettes de punch entre amis…!

Claire A
tastemaker

Si la façade du Syndicat est placardée d'affiches, à l'intérieur les murs sont recouverts de grands voiles dorés. Pas toujours évident pour dénicher l'entrée des toilettes, mais parfait pour le look et l'ambiance. Tranquillement installés dans cette belle tanière, on déguste des cocktails originaux et délicieux. La composition des cocktails peut dans certains cas être un peu déroutante, mais les conseils avisés des sympathiques barmans permettent à chacun d'y trouver son bonheur. Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies d'originalité ou de découverte, et nos papilles se délectent. Sur la photo, un 'Gen tonique' (10 euros) et un 'Drop The Beet' (13 euros). 

Yass B

Endroit pas prétentieux, cocktails à se damner .. Je valide également pour la qualité de la musique ! 

Romain M

boom! concept, nom, decoration, cocktails, ambiance, il y a dans le syndicat une coherence qui en fait l'un des nouveaux lieux des soirs parisiens. A aller voir d'urgence

Vaite L

Oui, le concept, utiliser des alcools traditionnels des 4 coins de la France est genial... Mais jugeons au resultat! Et... Oui, les cocktails du Syndicat sont vraiment parmi les meilleurs de Paris sans hesiter! Dans une ambiance tres reussie, avec une programmation jouissive qui puise dans les meilleurs vintages du hip hop des origines a aujourd'hui! 

Emilie B

Siroter un cocktail savoureux ("le sudiste" ayant un savant goût de reviens-y) confectionné uniquement avec des alcools français, le tout en papotant dans un décor très Brooklyn style : voilà un concept bobo-hipsterisant parfaitement maîtrisé qui nous donne envie d'y retourner ! Pour moi, le Syndicat est définitivement LE bar à cocktail parisien du moment.