Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Déviant

  • Bars
  • Poissonnière
  • prix 2 sur 4
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé
  1. Déviant
    © Jean Picon
  2. © Jean Picon
    © Jean Picon
  3. © Jean Picon
    © Jean Picon
  4. © Jean Picon
    © Jean Picon
Publicité

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

Le comptoir à jaja le plus cool de Paris

Ça bouge du côté de Déviant ! Après avoir rincé en vin nature tout ce que Paname a de modeux, le comptoir marbré le plus branché de la capitale voit double et ouvre sa succursale dans feu Bourbon, club fermé depuis la tempête virale. Deux espaces s’offrent à vous : l’annexe pour manger à table dans une déco rétro contemporaine avec tables en ronce de noyer, appliques Kartell et moquette psyché signée Inès Longevial ; et le bar originel, où rester debout dans un microspot de la taille de votre studio (25 mètres carrés) à la déco méchamment bien sapée (marbre blanc, terrazzo gris, miroirs maousses…)

Va pour ce dernier ! Un bar minimaliste poussé à l’extrême où l’on gomme tous les superflus pour aller droit au but façon Olympique de Marseille : pas de chaises, pas de tables, pas de porte d’entrée et encore moins de devanture. On ne garde que l’essentiel : le comptoir et la cuisine. Ce soir-là, on se faufile façon Tetris jusqu’au bar, on pose ses coudes sur le zinc et sans même avoir à lever le doigt, c’est parti pour l’expérience ! 

On commence par l’un des nombreux vins nature et/ou en biodynamie présents à la carte : du classique de première bourre (blanc puligny-montrachet 2014 de Philippe Pacalet) mais surtout des choses moins bues partout comme ce Simplement nature 2013, rouge de Loire du génial punk François Saint-Lô. Allergiques au vin (malheureux !) ? Des cocktails francs du collier shakés par Nicolas Lasjuilliarias défilent sur la carte, à l’image de ce Pommeau (tequila infusée au sarrasin, pommeau de Normandie, tonic water) à 10 €.

Pour éponger ? Si Pierre Touitou a remballé ses fourneaux, il a laissé place à Mattias Castro et consorts, jeune bande de chefs déterminés à rejouer le refrain de Kool Shen : L'avenir est à nous. Au programme, une flopée de tapas (autour de 10 €) à partager sur fond de Curtis Mayfield. Au hasard, parmi nos nombreux passages : sardines marinées et pan con tomate, fleurs de courgettes farcies en tempura, agneau confit et salicorne… Le tout servi par un personnel tout en blanc, parmi les plus cool de la ville.

Écrit par
Houssine Bouchama

Infos

Adresse
39 Rue des Petites Écuries
Paris
75010
Heures d'ouverture
Du mardi au samedi, de 19h à 23h15
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi