Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right St-Germain ouvre un génial pop-up Art déco dans des anciens bains publics
1/3
© Anthony Ghnassia
2/3
© Anthony Ghnassia
3/3

St-Germain ouvre un génial pop-up Art déco dans des anciens bains publics

St-Germain vous fait une fleur (de sureau). La plus parisienne des liqueurs ouvre pour deux jours une parenthèse hors du (mauvais) temps, une adresse bucolique et insoupçonnable pour butiner des cocktails inédits… Évidemment à Saint-Germain-des-Prés.

Par Partenariat
Advertising

Nous avons retrouvé, dans nos archives secrètes, des articles du magazine Time Out de janvier 1920. Sans surprise, nos ancêtres à moustache cirée ou carré Louise Brooks vous conseillaient d'aller bambocher avec Hemingway le bohème et Fitzgerald le milord chez les bougnats de la rue du Four afin de constater nuit après nuit que Paris était bien une fête. Un siècle plus tard, l’envie d’enflammer la Rive Gauche ne faiblit pas. Cette fois, c’est la liqueur St-Germain, fabriquée en France qui s’y colle avec l’ouverture d’un pop-up aussi éphémère qu’inédit en plein épicentre germanopratin.

Pendant deux jours (les 23 et 24 janvier), vous allez pouvoir déambuler dans les anciens bains publics de Saint-Germain-des-Prés, pomponnés dans un mélange Art déco, années 20 et kyrielle de fleurs depuis le jardin d’hiver jusqu'au bout de la cour arborée. Au détour d'une officine boisée, un spécialiste vous confie les secrets de la liqueur élaborée à partir de fleurs de sureau fraiches (il en faut mille pour une bouteille !) qui lui apportent ses notes de pêche, de poire et de chèvrefeuille.

Sous le roux patronage de Lulu St-Germain, la flamboyante égérie de la marque, préparez-vous à vous régaler (en toute modération) des recettes twistées à la liqueur de sureau, devenue en quelques années la coqueluche des bartenders du monde entier. On passe ainsi par l'étonnant coin végétal où, comme dans La Belle et la Bête de Cocteau, des mains sortent du mur de fleurs pour vous proposer un St-Germain Spritz (afin d'attendre sereinement l'été).

Depuis des comptoirs céladons, des guests venus de Danico ou du Mary Celeste (deux de nos bars à cocktails préférés) shakent leurs recettes signature sur le thème des quatre saisons, comme ce Cocktail d’Hiver (St-Germain, champagne, sirop d'épices, jus de citron vert, orange sanguine). Comptez 10€ le verre, le dépaysement est offert ! 

Plus d'infos

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.

Où ? 44 rue du Four, 6e arrondissement. M° St-Germain-des-Près
Quand ? Le 23 janvier de 21h30 à 00h45 et le 24 janvier de 18h à 00h45

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising