Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Autour de Pigalle : que faire au MaMA Festival jour après jour ?
Autour de Pigalle : que faire au MaMA Festival jour après jour ?

Autour de Pigalle : que faire au MaMA Festival jour après jour ?

Advertising

Plus d'une centaine de concerts dans les plus belles salles du 18e arrondissement. On vous aide à faire votre choix.  

Le MaMA, c'est une convention et un festival à la fois, rendez-vous incontournable pour tous les musiciens et mélomanes, en tout cas tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à l'industrie de la musique. La convention réservée aux professionnels et artistes aura lieu dans un Elysée Montmartre fraîchement rénové qu'on est assez impatient de découvrir.

Quant à la centaine de concerts qui vous attendent, ils s’étendront dans presque toutes les salles du 18e arrondissement (La Cigale, La Boule Noire, Le Divan du Monde, La Machine du Moulin Rouge…) à quelques pas les unes des autres. Une proximité qui vous permettra de voir une bonne partie des artistes qui ont été programmés pour l'occasion, qu'ils soient connus ou pas, venus d'Europe ou de beaucoup plus loin.

Pendant trois jours, tous les genres musicaux seront convoqués donc, et à l'approche de l'événement on ne sait plus trop où donner de la tête tant la liste est longue. Pas de panique, on vous a concocté une petite sélection de tout ce qui nous semble incontournable pour inspirer votre parcours.  

Jour 1 - Mercredi 12 octobre

Si vous sortez du boulot assez tôt, vous pouvez aller voir Gaspard Royant à 19h15 à la Cigale pour vous mettre en jambes. Histoire de vous réserver pour la suite, grimpez un peu dans les hauteurs de Montmartre pour aller boire un verre dans un des bars sympas du coin comme chez Marlusse et Lapin ou au Kremlin

A partir de 20h45, vous avez le choix entre la douceur de Nouvelle Vague (la Cigale) et les grosses basses de Pfel et Greem (Divan du Monde) si vous êtes curieux de savoir à quoi ressemble le nouveau projet du duo plus connu sous le nom de C2C. Vous pouvez rester dans le coin en allant jeter un œil à la jolie salle de Madame Arthur ou en passant voir Big Red & DJ Vadim à la Boule Noire (21h15) puisqu’à 22h arrive le très bon live de blues de The Legendary Tigerman.

On fonce juste après aux Trois Baudets pour une escale folk en compagnie de Jesse Mac Cormack à 22h30. Pourquoi ne pas aller manger un tapas sur le pouce à La Guêpe ou faire une pause flipper / jukebox / bière à L’Arsouille en attendant le live de Clément Bazin à 23h30, toujours au Divan du Monde.

Pour finir la soirée, on vous conseille d'aller à la découverte de DJ prometteurs : soit chez Moune avec Pouvoir Magique (00h15 - 01h15), soit à la Machine du Moulin Rouge avec les quatre MPC de Cotton Claw (00h45 – 01h30).  

 

 

 

 

Jour 2 - Jeudi 13 octobre

En premier lieu, passage obligé par le concert de la fascinante Brisa Roché aux Trois Baudet (19h45 – 20h45). Pour ceux qui préfèrent rester dans le coin, ne ratez pas Birdy Nam Nam à 21h45 à la Cigale et pourquoi pas aller s'abreuver entre temps dans l'ambiance tamisée de Pile ou Face à deux pas.

Pour les plus vaillants et avides de nouveautés, allez donc voir Batuk juste après (22h – 22h45) au Centre FGO – Barbara. Certes ça fait une petite trotte mais ça vaut le détour, d'autant plus si vous ne connaissez pas le lieu. En plus, vous pouvez faire escale par le Rosie ou au Clair de Lune sur la route pour une bière pas chère histoire de recharger les batteries.  

A partir de 23h30 / minuit, c’est clairement vers la Machine du Moulin Rouge – entre le central et la chaufferie – qu’il faut être pour voir le poulain de l'écurie Nowadays Douchka, l'improbable Jacques et le B2B de Roche Musique (entre autres) pour célébrer les 10 ans du label Believe. 

 

 

Jour 3 - Vendredi 14 octobre

Début des hostilités avec la Fine Equipe à 20h45 à la Cigale, suivi de près par le quatuor coloré qu'est Samba de la Muerte, en concert à 20h45 au Divan du monde. Et évidemment, juste après : Christophe à 21h30 à la Cigale pour les plus nostalgiques. A partir de 22h, on naviguera entre la Machine du Moulin Rouge pour Sekuoia (22h15) qui vient de sortir un album pas mal du tout et le pub By The Mill Backstage juste à côté pour une immersion en Californie avec le son de Talisco (22h).

Octroyez-vous ensuite un brin de poésie avec le cabaret de la troupe de Madame Arthur (22h45) entre burlesque et mélancolie, avant de retourner au pub By The Mill Backstage pour le rock psychédélique de Wall of Death (23h15). Pour ceux qui préfèrent poursuivre tout en douceur, faites donc un tour du côté du maloya avec Grèn Sémé au théâtre de l’Atalante (23h15).

Pour la fin de soirée, on vous conseille de clore ses trois jours de marathon par une pointe de house avec Crayon (23h45) dans un lieu feutré : le Carmen. Si toutefois votre cœur penche plus du côté dark /psychédélique, allez donc voir Romulus (00h15) chez Moune. Ceux qui ont dansé sur "Luxembourg Park" tout l'hiver dernier iront bien sûr écouter Omoh au Bus Palladium (23h45).

Bouquet final : un immense blind test de chansons françaises au Divan du Monde jusqu'au petit matin pour les noctambules avertis histoire de réviser ses classiques pour la rentrée. Attention : bouteille de champagne à la clef pour les gagnants ! 

 

Retrouvez la programmation détaillée et pensez à votre propre parcours par ici

Quoi ? • MaMA Festival. 
Quand ? • Du 12 au 14 octobre.
Où ? • Dans les salles Pigalle / Montmartre. 
Combien ? • Pass 1 Jour > 40 Concerts : 26 €. Pass 3 Jours > 120 Concerts : 55 € (réserver). 

Share the story
À la une
    Advertising