Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Daniel Buren redonne des couleurs à la Fondation Louis Vuitton, à partir du 11 mai 2016

Daniel Buren redonne des couleurs à la Fondation Louis Vuitton, à partir du 11 mai 2016

Advertising

‘L’Observatoire de la Lumière’ de l’artiste français sera-t-il aussi décrié que ses fameuses colonnes bicolores du Palais-Royal ? Pour en juger, rendez-vous à partir du 11 mai aux abords de la Fondation Louis Vuitton, dont la proue émerge au-dessus des arbres du Bois de Boulogne. C’est en effet sur les voiles de verre du navire de l’art contemporain, dessiné par l’architecte Frank Gehry, que s’affichera la nouvelle œuvre temporaire du peintre et sculpteur Daniel Buren.

Composée de filtres de treize couleurs différentes, alternés avec des bandes blanches ou transparentes, cette installation monumentale évoluera au fur et à mesure de la luminosité naturelle, des heures et des saisons. Car ce « projet grandiose », comme l’affirme le président de la Fondation Louis Vuitton Bernard Arnault, s’inscrit dans un concept artistique propre à Daniel Buren : celui d’utiliser les rayures comme un « outil visuel ». Un motif visant à révéler la beauté du lieu qu’il investit. L’artiste l’admettait d’ailleurs en 2012, lorsqu’il avait inauguré l’une des premières éditions de Monumenta sous la nef du Grand Palais : « C’est l’ensemble des manifestations atmosphériques qui marque l’œuvre et c’est la comparaison des effets, les uns par rapport aux autres, qui, finalement, fait l’œuvre. »  

En plus d’offrir un kaléidoscope bigarré aux Parisiens qui erreraient cet été du côté de la « météorite », Daniel Buren proposera également d’embarquer les enfants de 6 à 10 ans dans son univers singulier au travers d’ateliers immersifs. De même, du 2 au 4 juin, le « BurenCirque » s'installera en face de la Fondation Louis Vuitton. Créée au début des années 2000 par l’artiste, en association avec les pionniers du cirque contemporain Dan et Fabien Demuynck, cette entreprise pluridisciplinaire accueillera le public au sein de ces trois cabanons-lampions, pour trois représentations exceptionnelles. Quant à Daniel Buren, il est à retrouver dès à présent à la galerie Continua-les Moulins de Boissy-le-Châtel, où il expose ‘New Wall Painting’ jusqu’au 7 mai.

Quoi ? • ‘L’Observatoire de la Lumière’ de Daniel Buren à la Fondation Louis Vuitton.

Où ? • 8 avenue du Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne 16e.

Quand ? • A partir du 11 mai 2016.

Share the story
À la une
    Advertising