Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

104 (Centquatre)

  • Musées
  • 19e arrondissement
  • prix 1 sur 4
  • Recommandé
Le 104
Photograph: Le 104
Publicité

Time Out dit

Qu’elle paraît loin, l’époque où la vie artistique de Paris gravitait autour de Montmartre. Il aura fallu attendre plus d’un siècle pour que le nord de la capitale renaisse doucement de ses cendres. A deux kilomètres à l’est du Sacré-Coeur, à cheval entre le canal de l’Ourcq et le 18e arrondissement, le 104, ouvert en 2008, se pose en symbole de ce renouveau culturel. D'autant qu'il occupe les anciennes Pompes funèbres de la Ville de Paris, bâtiment industriel du XIXe siècle dont les 39 000 m2 surplombent la rue d’Aubervilliers.

Faisant la part belle à l’art contemporain et aux arts vivants, le Centquatre transcende les frontières entre les disciplines afin d'ouvrir la culture au plus vaste public possible. Véritable laboratoire artistique, il accueille chaque année de nombreuses manifestations culturelles (pièce de théâtres, films, expositions, concerts) mais aussi des artistes en résidence dans ses deux halles coiffées de verrières. En plus de sa programmation foisonnante, la vie du 104 gravite autour d'un restaurant (le Grand Central), d'un café, d'une librairie (le Merle Moqueur), de plusieurs boutiques ou de food trucks (le camion à pizzas).

Espace de passage et de rencontres, il attire un public hétéroclite - entre passionnés d’art, flâneurs du dimanche, danseurs de hip-hop et familles du quartier -, invité à profiter de son immense open space en libre accès autour d'un atelier de Qi gong mensuel ou d'un marché bio le samedi.

Écrit par Tania Brimson & Camille Tissot

Infos

Adresse
5 rue Curial
Paris
75019
Transport
Métro : Marx Dormoy, Stalingrad, Crimée ou Riquet ; Bus : 519
Prix
De 3 à 5€. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.
Heures d'ouverture
Du mardi au vendredi de 12h à 19h. Le samedi et dimanche de 11h à 19h.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Foire Foraine d’Art Contemporain

  • 5 sur 5 étoiles
  • Art contemporain

Si on vous dit expo, vous voyez tout de suite des toiles abstraites perchées sur des murs aseptisés, contemplées par des mecs hautains à moustache et lunettes ? Pas vraiment notre vision de l’art, et ce n’est pas non plus celle du Centquatre, qui propose un concept à mille lieues des white cubes aussi froids qu’un discours d’Elisabeth Borne. Le spot de la rue Curial nous invite à faire des tours de manège et à grignoter de la barbe à papa grâce aux artistes les plus en vue du moment. Se cultiver en faisant un tour de grand huit, du jamais-vu ! Train fantôme, tir à la carabine, palais des glaces, chaises volantes… Tous les incontournables de la fête foraine se déclinent à la sauce arty grâce à l’intervention d’une cinquantaine d’artistes qui transforment le Centquatre en un véritable parc d'attractions. A l’heure où les foires d’art contemporain essaiment dans la capitale, cette version littérale est franchement rafraîchissante. C’est dans un manège signé Pierre Ardouvin qu’on se tape des barres et ce sont des gaufres inspirées du street artiste Invader que l’on déguste. Les grands artistes contemporains se transforment en forains d’un jour, à l’image de Julio Le Parc qui chantourne un palais des glaces plus vrai que nature, de Pascale Marthine Tayou qui remixe la roue de la fortune, de Leandro Erlich qui défie les lois de la gravité et d’ORLAN qui nous invite carrément à lui tirer dessus. A faire avec ses potes, ses gosses ou même son chien, promis : c’est l’éclate assurée. T

Publicité
Vous aimerez aussi