Fête de l'Humanité

Musique, Festival de musique
Iam
© Thesupermat / DR

Time Out dit

La Fête de l'Huma est de retour du 10 au 12 septembre.

On pensait qu'elle sauterait encore cette année. Ou qu'elle déménagerait fort loin. Mais non, cette année, la Fête de l'Huma aura bien lieu du 10 au 12 septembre dans son bastion de la Courneuve. Comme à chaque fois qu'on y met les pieds, on y descendra des anisettes qui ressemblent à des pots de crème fraîche, on taillera la bavette avec des gens qu'on ne connaît pas, avec qui on va s'engueuler avant de se payer des coups cinq minutes après. Puis on assistera à des conférences, à des débats, à des expos, à des projections sur plein de trucs et de gens qui ont le sang rouge vif. Par exemple sur la Commune, 150 ans oblige.

Et on va mater des concerts. Une nouvelle fois, la programmation musicale de l'Huma part dans tous les sens, voire complètement en cacahuètes à certains endroits. Tryo et Dionysos sur une affiche de festival en 2021, c'est donc ok ? Pas de contraventions aux principes élémentaires du marxisme musical ? Revenons à la carte et faisons un peu de tri là-dedans. Tout en haut, le rap se taille une très belle part du gâteau, avec d'un côté Fianso qui viendra relever les compteurs sur son terrain dionysien. Et de l'autre, pour l'antenne marseillaise du genre, on assistera à un ballet générationnel avec les concerts des pontes IAM et de la nouvelle étoile Soso Maness. Quant aux plus de vingt ans d’il y a cinquante ans : qu'ils pensent bien à mettre leur réveil pour les passages de Louis Chédid et Alain Souchon.

Mais c'est sans doute dans les petites lignes que se cachent les choses les plus aventureuses. Au hasard, les psychés Psychotics Monks, les gominés Mustang, de retour avec leur nouvel album Memento Mori, les post-punkeux amiénois Structures et enfin une affiche électronique au poil. L'Humacumba, le club de la Fête, n'accueillera cette année que des perles : Parfait, l'une des cheffes des soirées Possession, SinaXX, roi du collectif Subtyl, Jennifer Cardini, l'allemand Answer Code Request, Kasbah et Pardonnez-Nous, qui chapeaute le tout. Voilà pour le panorama, tout le monde y trouvera son compte, c’est aussi ça l’Huma. Nous, on vous donne rendez-vous au stand du Loir-et-Cher, le vin n’y est pas trop cher, les souvenirs et les projets d'avenir souvent nombreux. Santé camarades !

Infos

Vous aimerez aussi