How To Love

Musique, Festival de musique
How To Love
© Moor Mother

Time Out dit

How To Love, le partenaire de vos Saint-Valentin depuis maintenant sept saisons. Un peu à la manière d'une relation, le festival de Petit Bain aura connu pas mal d'émotions ces trois dernières années. Après une tripotée d'incroyables concerts et une sacrée houle à gérer – coucou la crue de 2018 –, il atteint aujourd'hui l'âge de raison avec une édition qui transpire la classe.

L'espace de six jours et plus d'une dizaine de concerts et événements, How To Love cajolera tous les goûts et les tendances stylistiques. Comme lors de cette soirée inaugurale où l'on pourra apprendre à dessiner dans le resto avant se faire mettre à l'amende par l'Américaine Moor Mother et son style mêlant chape électronique, rap et énergie punk. Quant aux autres dates du festival, il se pourrait bien qu'elles soient toutes immanquables. Au hasard ? Le tandem Nova Materia/Tristesse contemporaine, tout droit venu d'outre-tombe, une carte blanche filée à Mondkopf qui ramènera les bidouilleurs anglais Tomaga, et enfin le 5e anniversaire du collectif Fils de Venus.

En guise de clôture, le festival vous plongera dans l'univers de John Carpenter avec une création du groupe Ropoporose, inspirée du film Dark Star, le premier du réalisateur américain. A noter que tout au long de la semaine, des ateliers de tatouage, d'illustration, d'écriture et des interventions auront lieu dans la Cantine de Petit Bain. Bref, une nouvelle fois, vous auriez tort de vous priver d'un passage à How To Love.

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening