0 J'aime
Epingler

Le Parisien de la semaine : Alexandre

Nos voisins les Parisiens

Rencontré sur son lieu de travail, boulevard de Belleville dans le 20e arrondissement.

« Stéphanois de cœur » comme il se définit, ce jeune homme de 27 ans est monté sur Paris en 2013 pour faire un stage dans un cabinet d’avocats. Guère emballé par l'expérience, et l'échéance du loyer n'aidant pas, il s’est finalement découvert une passion pour le domaine de la restauration, et compte d'ailleurs ouvrir dans un futur proche son propre « restaurant-cantine ». Actuellement serveur aux Triplettes de Belleville, il « déteste être enfermé » et arpente sans relâche les rues de la capitale à la recherche de soirées atypiques et autres bonnes adresses culinaires... Voici donc ses bons plans.

Ses dernières expos :

HIP-HOP, du Bronx aux rues Arabes’ : « Ce qui m’a le plus marqué dans cette expo, c’est le manuscrit original de "Je danse le MIA" d’Akhenaton, écrit au stylo et bourré de fautes alors qu’il avait dans les 13-14 ans. C’est d’ailleurs lui le commissaire de l’exposition, il a donc fait ses propres choix pour retracer l’histoire de la culture hip-hop. »

Au temps de Klimt’ : « J’ai été assez déçu car la seule œuvre présente de lui était une reproduction de la frise Beethoven ; en même temps c’est assez compliqué de transporter un mur (34 mètres de long). Je m’attendais à voir plus de Klimt, mais l’expo était surtout centrée sur le contexte historique. Intéressant néanmoins. »

Tatoueurs, tatoués’ : « Je n’ai pas trop aimé, c’était à l’image du quai Branly, assez réducteur. Je reconnais le geste de faire une expo sur le tatouage mais c’était trop petit et surtout axé sur son histoire. Je m’attendais à voir plus d’œuvres contemporaines. »

Des tables et zincs sympas à nous conseiller ?

Ses restos préférés :

Ses restos préférés :

Quedubon : « Situé au-dessus des Buttes-Chaumont, c'est un resto avec une cuisine ouverte sur la salle qui propose des ardoises avec des produits frais provenant de petits producteurs. Il y a une carte des vins assez hallucinante. L’endroit est tenu par Gilles, un vrai restaurateur passionné qui est toujours de bon conseil. »

Les 4 Frères : « Un couscous typiquement algérien. Le méchoui est à tomber par terre, et en plus c’est le même fournisseur de viande qu’aux Triplettes ! C’est très abordable et plutôt à faire un dimanche car il n’y a pas de vins à la carte. »

Le Valmy : « Un resto très sympa sur les quais style bistrot/brasserie. Le service est rapide et le rapport qualité/prix est super. Je conseil le saumon gravlax ou le tartare. » 

Ses bars préférés :

Café ÆR : « Anciennement nommé le Chiquito, l’endroit est donc tout neuf avec encore la vieille déco style bistrot de Ménilmontant. Ils y passent du son varié qui va de la techno à la chanson française, et en plus la bière pression est abordable et il y a du choix (de la Chouffe, entre autres). »

 • Aux Folies : « C’est à Belleville donc plutôt cosmopolite même si avec le temps c’est devenu assez bobo. La terrasse est énorme et les gens sont cools. J’y vais surtout pour les prix bas (la pinte est à 4 euros) et la playlist éclectique. »

 • Les Beaux Culs : « C’est un mix entre culinaire et culturel situé sur l’île Saint-Louis. Mais le lieu détonne avec le côté touristique du quartier. C’est très grand avec un petit côté cosy, réparti sur 3 niveaux. En bas il y a une petite scène avec un piano en libre accès ; et dans les étages un bar à vin et un bistrot. On y mange très bien ! »

Ses boutiques préférées :

Mamama : « C’est un site en ligne créé par des Parisiens. Dernièrement ils ont fait un pop-up store au Point Ephémère. Ils avaient invité tout un tas de créateurs, de galeristes… C’est plutôt street-wear en collaboration avec des artistes/graphistes. Les prix sont ceux du marché (20 euros le T-shirt, 50 euros le sweat). » 

Vega Skateshop : « Etant un ancien skateur j’aime beaucoup l’esprit de ce magasin. Le gérant est plutôt cool et leur choix de bonnets impressionnant. »

Des endroits pour clubber ?

Ses soirées favorites :

Ses soirées favorites :

La Sundae : « Si je pouvais j’irais passer tous mes dimanches là-bas je pense, car le son est plutôt sympa. Il y a des endroits avec des chaises longues, un petit dancefloor sous les arbres, et ça change de la Concrete qui n’est pas un lieu très passionnant. »

OTTO10 : «C’est un collectif qui trouve toujours des lieux improbables (surtout situés en banlieue) comme le Paris 80 à Bobigny ou Mains d’Oeuvres à Saint Ouen. Ce que je trouve génial c’est qu’ils arrivent à créer une sorte d’émulation, tout le monde est content d’être là, il y a des animations, des jeux, des déguisements… Une bonne ambiance donc, et des prix abordables. C’est de midi à minuit et cela fait partie pour moi des meilleures soirées que l’on trouve à Paris. »

6B (Saint-Denis) : « Le lieu est incroyable et réaménagé à chaque soirée. Le line-up est convaincant. L’été dernier ils avaient créé une plage, très agréable pour chiller ! Et c’est un lieu très arty avec pas mal de résidences d’artistes, tu peux te balader c’est cool. »

Tous les bons plans de nos Parisiens

Nos voisins les Parisiens Chaque semaine, Time Out vous propose de découvrir un portrait de Parisien rencontré dans la rue à travers ses sorties culturelles, ses coups de cœur culinaire, bref : ses bonnes adresses.

En savoir plus

Commentaires

0 comments