Les collectifs techno et les fêtes éphémères

C'est party !

Die Nacht à la piscine Molitor (2011) © Bazabuque

S'il y a quelques années, les professionnels de la nuit critiquaient Paris pour son incapacité à pouvoir accueillir leurs soirées en la baptisant « capitale européenne du sommeil », aujourd'hui, la ville tend vers un culte de la fête. De plus en plus de collectifs se forment et se croisent avec des idées de projets ambitieux, qui mêlent ambiances particulières, lieux improbables, événements en journée, tarifs doux, surprises à gogo et artistes locaux. Plus besoin de têtes d'affiche pour faire bouger les gens - parfois même en dehors de Paris -, juste des concepts qui cassent la routine du clubbing parisien et qui n'ont presque aucune limite. Panorama de ces agitateurs de la ville qui bousculent les foules et rythment nos week-ends.

Les collectifs

BLANK (Die Nacht)

Fondé en 2007, le collectif Die Nacht (rebaptisé BLANK depuis 2013) s'est donné pour objectif de redonner du sens et du dynamisme à la nuit parisienne. Leurs soirées house & techno s'inspirent de ce qui se fait à Berlin ou Londres notamment, et intègrent des lieux originaux pour accueillir des centaines de clubbeurs.

Ils ont investi : la piscine Molitor, l'aéroport du Bourget, la Ferme du Buisson, la Sira à Asnières, la Cartonnerie, le parc de Bagatelle, la Gare aux Gorilles, un immeuble désaffecté rue Royale, etc.

Plus d'infos

[BP] Berlinons Paris

Cette bande de jeunes loups envie tellement Berlin et ses fêtes originales et authentiques qu'ils affichent dans leur nom leur ambition de recréer une athmosphère underground sur la scène parisienne. Et pour avoir la prétention de calquer Berlin, il faut mettre le paquet : gros soundsystem, fêtes en journée, lieux bruts, consos à prix raisonnables, bonne vibes et... techno ! Pari réussi.

Ils ont investi : Au Paris 80 (cirque, Bobigny), Le Batofar, le Badaboum, le Village Russe Club Future, etc. 

Plus d'infos

La Mamie's

Les 6 membres de La Mamie's ont créé leur collectif en 2007. Une bande de potes amoureux de vinyles et de fêtes, qui combinent leurs deux passions en organisant des soirées à la pelle et en mixant à droite à gauche. S'ils sollicitent aujourd'hui de grands artistes comme Joe Claussell, Skudge ou Tama Sumo, ils sont également eux-même sollicités par des entités comme le Weather Festival et Concrete. Ils sont également co-créateurs du Macki Festival, et se lancent dans la production de concerts hip-hop avec Verveine Productions. 

Ils ont investi : la Ferme du Bonheur, le 6B, l'OPA, les Nautes, la place Dalida, Les Agîtés, le Batofar, le Zorba, des lieux secrets, etc. 

Plus d'infos

Cracki

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les membres de Cracki ont su y faire. Ces jeunes Parisiens, étudiants en 2010 (date de création du collectif), ont commencé par délocaliser leur salon dans des lieux plus fous les uns que les autres, pour faire la fête de façon conviviale et décomplexée au milieu de gros canap' et de packs de bières. Puis très vite, un label est né, et les ondes s'y sont intérréssées. L'impératrice, Isaac Delusions, Voiron... Ce sont des artistes de chez eux. Ils co-organisent également le Macki Festival avec leurs copains de La Mamie's depuis 2014.

Ils ont investi : le parc de Belleville, le Palais de Tokyo, le bois de Vincennes, un entrepôt à Montreuil, etc.

Plus d'infos

75021 - Arrondissement éphémere

Leur concept ? Un format journée, pour faire la fête au soleil sur du gros son. Leur lieu phare ? Le très festif 6B à Saint-Denis, qui attire pas mal d'organisateurs de soirées. Rien d'étonnant, ce lieu donne sur le canal et offre la possibilité de faire la fête sur plusieurs étages. Et quelle meilleure manière de contourner la densité de la ville de Paris que d'organiser des événements démentiels en banlieue ?

Ils ont investi : le 6B, la Machine du Moulin Rouge (secondes parties de soirées)...

Plus d'infos

Alter Paname

Un peu dans la même veine qu'OTTO10, Alter Paname aime la fête outrancière. Le collectif met en effet tout en oeuvre pour que son public s'amuse, se sente transporté dans un lieu enchanté, entouré de babioles en plastiques, et d'animations récréatives. Alter Paname donne également un thème a chacun de ses événements, pour inviter les fêtards à se déguiser. Mais attention, si l'équipe use d'autant d’artifices, il n’en néglige pas pour autant la programmation musicale. Artistes techno et house de qualité défilent sur scène, sans oublier la présence occasionnelle du génialissime Camion Bazar.

Ils ont investi : Au Paris 80, le Cabaret Sauvage, le 6B...

Plus d'infos

Le Camion Bazar

« Le Camion Bazar, c'est l'amour ! » Ça, c'est une certitude. Né sous l'initiative du DJ Romain Play et de sa femme Benedetta, cette caravane tapissée de peau léopard, boule à facettes et autres objets de déco kitschissimes se balade de fêtes en fêtes depuis 2013. Cette scène mobile complètement barrée déchaine les foules et invite la scène parisienne à mixer sur vyniles. Amis de Microclimat et du label Forecast, le couple est désormais devenu un mythe de la fiesta parisienne. 

Ils ont investi : l'aéroport du Bourget, la Chesnaie du Roy, le Cabaret Sauvage, Au Paris 80...

Plus d'infos

Soukmachines

Présent sur la planète des paillettes depuis 2005, Soukmachines est certainement le plus déluré de tous les collectifs parisiens. Adeptes du second degré, ils détestent se prendre au sérieux et organisent des fêtes à thème, sur fond de musique techno, mais aussi hip-hop, afro-jazz, rock, disco et bien d'autres. Concerts live, ballons de baudruche, karaoké, manège d'ombres chinoises et œuvres fantasmagoriques complètent ces soirées de récréation festive qui font le bonheur des adultes nostalgiques. 

Ils ont investi : la Fonderie à Bagnolet, la Miroiterie, le métro, le gymnase Jean-Dame, la Petite Rockette, la Rôtisserie, le Loft 66, le Glazart, l'usine du Labo Suzy (Montreuil), le garage d'un campus étudiant, le 6B, etc.

Plus d'infos

Supernova

Depuis sa création en 2011, le petit collectif passionné par la scène expérimentale a déjà réussi, grâce à son incroyable énergie, à mettre en place plusieurs événements à la croisée des mondes artistique et numérique, offrant à la nuit parisienne quelques belles alternatives. Au menu : des soirées cosmiques qui mêlent techno et visuels de haute volée.

Ils ont investi : le cinéma Le Balzac (soirées Champs Magnétiques), différents appartements et ateliers, le Rosa Bonheur, le Garage Mu, le Bronco, le parvis de la mairie du 11e, etc.

Plus d'infos

OTTO10

OTTO10 fait partie de ces jolis projets qui viennent secouer les petits matins de la capitale, à l'initiative d'une joyeuse bande, amatrice de musique électronique pointue. Bien décidés à revendiquer leur droit à faire la fête de façon originale, épanouie, conviviale et loin des sentiers (re)battus, les membres d'OTTO10 investissent des endroits originaux et les transforment en véritables parcs d'attractions pour adultes. Distribution générale de déguisements, animations, musique de qualité : de quoi vous assurer de merveilleuses soirées. 

Ils ont investi : Au Paris 80 (cirque), le 6B, un loft dément à Montreuil, etc.

Plus d'infos

Afficher plus

Les agences

We Love Art

We Love Art est une agence d'événementiel fondée en 2004 qui, en plus de faire du conseil et de produire des événements de A à Z pour des marques, organise également des soirées grand public démentielles. Les We Love nous transportent et nous étonnent toujours, tant par leurs scénographies épatantes qui créent un univers unique, que par la qualité des artistes programmés, souvent de renommée mondiale. Ils ont également deux festivals à leur actif : We Love Green, manifestation entièrement éco-conçue, et Peacock Society au Parc Floral de Vincennes, en collaboration avec Savoir-Faire. Et maintenant ils s'adonnent même au club fixe puisqu'ils sont les nouveaux directeurs du Showcase. On peut dire qu'on les aime ces gens de chez We Love.

Ils ont investi : la Chesnaie du Roy, Aquaboulevard, le Parc Floral de Vincennes, le Grand Palais, la Cité de la mode et du design, le parc de Bagatelle, le cirque Fratellini, etc.

Plus d'infos

WATO - We Are The Oracle

L'agence WATO organise des événements complètement hallucinants depuis 2011. Dans l'esprit de révolutionner la vie nocturne parisienne et la communication événementielle, ils imaginent des concepts de soirées allant du dîner de prestige dans un château abandonné, une station de métro fantôme ou une piscine vidée pour l'occasion à la méga-soirée dans un bunker. Le plus impressionnant dans ces événements, c'est peut-être les mises en scène. Pour la soirée dans le bunker par exemple, l'équipe de WATO a commencé par un teaser vidéo sur le thème des années 1940, puis s'est déplacée en jeep de la Seconde Guerre mondiale pour visiter les bureaux des médias et leur délivrer des invitations en fanfare, avant d'animer le lieu en tenue d'époque sur de la musique swing. Pas très underground tout ce millimétrage, mais tellement insolite !

Ils ont investi : la piscine Pailleron, une station de métro fantôme, un château abandonné, un rooftop secret, les catacombes, etc.

Plus d'infos

Commentaires

0 comments