104 (Centquatre)

Musées 19e arrondissement
Recommandé
  • 5 sur 5 étoiles
(2 Appréciations)
15 J'aime
Epingler
104 (Centquatre)

Qu’elle paraît loin, l’époque où la vie artistique de Paris gravitait autour de Montmartre. Il aura fallu attendre plus d’un siècle pour que le nord de la capitale renaisse doucement de ses cendres. A deux kilomètres à l’est du Sacré-Coeur, à cheval entre le canal de l’Ourcq et le 18e arrondissement, le 104, ouvert en 2008, se pose en symbole de ce renouveau culturel. Il occupe les anciennes Pompes funèbres de la Ville de Paris, vaste bâtiment industriel du XIXe siècle dont les 39 000 m2 surplombent la rue d’Aubervilliers dans le 19e arrondissement. Le site, entièrement rénové, s’inscrit dans un vaste projet de réaménagement urbain, visant à dynamiser un quartier trop longtemps laissé à l’abandon, dominé par un paysage de voies ferrées et de lotissements désaffectés.

Suite au départ des deux premiers directeurs – Robert Cantarella et Frédéric Fisbach –, José-Manuel Gonçalvès (directeur), anciennement à la tête de la Ferme du Buisson, et Christophe Girard (président) ont repris le flambeau et se chargent depuis 2010 de promouvoir les arts du spectacle et d’ouvrir la culture à de nouveaux publics. Faisant la part belle à l’art contemporain et aux arts vivants, le Centquatre transcende les frontières entre les disciplines. Véritable laboratoire artistique, il accueille chaque année de nombreuses manifestations culturelles (pièce de théâtres, films, expositions, concerts) mais aussi des artistes en résidence dans ses deux halles, coiffées de verrières. En plus de sa programmation foisonnante, la vie du 104 gravite autour d'un restaurant, d'un café, d'une librairie, de ses boutiques (pop-up et permantentes) ou de ses food trucks.

Si le lieu a d’abord peiné à trouver sa place, la faute à un projet initial jugé trop flou, il a su depuis s’imposer aussi bien au cœur de son quartier que dans la vie artistique parisienne. Espace de passage et de rencontres, il attire un public hétéroclite - entre passionnés d’art, flâneurs du dimanche, danseurs de hip-hop et familles du quartier -, invité à profiter, à l'envi, de son immense open space en libre accès.

Nom du lieu 104 (Centquatre)
Contact
Adresse 104 rue d'Aubervilliers et 5 rue Curial
19e
Paris

Transport Métro : Marx Dormoy, Stalingrad, Crimée ou Riquet ; Bus : 519
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Choisir une date

à
  • Jusqu'au mercredi 4 janvier 2017 Libre
    En savoir plus
  • Jusqu'au mercredi 4 janvier 2017
    En savoir plus
  • Jusqu'au dimanche 2 octobre 2016
    En savoir plus
  • Jusqu'au dimanche 31 décembre 2017 Libre
    En savoir plus
  • jeudi 29 septembre 2016
    En savoir plus
  • mardi 4 octobre 2016 - samedi 22 octobre 2016
    En savoir plus
  • samedi 15 octobre 2016 - dimanche 23 octobre 2016
    En savoir plus
  • samedi 22 octobre 2016 - mercredi 4 janvier 2017
    En savoir plus
  • samedi 22 octobre 2016 - dimanche 23 octobre 2016
    En savoir plus
  • jeudi 27 octobre 2016 - vendredi 28 octobre 2016
    En savoir plus
  • Afficher plus

Average User Rating

4.5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:1
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|2
NaN people listening
The Very Big Sheep
tastemaker

Ce lieu me donne la pêche à chaque fois que j'y vais. Voir tous ces gens danser, sauter, faire des acrobaties, se mélanger de cette façon me donne du baume au cœur. Le 104 est un endroit culturel tellement vivant. Les expositions contemporaines sont toujours extra. Le bâtiment est classé monument historique. La grande halle est une attraction à elle seule.  Quand on ne sait pas quoi faire on va flâner au 104 et on est sûr de ne pas s'ennuyer. On se perd dans l'expo du jour, on regarde les gens danser, on fait les rats de librairie parmi la superbe sélection de leur librairie, on chine chez Emmaus Boutique, on boit un café au café caché, on se tire le portrait dans l'ancienne cabine de photomaton... C'est simple il y a tout au 104!