0 J'aime
Epingler

Dix petits trucs pour (mieux) consommer local au quotidien

Les 10 commandements du locavore

© Time Out
Bien sûr, les locavores avertis passeront sans s'arrêter sur ces conseils, mais pour les autres, pour tous ceux qui songent à changer leur façon de consommer, qui de temps en temps aimeraient se faire plaisir avec de beaux produits, cultivés en région parisienne et issus d'une filière raisonnée, voici quelques pistes à emprunter et quelques idées à piquer.
1/ Soyez attentif aux démarches de qualité

1/ Soyez attentif aux démarches de qualité

Ce n’est pas parce que c’est local que c’est forcément bon. L’amalgame est vite fait (d’ailleurs, les grandes surfaces l’ont bien compris et profitent parfois de la tendance pour vendre des produits à la qualité franchement discutable, et pourtant estampillés « locaux »). Alors, veillez à ce que le producteur que vous choisissez soit également engagé dans une démarche durable et raisonnée.  

2/ Adhérez à un jardin partagé

2/ Adhérez à un jardin partagé

Ils poussent partout dans les petits recoins, se perchent dans des lieux improbables. Les jardins métropolitains ont plusieurs avantages : ils permettent de créer du lien, de se responsabiliser avec un projet à long terme. Mais surtout, ils offrent aux citadins la possibilité de renouer avec la terre et les saisons, de planter et de consommer sa petite récolte. Il en existe plusieurs à Paris (la liste est ), il suffit de contacter le jardin concerné, d’y être accepté (il y a parfois un peu d’attente) et de payer une petite cotisation. 

3/ Tartinez du miel de Paris

3/ Tartinez du miel de Paris

Si le bonheur est dans le pré, on trouve quand même, rassurez-vous, quelques petits trésors qui poussent au beau milieu des villes. Et parmi eux, le miel. A Paris, des ruches se sont installées un peu partout : sur le toit de l’Opéra, dans les bois et les jardins publics, etc. Il paraît même que ce nectar, épargné par les pesticides, serait meilleur que celui que l’on trouve en région. Vous pouvez en acheter chez divers exploitants (généralement autour de 10€ les 500g), mais également installer votre propre ruche. Plus d’infos ici, ici et ici.

4/ Buvez parisien

4/ Buvez parisien

Non, pour consommer local, vous n’êtes pas obligé de vous isoler et de vivre en autarcie totale avec une communauté de hippies bouffeurs de pigeons. Vous savez quoi ? Vous pouvez même continuer à boire de la bière. On trouve quelques brasseries à Paris, notamment celle de la Goutte d’Or, qui propose d’excellentes bières à peine plus chères que les classiques artisanaux du genre. La Gallia devrait, elle aussi, être brassée à Pantin dans peu de temps. 

5/ Cuisinez votre panier

5/ Cuisinez votre panier

Il est livré directement chez vous ou dans un point relais, chaque semaine (entre 10 et 15€ le panier, selon les associations, les abonnements, etc.). Et même si certains systèmes vous permettent de choisir ce qu'il y aura dedans, son contenu est souvent une surprise. Quel drôle de légume va s’y planquer ? Et surtout, qu’allez-vous en faire ? Fini les crises d’inspiration culinaires, vous avez de quoi mettre votre créativité au défi.

6/ Ne tombez pas dans l'excès

6/ Ne tombez pas dans l'excès

Ca a l’air un peu bête comme ça, mais ne cherchez pas non plus à consommer uniquement local. L’un des aspects les plus importants dans cette tendance locavore, c’est le lien direct et sans intermédiaires qui se crée entre les consommateurs et les producteurs. Gardez donc ce réflexe en tête, et allez également voir ce qui se passe et se produit dans les régions de France. On ne va pas laisser toutes les huîtres aux Bretons, et tout le pinard aux Bordelais. Non mais oh. 

7/ Faites le marché

7/ Faites le marché

Tous les samedis au 104, c’est jour de marché. Les producteurs de la région, tous certifiés bio, viennent ici pour vendre leurs fruits et légumes, leurs fromages, leurs pains ou leurs pâtisseries. Cet événement hebdomadaire est parfait pour les locavores qui aiment flâner, veulent choisir leurs produits et rencontrer les commerçants (ce qui n’est pas possible évidemment avec les systèmes d’AMAP par exemple, ou de paniers livrés). Toutes les infos ici.

8/ Guettez le label "Produits d’ici, cuisinés ici"

8/ Guettez le label "Produits d’ici, cuisinés ici"

Ce label est destiné aux restaurants parisiens qui s’engagent à cuisiner, dans la mesure du possible, des produits franciliens. Un autocollant placé sur leur vitrine vous permet de les identifier. Toutes les infos sont ici, et on vous conseille, bien sûr, de jeter un œil à notre dossier sur les tables parisiennes locavores. Histoire de se faire plaisir sans flipper sur la teneur de ce qui se trouve dans votre assiette. 

9/ Ne renoncez pas à la viande

9/ Ne renoncez pas à la viande

N’en déplaise à Ducasse, il n’est pas forcément nécessaire d’arrêter de consommer de la viande jusqu’à la fin de sa vie. En manger moins, sûrement. En manger mieux, certainement. Alors, si c’est un plaisir rare, autant qu'il soit de qualité. On peut s’adresser à une Ruche (nombreuses sont celles qui travaillent avec des producteurs de viande), regarder ce qui se fait un peu plus loin et se faire livrer des colis de viande d’Auvergne, ou guetter les petits producteurs de passage à Paris. 

10/ Cueillez dès aujourd'hui les fruits de Paris

10/ Cueillez dès aujourd'hui les fruits de Paris

La capitale française est encore un peu à la traîne question scrumping (ou cueillette urbaine si vous préférez). D’ailleurs, la carte des arbres fruitiers que l’on trouve ici est assez peu fournie. Mais gageons que la pratique se développera dans les années à venir. En attendant, il existe de nombreuses exploitations agricoles à l’extérieur de la ville où l’on peut aller soi-même cueillir ses fruits et légumes, comme celle de Cergy que nous avons testée, ou encore celle de Gally

Restos végétariens

Non, le bacon n'est pas un légume. Mais qu'à cela ne tienne, on vous a quand même dégotté toute une liste de cantines et de restaurants végétariens, vegan, bio, ou adeptes d'une cuisine équilibrée et raisonnée. Bref, que des choses gourmandes, bonnes pour la santé et à haute teneur en vitalité.  Végétariens : Hobbes Le Potager Soya Bob's Kitchen Rose Bakery Pousse-Pousse Café Pinson East Side Burger Vegan : Grand Appétit M.O.B Sol Semilla Vegan Folie's Menu végétarien, vegan, bio ou sans gluten Sans gluten : Helmut Newcake Noglu A boire : Bob's Cold Press Bio, raisonnés ou avec option végétarienne : Bloom Blackburn Coffee Les Marmites Volantes Café Düo La Cantine Vagabonde Supernature Green Pizz Mussubï Boco Ma Kitchen Soul Kitchen Cantine Merci Bioburger Label Ferme Causses La Chambre aux Oiseaux

En savoir plus

Commentaires

1 comments
Locavor.fr h
Locavor.fr h

Bonjour, 


Je me permets de vous faire découvrir Locavor.fr : https://locavor.fr/


C'est une plateforme internet qui permet d’acheter facilement aux producteurs et artisans locaux via un système de commandes en ligne. 


Fonctionnant en circuits-courts nous offrons la possibilité aux particuliers qui souhaitent adopter un mode de consommation local de pouvoir trouver et identifier les producteurs grâce à l'annuaire Locavor.

Il est également possible de passer commande directement auprès des producteurs afin de s’approvisionner en produits de la région via un système de points de distribution et de drive fermier. 


N'hésitez pas nous rendre visite sur notre site : https://locavor.fr/

Et retrouvez nous aussi sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/locavor.fr