Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Le Chardenoux

Le Chardenoux

Restaurants, Bistrot Charonne
4 sur 5 étoiles
1/4
© Le Chardenoux
2/4
© Le Chardenoux
3/4
© Le Chardenoux
4/4
© Le Chardenoux

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Repris par Cyril Lignac, le bistrot centenaire (1908 !) mute en resto chicos et ose le iodé.

Pour qui ? Les bistronomes qui aiment les oursins... Mais ne les ont pas dans les poches !
Plat culte ? La galette craquante tourteau/avocat/curry Madras

Bar en marqueterie de marbres, zinc en étain ciselé, chandelier vintage... Inscrit aux Monuments Historiques, ce bistrot Belle Epoque réhabilité après 9 mois de travaux roule joliment sa vague marine. Les murs céladon et les banquettes rouge profond ont remplacé la déco boisée d'origine. Au beau milieu d'un carrefour qui pourrait presque porter son blaze (sa pâtisserie et sa chocolaterie sont pile en face), le malin Lignac a concocté une carte marine limite racoleuse, façon best of de ses autres tables parisiennes — sashimis, lobster roll et millefeuille en force. 

En entrée, inutile de louvoyer : visez LE gimmick du chef, sa galette tourteau/avocat/curry (tiens tiens comme au Bar des Près), feu d’artifices de saveurs, qui ouvre merveilleusement l’appétit (25 € pour deux). Deux plats qui sortent du lot : la volaille caramélisée au saté, nickel (22 €), et les saint-jacques à la truffe noire et topinambours, dans une formidable sauce au rhum, qui prouvent la maîtrise du chef dans les cuissons et l’équilibre des goûts (30 €). Bémol en revanche sur les accompagnements, qu’on choisit soi-même : purée assez oubliable et mijoté d’aubergines par ailleurs pas franchement de saison en ce mois de février. 

En dessert, tout à 12 balles, même le millefeuille (deux fois moins cher en face !). Autant saluer la très porn pavlova, meringue extra-fine sur une coquine chantilly de marrons. Dans la même assiette, un sorbet pommes fait sa contre-soirée, on ne sait pas très bien ce qu’il fait là mais on l’avale quand même. L'autre intérêt du lieu ? Les cocktails, comme au Bar des Prés (encore). A l'instar du signature « Eleventh » (15 €), bien plus fun que le ballon de morgon Côte de Py, qui tape assez fort dans les acides malgré son prix (9 €). Parce que oui, la montée en gamme du lieu se traduit bien dans les tarifs. Et, face à la douloureuse, on pourrait regretter le bon vieux menu, avec entrée/plat/dessert à 40 €…

Par André Blanc

Publié :

Infos

Adresse 1 Rue Jules Vallès
Paris
75011
Transport Métro Charonne ou Faidherbe-Chaligny. Bus 46 arrêt Faidherbe-Chanzy et 76 arrêt Faidherbe
Prix Entrées 12-25 €, plats 22-30 €, desserts 12 €. Cocktails 9-15 €, vin au verre 7-10 €.
Contact
Heures d'ouverture Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19j à 20h30
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis

LiveReviews|0
1 person listening