Martin

Restaurants, Français Saint-Ambroise
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
9 J'aime
Epingler
 (© EChirache)
1/11
© EChirache
 (© EChirache)
2/11
© EChirache
 (© EChirache)
3/11
© EChirache
 (© EChirache)
4/11
© EChirache
 (© EChirache)
5/11
© EChirache
 (© EChirache)
6/11
© EChirache
 (© EChirache)
7/11
© EChirache
 (© EChirache)
8/11
© EChirache
9/11
 (© EChirache)
10/11
© EChirache
 (© EChirache)
11/11
© EChirache

On savait le martin pêcheur, on le découvre désormais chasseur. Chasseur de bons produits en l’occurrence, puisque le créateur de ce bar à tapas, Loïc Martin, a fait du terroir et du naturel les deux mamelles de son commerce. Auparavant barman du restaurant Au Passage, bon vivant passionné, il a transformé fin 2014 un ancien PMU en bistrot cosy : moquettes dans l’espace véranda, poutres et pierres apparentes, grands radiateurs discrets, pots à couverts sur la table, un décor simple et brut… C’est un peu comme à la maison, mais en beaucoup mieux. L’accueil aussi est chaleureux : Loïc nous recommande un petit coin de table, puis nous apporte la carte. Les gin tonic nous font du pied, on décide de conclure avec un Tanqueray au concombre et un Plymouth à la cannelle et citron, toujours accompagnés de Schweppes. Un doux baiser subtil et frais, venu tout droit des distilleries anglaises.

A 19h30, nous étions seuls, mais une heure plus tard, voici que le bistrot se remplit de gens aussi vite qu’une pelouse en été. Surtout pour goûter les excellents vins biodynamiques (la carte change toutes les semaines) et les tapas. « On vient de recevoir un cochon entier ! prévient le maître des lieux. Notre cuisinier néo-zélandais l’a découpé, beaucoup de cuistots français ne font plus ce genre de choses. Goûtez notre pâté en croûte, c’est délicieux. » On se penche plutôt sur le formidable chorizo (attention, ne pas prononcer « korizo » sous peine de passer pour un karlatan), le saumon gravlax et des navets cuits accompagnés de poire en dés. Tous les fruits et légumes organiques proviennent de chez Joël Thiebault, le maraîcher parisien en vogue. Au total, pour trois tapas franchement réussis, l’addition s’élève à 15 €, de quoi contenter les petits appétits au dîner. Ajoutez des poireaux grillés ou un petit pot au chocolat (4 € chaque) si votre humeur d’ogre s’éveille.  

Alors que les clients se massent désormais autour du tonneau en salle et sur les petites tables en terrasse, que le pâté en croûte mincit à vue d’œil, nous testons quelques fromages avant de partir. De ce côté-là aussi, Martin sait choisir les bons produits, d’Auvergne ou d’ailleurs. « Revenez en matinée pour découvrir nos autres formules, suggère Loïc, on ouvre à 7h du matin ! » On prend rendez-vous, avant de voir sur l’ardoise un plat qui attire notre attention : « sardines grillées ». Ha, Martin pêcheur quand même.

Par Emmanuel Chirache

Publié :

Nom du lieu Martin
Contact
Adresse 24 boulevard du Temple
11e
Paris

Heures d'ouverture Lundi : de 7h à 15h. Du mardi au vendredi : de 7h à 2h. Samedi : de 16h à 2h.
Transport Métro : Filles du Calvaire ou République
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|0
1 person listening