Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Sâj, la galette libanaise

  • Restaurants
  • Le Marais
  • prix 1 sur 4
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé
Sâj
© Sâj
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Un petit coin de Liban dans le Marais où manger de super galettes !

Les doigts de nos deux mains ne sont pas de trop pour faire le compte des affaires du chef étoilé Alan Geaam… Car en plus de son gastro dans le 16e et de sa chic auberge dînatoire du Marais, il s’est étalé de tout son long à l’angle des rues Saint-Martin et Montmorency. Son navire amiral ? Qasti, un libano-bistro qui mezze tout le monde d’accord, prolongé d’une épicerie levantine, puis d’une boulangerie moyen-orientale, d’une broche à shawarma, d’un grill à kefta et, en attendant la suite, d’un comptoir à saj, du nom de cette chaude galette garnie qui tient bien la Beyrouth. 

Les lieux étant communicants, on peut piocher une brochette ici, un labné là-bas, une galette plus loin, et se poser dans la salle frisquette à carreaux verts et motifs floraux. Ici, les prix sont très polis et le saj comme une image : au halloumi et soudjouk (saucisse sèche épicée), au labné et pasterma (cousin du pastrami) ou, celui du jour, au zaatar, crudités et mozzarella fondue qui file doux dans sa régalante galette (10,50 €). Fait minute et plié en deux comme n’importe qui au spectacle de Marina Rollman, le saj est crousti sur les bords, dense au milieu et accompagné de légumes en pickles : on vous prévient, c’est bon et ça cale.

Alors, quelle sera la prochaine affaire du chef Geaam ? Un temple du baklawa ? Une boîte de nuit beyrouthine avec des soirées houmous ? Une cantine végétarienne nommée Geaam vert ? En tout cas, pour lui, c’est clair : essaimer, c’est ce qu’il y a de plus beau.

Écrit par
Aitor Alfonso

Infos

Adresse
50 bis Rue de Montmorency
Paris
75003
Transport
Métro : Rambuteau
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi