0 J'aime
Epingler

Petit guide des opticiens

Des adresses pour y voir plus clair.

Tout bon bigleux le sait : trouver une paire de lunettes à son goût, c'est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Car en matière de binocles, ce n'est pas le choix qui manque sur la capitale... Alors, pour tenter de trouver la paire qui se posera parfaitement sur le bout de votre nez, voici quelques adresses qui pourraient bien vous sauver la vue.

Milan Lunetier

Comme pour de nombreuses boutiques, c’est le bouche-à-oreille qui m’a menée chez Milan Lunetier, situé au cœur du quartier de la Bastille. Milan, créateur de cette boutique, a choisi un emplacement qui lui ressemblait : « Je suis mordu de musique, de voyage et d’art sous toutes ses formes, explique-t-il. C’est pourquoi je me suis installé dans le Carré Bastille, un quartier singulier, loin des grandes enseignes, où designers, artistes, commerçants, artisans, restaurateurs s’unissent pour offrir le meilleur. » Et effectivement, le jeune homme se plie en quatre pour le client. 

En savoir plus
11e arrondissement

Les Lunettes du Pont-Neuf

Lorsque j’ai compris que je ne pouvais plus passer ma vie à plisser les yeux pour tenter d’y voir clair, j’ai dû me résoudre à partir à la conquête d’une paire de lunettes. Alors, pour tenter de trouver la monture parfaite, j’ai décidé de me rendre au 16 rue du Pont Neuf dans une boutique au nom plutôt évocateur : Les Plus Belles Lunettes Du Monde. Fondé en 2006 par un opticien et un designer, ce concept-store propose une vaste sélection de montures de lunettes optiques et solaires pour homme, femme et enfant. En mars 2013, la boutique - rebaptisée Les Lunettes du Pont-Neuf - a été reprise par Gaëlle et Fady, un couple d’opticiens qui partage le même amour des beaux produits. 

En savoir plus
1er arrondissement

Jimmy Fairly

Recommandé

Certainement le plus gros fournisseur oculaire de hipsters à barbe, Jimmy Fairly a longtemps été un site internet (lancé en 2011) avant de devenir une « vraie » boutique, ouverte en mai 2012 dans le Marais. Médiatisé par des blogueurs philanthropes, cet opticien du web 3.0 propose une trentaine de modèles. Des paires de lunettes un brin rétro produites en Italie mais baptisées à l’anglo-saxonne : Monroe, Hamilton ou encore Watson pour la modique somme de 95 euros, verres inclus. Verres inclus ? Oui, mais à condition que vous n’ayez pas besoin d’un traitement anti-reflets ou même de les affiner. Auquel cas, il faudra mettre la main à la poche.

En savoir plus
4e arrondissement

Lesca lunetier

Des lunettes vintage rénovées et produites dans un atelier des années 1920 au fin fond du Jura : voici les lunettes Lesca. Un nouveau sanctuaire à l’effigie du vintage qui partage ses murs avec la marque de sacs et d’accessoires Meilleur Ami. La boutique se trouve dans la très prometteuse et désormais très fashion rue Notre-Dame de Nazareth. Une véritable histoire de famille et de passionnés de lunettes qui commence en 1964 avec la première collection de Joël Lesca, créée à partir d’un stock de modèles accumulés durant des années. L’utilisation des outils et techniques d’époque donne aux lunettes d’aujourd’hui ce patinage et ces dégradés de couleurs au cachet d'antan tant recherché, moutarde, sépia, bordeau délavé... 

En savoir plus
3e arrondissement

Marc Le Bihan

Avec ses boutiques de lunettes réinventées comme de vrais magasins de mode, la maison Marc Le Bihan est devenue LA boutique trendy de la capitale en matière de binocles. En bonne addict du shopping que je suis, il m’arrive bien trop souvent de lécher les vitrines de cet opticien et d'y scruter les dizaines de modèles complètement fous exposés. Si Marc Le Bihan est devenu le chéri des modeuses, c’est que la maison propose les designers les plus en vogue du moment et leurs modèles les plus extravagants, souvent en exclusivité : Thierry Lasry, Opening Ceremony, Mykita, Thom Browne ou encore Alexander Wang. 

En savoir plus
2e arrondissement

Lunettes pour tous

Des lunettes de vue de qualité entre 10 € et 300 €, c’est le pari lancé par cette jeune boutique en plein cœur de Paris. Paul Morlet, 24 ans, électricien de formation casse les prix du marché de la lunette, comme Xavier Niel l’avait fait avec les forfaits pour mobiles. Le nouveau concept part d’un constat : il y a plus d’opticiens en France que de boulangeries, et pourtant 2 millions de personnes ne peuvent pas se payer de paire de lunettes. La France est de loin le pays d’Europe le plus cher en matière d’optique, marques aux prix exhorbitants et fraudes aux mutuelles en toile de fond... 

En savoir plus
1er arrondissement

Parici

Créé par Parisima en 2009, Parici se détache des autres opticiens qui ont envahi le quartier du Marais. Par son concept d’abord : en plus d’exposer quelques 70 lunetiers, Parisima expose les œuvres d’artistes pour lesquels elle a des coups de cœur. « J’aime les objets, confie-t-elle... surtout les lunettes. » En me tournant vers les dizaines de portants qui ornent cette grande pièce tout en bois, je comprends en effet que Parisima est une passionnée de binocles. Une amoureuse, même. Ce qui saute aux yeux tout de suite, c’est la quantité de montures vintage. « Vous voyez ce travail sur cette ancienne paire d’Emmanuelle Khan ? 

En savoir plus
4e arrondissement

Commentaires

3 comments
Elsa Pereira
Elsa Pereira

En plus de cette sélection, un petit nouveau du genre lunettes pas chères : sensee. https://www.sensee.com/ avec des lunettes à partir de 69€. Bon faut pas être trop myope, mais c'est comme ça partout.

Emmanuel Chirache
Emmanuel Chirache

Est-ce que c'est possible d'avoir le 06 du mannequin qui pose sur la photo d'illustration ?

zazie t
zazie t

J’achète les miennes chez Jimmy Fairly : beaux modèles, belle qualité et des paires à moins de 100€ !