Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Busan

Busan

On vous a concocté un petit guide d’avant-goût : quoi faire, quoi voir, quoi manger à Busan.

IRSTUDIO/CHUNGYOUSUK
Par Partenariat |
Advertising

En partenariat avec l’Office National du Tourisme Coréen.

Maintenant passons aux choses sérieuses. Fini de croire que Séoul est la seule ville de Corée du Sud qui vaille la peine. Suffit de croire que le sashimi est une affaire de japonais. À Busan, on mange du poisson et on profite de la plage ! On y trouve également l’un des plus beaux « villages » d’Asie. En tout cas, nous, on y retournera. Ps : Évitez tout de même de prendre le dernier train pour Busan, quelques-uns ont eu des problèmes (voir le magnifique film d’horreur de Sang-ho Yeon). Tips : prenez l’avion.

Cerise sur le gâteau, l’Office National du Tourisme Coréen et Asiana Airlines vous font gagner un billet aller-retour pour Séoul. Que le voyage commence ! Cliquez ici pour participer.

Envie d'en savoir plus sur la Corée du Sud ? Découvrez nos bons plans à Séoul et à Jeju.

1
IRSTUDIO/CHUNGYOUSUK

Gamcheon, miracle colorimétrique - Balades et quartiers

Vous voilà maintenant au sud de la Corée du Sud. À l’horizon, le Japon est à peine à deux cents kilomètres. Pour les plus frileux de culture et de balade, allez faire des emplettes au Shinsegae Centum City, c’est juste le plus grand mall du monde. Pour les autres, c’est direction le village culturel de Gamcheon. Stupéfiant paysage aux couleurs de kaléidoscope, cet ancien village de pêcheurs a été réhabilité à travers l’art et est devenu un village-musée à ciel ouvert. Toutes les maisons sont peintes de différentes couleurs et feront la joie des instagrammeurs de passage. Mais bon, si vous êtes plus portés saveurs maritimes, alors ça sera la plage de Haeundae et le marché au poisson de Jagalchi. Ça marche aussi !

2

Entre terre et mer - Restaurants

Faire le tri dans la diversité fabuleuse de l’offre resto de Busan n’est pas une mince affaire. D’autant que la plupart d’entre eux incorporent les fruits de mer locaux, la production des fermes indépendantes, donnant à la ville et sa restauration des allures bien authentiques. Côté mer, prenez table à Mipomaru et jetez-vous sur les sanseon hwe, une version coréenne des sashimis qui sont, sans l’ombre d’un doute, l’un des mets les plus recherchés en ville. Côté mer (et oui encore), un tour avant de partir à Taejongdae Jagalmadang, un endroit tout au bord de l’eau et aux multiples restaurants. Avec des produits frais et pas si chers, ils sont surtout célèbres pour leurs coquillages. Un must.

Advertising
3

Whisky Sprite - Bars

Pour ceux qui vivent à Séoul, Busan est cet endroit merveilleux qui permet de s’échapper et retrouver les bienfaits de la mer, le bonheur des saisons chaudes. C’est aussi l’endroit parfait pour profiter des bars et des rafraichissements, ou pour tester un whisky bar coréen typique. Le Pavox est le bar à whisky le plus connu de Busan : c’est un endroit délicatement stylé qui vous fera rentrer d’un coup dans la cour des grands. Alternative sans glaçon : vous trouverez du soju partout, tout le temps (spiritueux originaire de Corée du Sud, l’un des alcools les plus vendus au monde et dont raffolent bien entendu tous les coréens). En gros c’est fort, c’est bon, c’est pas cher. On vous conseille quand même de le mélanger avec de la bière et du Sprite, histoire d’être à la mode. L’instant fashion gourmand.

4

Exploration Urbaine - Musée

Si la ville a évidemment son lot de musée, c’est une toute autre aventure qu’on vous propose. Pour être au plus hype et découvrir Busan sous un autre angle, c’est RTBP Alliance qu’il faut suivre. Il s'agit d'un groupe d’innovation en culture urbaine qui redynamise la ville en s’appropriant les espaces par l’art, avec tout un tas d'expositions, concerts et conférences en tout genre. Leurs soirées sur les docks ont une belle renommée. Ça vous fera danser sur le meilleur de la scène techno internationale en regardant la mer, plutôt que d’aller vous entasser au Grid, le club le plus célèbre in town. Mais si vous avez peur des affaires nocturnes, reste le traditionnel Musée d’Art Contemporain (le MoCA Busan), le meilleur en la matière dans tout le pays

Advertising
5

Le petit plus...

Amis noctambules, Gwangalli est un des plus beaux spots de la ville une fois le soleil couché. Bordé par de nombreux cafés arty et restaurants branchés, vous y avez une vue imprenable sur la mer. La nuit, la vie y est bouillonantes en particulier à proximité du pont Gwangandaegyo, qui se retrouve illuminé sur toute sa longueur. Si vous êtes dans le coin en octobre, ne manquez pas le festival des feux d’artifices de Busan !

Advertising