Expositions de peinture

Une sélection d'expos en cours et à venir

En ce moment

Pierre Bonnard : Peindre l'Arcadie

Notre sélection

On le croyait peintre de la douceur de vivre. Témoin des petits bonheurs bourgeois, simples comme une bouchée de tarte aux fraises engloutie au fond du jardin ; sensuels comme une femme nue qui prend un bain d’eau et de lumière. Et on n’avait pas tort : Pierre Bonnard a bien passé sa vie d’artiste à sublimer des scènes du quotidien, peignant le plus souvent ses proches dans des lieux intimes...

En savoir plus
Musée d'Orsay Jusqu'au dimanche 19 juillet 2015

Markus Lüpertz

Notre sélection

Il compte parmi ces enfants de la Seconde Guerre mondiale qui ont formé, pendant les années 1970, la fameuse « école berlinoise » de peinture dont, en France, on connaît si bien les Anselm Kiefer, Georg Baselitz, Sigmar Polke, A.R. Penck et autre Gerhard Richter. Bizarrement, un peu moins Markus Lüpertz (né en 1941), pourtant considéré outre-Rhin comme l'un des monstres sacrés du néo-expressionnisme, et l’un des maîtres incontestés d’une jeune génération allergique à l’art conceptuel, informel, abstrait.

En savoir plus
Musée d'Art moderne Jusqu'au dimanche 19 juillet 2015

De Giotto à Caravage

Notre sélection

Tandis que de plus en plus d'expositions se contentent de dérouler des monographies bêtement chronologiques et d'afficher les plus grands noms possibles pour attirer tout le monde, il convient, une fois encore, de tirer son chapeau au musée Jacquemart-André. Pour 'De Giotto à Caravage', l'hôtel particulier du boulevard Haussmann propose un parcours original doublé d'une vraie réflexion, qui nous permet de (re)découvrir tout un pan de l'art italien...

En savoir plus
Musée Jacquemart-André Jusqu'au lundi 20 juillet 2015

Velázquez

Quand on pense au siècle d'or espagnol, on pense forcément à Velázquez. 'Les Ménines', 'Le Triomphe de Bacchus' ou le portrait de son esclave Juan de Pareja sont autant de chefs-d'œuvre du Sévillan né en 1599, qui ont marqué la peinture au fil des siècles, jusqu’au modernisme.

En savoir plus
Grand Palais mercredi 8 juillet 2015 - lundi 13 juillet 2015

La Passion selon Carol Rama

« Je n'ai pas eu besoin de modèle pour ma peinture, le sens du péché est mon maître. » Si elle n'a jamais fait partie des grands mouvements d'avant-garde du XXe siècle, Carol Rama pourrait presque paraître, à elle toute seule, comme un condensé d'art moderne. 

En savoir plus
Musée d'Art moderne de la ville de Paris Jusqu'au dimanche 12 juillet 2015

Les Tudors

Drames familiaux, manigances politiques, querelles religieuses, décapitations dégoulinantes, étoffes précieuses et chaînes en or qui brillent... Chez les Tudors, on n’était pas du genre plan-plan. La preuve (s’il en fallait) au musée du Luxembourg qui, épaulé par la National Portrait Gallery de Londres, met son nez dans les affaires scabreuses de la dynastie britannique, en se hasardant bien au-delà des portraits de rois et reines collet monté.

En savoir plus
Musée national du Luxembourg Jusqu'au dimanche 19 juillet 2015

Chercher le garçon

Notre sélection

Ah, le voilà. Lui, là, le garçon, cet être complexe et fragile, caché derrière les corps de femmes qui sur-peuplent l’art depuis des siècles, derrière les discours féministes qui font du bruit et sentent les balconnets cramés, derrière les mecs à gros biceps qui réparent des amortisseurs, derrière les pères de famille irréprochables, les chefs d’entreprise, les politiciens, les cages aux folles, les mâles dominants. 

En savoir plus
MAC/VAL Jusqu'au dimanche 30 août 2015

Romain Bernini : Grans bwa n°V

A la Vitrine du Plateau (FRAC Ile-de-France), le peintre Romain Bernini confronte encore une fois vie contemporaine et forêts tropicales, en recouvrant l'espace d'exposition d'un paysage luxuriant. Une jungle monumentale, au feuillage dense, qui semble prête à envahir la ville. 

En savoir plus
Plateau mercredi 8 juillet 2015 - dimanche 26 juillet 2015 Libre

Prochainement

Anselm Kiefer

Un événement de la fin 2015 que l'on attend avec impatience : le Centre Pompidou, rhabillé par les toiles monumentales d'Anselm Kiefer (né en 1945). Après la grande rétrospective de Gerhard Richter en 2012, c'est un tout autre pan de « l'école allemande » qui s'exprime dans cette œuvre sombre et vertigineuse, taraudée par l'Histoire. 

En savoir plus

Commentaires

0 comments