Fête du cinéma

La fête du cinéma 2016, du 26 au 29 juin

'Le Mépris' de Jean-Luc Godard
Fritz Lang, Jack Palance, Michel Piccoli et Giorgia Moll dans 'Le Mépris' de Jean-Luc Godard (DR)

Du 26 au 29 juin inclus, la Fête du cinéma rempile pour sa trente-deuxième édition, pour laquelle toutes les séances, sans exception, seront à 4 €. Du coup, Time Out ne résiste pas à l'envie de vous concocter sa sélection du moment, pour vous orienter vers les meilleurs films actuellement en salles.

A noter également qu'à l'occasion de cette Fête du cinéma 2016, des nombreuses activités, souvent gratuites (projections en plein air, ciné-brocante, ateliers et rencontres) seront organisées tout au long du week-end... Pour y assister, suivez donc notre guide des meilleurs événements autour de la Fête du cinéma.

Plus d'infos sur le site officiel de la Fête du cinéma 2016.

Fête du cinéma 2016 • Notre sélection des meilleurs films en salles

Arctic
Cinéma

Arctic

Si Arctic est un bon film, c’est parce qu’il se la joue strict minimum. Une aventure lo-fi qui place ses intensités dans de petites choses. Manger devient toute une histoire, et la solitude l’ennemi numéro 1. Les raisons de la survie restent remarquables. L'homme tient bon en se rattachant à la culture (ces petites sépultures qu’il entretient), et sera littéralement sauvé par une image.

Time Out dit
5 sur 5 étoiles
La Mule
Cinéma

La Mule

On se demande toujours quel sera le dernier film de Clint Eastwood. On pensait que sa carrière se finirait en apothéose avec Gran Torino (2009, il avait alors 79 ans) et on se mettait le doigt dans l’œil (jusqu’au fond). Le vétéran revient plus en forme que jamais, et pour la première fois devant / derrière la caméra depuis son interprétation tête de mule dans Gran Torino. Dans un film course-poursuite made in US. Une aventure Deliveroo extrême.

Time Out dit
5 sur 5 étoiles
Border
Cinéma

Border

Un conte contemporain, sale, rugueux, dans lequel la Bête serait aussi la Belle.

Time Out dit
5 sur 5 étoiles
Green Book
Cinéma

Green Book

Après avoir été guide en Terre du Milieu (Le Seigneur des Anneaux), Viggo se la joue garde du corps italo-américain. Et il faut croire qu’il est plus difficile de protéger un homme noir dans l’Amérique des 60’s que dans le Mordor. Ses armes ? Le Green Book, une version ségrégationniste du Guide du routard, référençant les lieux acceptant les black.

Time Out dit
4 sur 5 étoiles
My Beautiful Boy
Cinéma

My Beautiful Boy

Nic et David Sheff sont tout l’un pour l’autre. Une relation père-fils spéciale qui n’empêchera pourtant pas le jeune homme de tomber dans la drogue dure. Une descente aux enfers dans un film qui s’attache à tracer les frontières de la famille, celles de ses aptitudes et de ses impuissances. 2019, l’année où les films sur l’addiction ne peuvent plus être juste cools. Bye Bye Requiem for a Dream. 

Time Out dit
5 sur 5 étoiles
Ayka
Cinéma

Ayka

Ayka, jeune kirghize sans papiers, abandonne son nouveau-né à la maternité. Sa vie est dure, aussi rude que l’hiver qui recouvre maintenant Moscou. Entre petits boulots, patron-escroc, dette mafieuse et rixe policière, elle doit trouver le moyen de faire face à des urgences médicales. Oui, tout ça. Russie 2018, le foot et le reste.

Time Out dit
4 sur 5 étoiles
Minuscule 2
Cinéma

Minuscule 2

Minuscule 2 est une aventure petit format et une grande victoire, qui prouve la solidité de la production française en terme d’animation.

Time Out dit
4 sur 5 étoiles
Une affaire de famille
Cinéma

Une affaire de famille

Alors que Shota et son « père » volent à l’étalage, ils croisent sur leur chemin Yuri, une enfant laissée seule chez elle et qui a faim. Ils la recueillent et découvrent alors qu’elle est maltraitée. Ils décident donc de ne pas la rendre à ses parents et d’en faire un membre la famille. Une nouvelle petite sœur. 

Time Out dit
4 sur 5 étoiles
Spider-Man : New Generation
Cinéma

Spider-Man : New Generation

Marvel élargie sa généalogie en y intégrant des petits nouveaux (des versions alternatives de l’homme-araignée).

Time Out dit
4 sur 5 étoiles
Sorry to Bother You
Cinéma

Sorry to Bother You

Taillé pour Sundance, le premier film du rapper Boots Riley (leader de The Coup) se la joue comédie sociale. Une œuvre anticapitaliste qui parle des disfonctionnements d’une société américaine et de ses dérapages : une agence propose des contrats à vie (néo esclavage) et n’hésite pas à manipuler la race humaine pour plus de rentabilité. Et autant vous dire, BoJack Horseman, dans la vraie vie, ça fait peur.

Time Out dit
3 sur 5 étoiles
Dragons 3 : le monde caché
Cinéma

Dragons 3 : le monde caché

Épisode final pour la trilogie Dragons : techniquement rien à redire. DreamWorks sait y faire et nous le prouve avec de nouveaux environnements féériques (qui valent à eux seuls de jeter un œil au film). Un vrai bijoux d’animation, qui n’oublie pas ce qui faisait sa pâte : des dragons en mode animaux de compagnie (ou quand Furie se la joue chaton).

Time Out dit
3 sur 5 étoiles

A lire aussi :

Les 100 meilleurs films français
Cinéma

Les 100 meilleurs films français

Les 50 meilleurs films d'horreur
Cinéma

Les 50 meilleurs films d'horreur

Les 50 meilleurs films romantiques
Cinéma

Les 50 meilleurs films romantiques

Les meilleures scènes de sexe au cinéma

Les meilleures scènes de sexe au cinéma