Le Pigalle
© Benoit Linero

Les meilleurs hôtels à Pigalle

Où dormir dans le red district parisien ?

Publicité

Bienvenue à SoPi (South Pigalle), quartier autrefois sulfureux devenu en quelques années le QG des bars à cocktails. Ici, on trouve de tout, des petits restos cachés au coin des rues, des sex-shops aux néons envoûtants et des anciens bars à hôtesses reconvertis en lieux branchés. 

En choisissant un hôtel dans le quartier, vous serez tout prêt du Paris torride. Voici notre sélection des meilleures adresses pour dormir à Pigalle. 

Nos adresses d'hôtels à Pigalle :

  • Hôtels
  • Saint-Georges
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé
Il suffit de pousser la porte du Pigalle pour s'assurer de sa particularité. Aux antipodes des hôtels impersonnels, il a été imaginé comme une adresse de quartier, presque comme un commerce de proximité. Le lieu semble habité par une bande de potes qui aiment à se retrouver ensemble, passer des disques et deviser des heures sur des canapés. 
  • Hôtels
  • Pigalle
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé

Atmosphère de yogi urbain, corner de fleurs séchées, jeunes femmes portant entre pouce et auriculaire des jus de spiruline (servis dans des verres à cocktail)… Pas de doute, l’adresse inspire davantage des soirées pyjamas entre copines qu’une folle nuit BDSM ! Derrière cet hôtel du haut de la rue des Martyrs créé par la Franco-Mexicaine Charlotte Gomez de Orozco, un concept qui commence à faire école, celui d’un tourisme plus vertueux qui consiste ici à vous encourager à réduire la voilure – ainsi qu’à boire dans une gourde, à prendre l’escalier et à vous priver de binge watching en sucrant l’option TV. Et il faut bien avouer que l’endroit s’y prête à merveille, avec de superbes chambres ambiance feng shui aux murs immaculés, parquet massif, matières naturelles, lumières douces, eau microfiltrée au charbon binchotan, salle de bains ultra-zen et barre d’étirement pour assouplir un éventuel tour de reins dès le réveil.

Au rez-de-chaussée, la salle du restaurant végan Mesa donne au petit matin des envies de réciter les laudes à voix basse, tant l’endroit respire le calme et la dévotion. De quoi vous dissuader de se refrotter à l’hostilité des faubourgs de Pigalle – et de ne plus porter autre chose que des tuniques en lin. Heureusement, l’âge de la retraite holistique n’ayant pas encore fait l’objet d’un plan gouvernemental, il est possible de s’inscrire dès la majorité à l’un des stages proposés par la maison, voire de se faire palper-dérouler mal-être et tensions musculaires en chambre.

Prix : à partir de 180 € la nuit.
Les services : wi-fi, salle de yoga, ateliers d’arrangements floraux
Kit de beauté : savon, shampoing et gel douche The Naked Shop
Petit-déj : à la carte, servi dans une atmosphère duveteuse, composé de pain sans gluten, d’un pudding d’avoine infusé à l’hibiscus avec graines de chanvre et de chia, yaourt vanille, confiture et fruits, banana bread aux noix de pécan caramélisé, matcha latte…
Le petit plus : la sérénité du service, la carte des vins naturels le soir venu
Dans les environs : le musée de la Vie romantique, la formidable librairie Vendredi

Publicité
  • Hôtels
  • Saint-Georges
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé
Ancien lupanar ressuscité en adresse très secrète, loin des regards du quidam et du raffut propre à Pigalle en contrehaut, la Maison Souquet pourrait bien sacraliser ce coin de Paris. Il faut dire que l’établissement prolonge parfaitement l’idée que l'on se fait du Pigalle d’antan, celui de la Belle Epoque. 
  • Hôtels
  • Pigalle

Quelle vibe ? Dans la catégorie Art déco, le champion tient solidement le bas de Montmartre. L’ancien Carlton’s, fréquenté un temps par Maurice Chevalier, a retrouvé en 2020 son faste feutré tout en loupe de noyer, marbre en trompe-l’œil et laiton géométrique grâce au tandem d’archis chauds Festen. Dans la centaine de chambres, hommage aux Années folles avec : tête de lit en bois de loupe, couleurs chaudes (moka, bronze), salles de bains en céramique rouge, mobilier rétro et dessins d’artistes… Côté brasserie, on sert (Covid oblige) la popote en direct de votre chambre. Au menu du room service ? Du classique parisien aussi indémodable que roboratif (gravlax de bœuf, sot-l’y-laisse de dinde et girolles, fatos gâteau de crêpes…). Bonus : le rooftop est ouvert 24/24, et propose une vue à 360 degrés sur tout Paris.

Prix de la chambre : à partir de 190 €.

Publicité
  • Hôtels
  • Hôtels de charme et de luxe
  • Saint-Georges
  • prix 2 sur 4
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé
Si vous êtes allergique à la hype, vous feriez mieux de fermer cet onglet. Car dix ans après son ouverture, l’hôtel Amour jouit toujours de sa réputation de fief de la branchitude parisienne. 
Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité